Background: #fff
Foreground: #000
PrimaryPale: #8cf
PrimaryLight: #18f
PrimaryMid: #04b
PrimaryDark: #014
SecondaryPale: #ffc
SecondaryLight: #fe8
SecondaryMid: #db4
SecondaryDark: #841
TertiaryPale: #eee
TertiaryLight: #ccc
TertiaryMid: #999
TertiaryDark: #666
Error: #f88
<!--{{{-->
<div class='toolbar' macro='toolbar [[ToolbarCommands::EditToolbar]]'></div>
<div class='title' macro='view title'></div>
<div class='editor' macro='edit title'></div>
<div macro='annotations'></div>
<div class='editor' macro='edit text'></div>
<div class='editor' macro='edit tags'></div><div class='editorFooter'><span macro='message views.editor.tagPrompt'></span><span macro='tagChooser excludeLists'></span></div>
<!--}}}-->
To get started with this blank [[TiddlyWiki]], you'll need to modify the following tiddlers:
* [[SiteTitle]] & [[SiteSubtitle]]: The title and subtitle of the site, as shown above (after saving, they will also appear in the browser title bar)
* [[MainMenu]]: The menu (usually on the left)
* [[DefaultTiddlers]]: Contains the names of the tiddlers that you want to appear when the TiddlyWiki is opened
You'll also need to enter your username for signing your edits: <<option txtUserName>>
<<importTiddlers>>
<!--{{{-->
<link rel='alternate' type='application/rss+xml' title='RSS' href='index.xml' />
<!--}}}-->
These [[InterfaceOptions]] for customising [[TiddlyWiki]] are saved in your browser

Your username for signing your edits. Write it as a [[WikiWord]] (eg [[JoeBloggs]])

<<option txtUserName>>
<<option chkSaveBackups>> [[SaveBackups]]
<<option chkAutoSave>> [[AutoSave]]
<<option chkRegExpSearch>> [[RegExpSearch]]
<<option chkCaseSensitiveSearch>> [[CaseSensitiveSearch]]
<<option chkAnimate>> [[EnableAnimations]]

----
Also see [[AdvancedOptions]]
<!--{{{-->
<div class='header' role='banner' macro='gradient vert [[ColorPalette::PrimaryLight]] [[ColorPalette::PrimaryMid]]'>
<div class='headerShadow'>
<span class='siteTitle' refresh='content' tiddler='SiteTitle'></span>&nbsp;
<span class='siteSubtitle' refresh='content' tiddler='SiteSubtitle'></span>
</div>
<div class='headerForeground'>
<span class='siteTitle' refresh='content' tiddler='SiteTitle'></span>&nbsp;
<span class='siteSubtitle' refresh='content' tiddler='SiteSubtitle'></span>
</div>
</div>
<div id='mainMenu' role='navigation' refresh='content' tiddler='MainMenu'></div>
<div id='sidebar'>
<div id='sidebarOptions' role='navigation' refresh='content' tiddler='SideBarOptions'></div>
<div id='sidebarTabs' role='complementary' refresh='content' force='true' tiddler='SideBarTabs'></div>
</div>
<div id='displayArea' role='main'>
<div id='messageArea'></div>
<div id='tiddlerDisplay'></div>
</div>
<!--}}}-->
/*{{{*/
body {background:[[ColorPalette::Background]]; color:[[ColorPalette::Foreground]];}

a {color:[[ColorPalette::PrimaryMid]];}
a:hover {background-color:[[ColorPalette::PrimaryMid]]; color:[[ColorPalette::Background]];}
a img {border:0;}

h1,h2,h3,h4,h5,h6 {color:[[ColorPalette::SecondaryDark]]; background:transparent;}
h1 {border-bottom:2px solid [[ColorPalette::TertiaryLight]];}
h2,h3 {border-bottom:1px solid [[ColorPalette::TertiaryLight]];}

.button {color:[[ColorPalette::PrimaryDark]]; border:1px solid [[ColorPalette::Background]];}
.button:hover {color:[[ColorPalette::PrimaryDark]]; background:[[ColorPalette::SecondaryLight]]; border-color:[[ColorPalette::SecondaryMid]];}
.button:active {color:[[ColorPalette::Background]]; background:[[ColorPalette::SecondaryMid]]; border:1px solid [[ColorPalette::SecondaryDark]];}

.header {background:[[ColorPalette::PrimaryMid]];}
.headerShadow {color:[[ColorPalette::Foreground]];}
.headerShadow a {font-weight:normal; color:[[ColorPalette::Foreground]];}
.headerForeground {color:[[ColorPalette::Background]];}
.headerForeground a {font-weight:normal; color:[[ColorPalette::PrimaryPale]];}

.tabSelected {color:[[ColorPalette::PrimaryDark]];
	background:[[ColorPalette::TertiaryPale]];
	border-left:1px solid [[ColorPalette::TertiaryLight]];
	border-top:1px solid [[ColorPalette::TertiaryLight]];
	border-right:1px solid [[ColorPalette::TertiaryLight]];
}
.tabUnselected {color:[[ColorPalette::Background]]; background:[[ColorPalette::TertiaryMid]];}
.tabContents {color:[[ColorPalette::PrimaryDark]]; background:[[ColorPalette::TertiaryPale]]; border:1px solid [[ColorPalette::TertiaryLight]];}
.tabContents .button {border:0;}

#sidebar {}
#sidebarOptions input {border:1px solid [[ColorPalette::PrimaryMid]];}
#sidebarOptions .sliderPanel {background:[[ColorPalette::PrimaryPale]];}
#sidebarOptions .sliderPanel a {border:none;color:[[ColorPalette::PrimaryMid]];}
#sidebarOptions .sliderPanel a:hover {color:[[ColorPalette::Background]]; background:[[ColorPalette::PrimaryMid]];}
#sidebarOptions .sliderPanel a:active {color:[[ColorPalette::PrimaryMid]]; background:[[ColorPalette::Background]];}

.wizard {background:[[ColorPalette::PrimaryPale]]; border:1px solid [[ColorPalette::PrimaryMid]];}
.wizard h1 {color:[[ColorPalette::PrimaryDark]]; border:none;}
.wizard h2 {color:[[ColorPalette::Foreground]]; border:none;}
.wizardStep {background:[[ColorPalette::Background]]; color:[[ColorPalette::Foreground]];
	border:1px solid [[ColorPalette::PrimaryMid]];}
.wizardStep.wizardStepDone {background:[[ColorPalette::TertiaryLight]];}
.wizardFooter {background:[[ColorPalette::PrimaryPale]];}
.wizardFooter .status {background:[[ColorPalette::PrimaryDark]]; color:[[ColorPalette::Background]];}
.wizard .button {color:[[ColorPalette::Foreground]]; background:[[ColorPalette::SecondaryLight]]; border: 1px solid;
	border-color:[[ColorPalette::SecondaryPale]] [[ColorPalette::SecondaryDark]] [[ColorPalette::SecondaryDark]] [[ColorPalette::SecondaryPale]];}
.wizard .button:hover {color:[[ColorPalette::Foreground]]; background:[[ColorPalette::Background]];}
.wizard .button:active {color:[[ColorPalette::Background]]; background:[[ColorPalette::Foreground]]; border: 1px solid;
	border-color:[[ColorPalette::PrimaryDark]] [[ColorPalette::PrimaryPale]] [[ColorPalette::PrimaryPale]] [[ColorPalette::PrimaryDark]];}

.wizard .notChanged {background:transparent;}
.wizard .changedLocally {background:#80ff80;}
.wizard .changedServer {background:#8080ff;}
.wizard .changedBoth {background:#ff8080;}
.wizard .notFound {background:#ffff80;}
.wizard .putToServer {background:#ff80ff;}
.wizard .gotFromServer {background:#80ffff;}

#messageArea {border:1px solid [[ColorPalette::SecondaryMid]]; background:[[ColorPalette::SecondaryLight]]; color:[[ColorPalette::Foreground]];}
#messageArea .button {color:[[ColorPalette::PrimaryMid]]; background:[[ColorPalette::SecondaryPale]]; border:none;}

.popupTiddler {background:[[ColorPalette::TertiaryPale]]; border:2px solid [[ColorPalette::TertiaryMid]];}

.popup {background:[[ColorPalette::TertiaryPale]]; color:[[ColorPalette::TertiaryDark]]; border-left:1px solid [[ColorPalette::TertiaryMid]]; border-top:1px solid [[ColorPalette::TertiaryMid]]; border-right:2px solid [[ColorPalette::TertiaryDark]]; border-bottom:2px solid [[ColorPalette::TertiaryDark]];}
.popup hr {color:[[ColorPalette::PrimaryDark]]; background:[[ColorPalette::PrimaryDark]]; border-bottom:1px;}
.popup li.disabled {color:[[ColorPalette::TertiaryMid]];}
.popup li a, .popup li a:visited {color:[[ColorPalette::Foreground]]; border: none;}
.popup li a:hover {background:[[ColorPalette::SecondaryLight]]; color:[[ColorPalette::Foreground]]; border: none;}
.popup li a:active {background:[[ColorPalette::SecondaryPale]]; color:[[ColorPalette::Foreground]]; border: none;}
.popupHighlight {background:[[ColorPalette::Background]]; color:[[ColorPalette::Foreground]];}
.listBreak div {border-bottom:1px solid [[ColorPalette::TertiaryDark]];}

.tiddler .defaultCommand {font-weight:bold;}

.shadow .title {color:[[ColorPalette::TertiaryDark]];}

.title {color:[[ColorPalette::SecondaryDark]];}
.subtitle {color:[[ColorPalette::TertiaryDark]];}

.toolbar {color:[[ColorPalette::PrimaryMid]];}
.toolbar a {color:[[ColorPalette::TertiaryLight]];}
.selected .toolbar a {color:[[ColorPalette::TertiaryMid]];}
.selected .toolbar a:hover {color:[[ColorPalette::Foreground]];}

.tagging, .tagged {border:1px solid [[ColorPalette::TertiaryPale]]; background-color:[[ColorPalette::TertiaryPale]];}
.selected .tagging, .selected .tagged {background-color:[[ColorPalette::TertiaryLight]]; border:1px solid [[ColorPalette::TertiaryMid]];}
.tagging .listTitle, .tagged .listTitle {color:[[ColorPalette::PrimaryDark]];}
.tagging .button, .tagged .button {border:none;}

.footer {color:[[ColorPalette::TertiaryLight]];}
.selected .footer {color:[[ColorPalette::TertiaryMid]];}

.error, .errorButton {color:[[ColorPalette::Foreground]]; background:[[ColorPalette::Error]];}
.warning {color:[[ColorPalette::Foreground]]; background:[[ColorPalette::SecondaryPale]];}
.lowlight {background:[[ColorPalette::TertiaryLight]];}

.zoomer {background:none; color:[[ColorPalette::TertiaryMid]]; border:3px solid [[ColorPalette::TertiaryMid]];}

.imageLink, #displayArea .imageLink {background:transparent;}

.annotation {background:[[ColorPalette::SecondaryLight]]; color:[[ColorPalette::Foreground]]; border:2px solid [[ColorPalette::SecondaryMid]];}

.viewer .listTitle {list-style-type:none; margin-left:-2em;}
.viewer .button {border:1px solid [[ColorPalette::SecondaryMid]];}
.viewer blockquote {border-left:3px solid [[ColorPalette::TertiaryDark]];}

.viewer table, table.twtable {border:2px solid [[ColorPalette::TertiaryDark]];}
.viewer th, .viewer thead td, .twtable th, .twtable thead td {background:[[ColorPalette::SecondaryMid]]; border:1px solid [[ColorPalette::TertiaryDark]]; color:[[ColorPalette::Background]];}
.viewer td, .viewer tr, .twtable td, .twtable tr {border:1px solid [[ColorPalette::TertiaryDark]];}

.viewer pre {border:1px solid [[ColorPalette::SecondaryLight]]; background:[[ColorPalette::SecondaryPale]];}
.viewer code {color:[[ColorPalette::SecondaryDark]];}
.viewer hr {border:0; border-top:dashed 1px [[ColorPalette::TertiaryDark]]; color:[[ColorPalette::TertiaryDark]];}

.highlight, .marked {background:[[ColorPalette::SecondaryLight]];}

.editor input {border:1px solid [[ColorPalette::PrimaryMid]];}
.editor textarea {border:1px solid [[ColorPalette::PrimaryMid]]; width:100%;}
.editorFooter {color:[[ColorPalette::TertiaryMid]];}
.readOnly {background:[[ColorPalette::TertiaryPale]];}

#backstageArea {background:[[ColorPalette::Foreground]]; color:[[ColorPalette::TertiaryMid]];}
#backstageArea a {background:[[ColorPalette::Foreground]]; color:[[ColorPalette::Background]]; border:none;}
#backstageArea a:hover {background:[[ColorPalette::SecondaryLight]]; color:[[ColorPalette::Foreground]]; }
#backstageArea a.backstageSelTab {background:[[ColorPalette::Background]]; color:[[ColorPalette::Foreground]];}
#backstageButton a {background:none; color:[[ColorPalette::Background]]; border:none;}
#backstageButton a:hover {background:[[ColorPalette::Foreground]]; color:[[ColorPalette::Background]]; border:none;}
#backstagePanel {background:[[ColorPalette::Background]]; border-color: [[ColorPalette::Background]] [[ColorPalette::TertiaryDark]] [[ColorPalette::TertiaryDark]] [[ColorPalette::TertiaryDark]];}
.backstagePanelFooter .button {border:none; color:[[ColorPalette::Background]];}
.backstagePanelFooter .button:hover {color:[[ColorPalette::Foreground]];}
#backstageCloak {background:[[ColorPalette::Foreground]]; opacity:0.6; filter:alpha(opacity=60);}
/*}}}*/
/*{{{*/
* html .tiddler {height:1%;}

body {font-size:.75em; font-family:arial,helvetica; margin:0; padding:0;}

h1,h2,h3,h4,h5,h6 {font-weight:bold; text-decoration:none;}
h1,h2,h3 {padding-bottom:1px; margin-top:1.2em;margin-bottom:0.3em;}
h4,h5,h6 {margin-top:1em;}
h1 {font-size:1.35em;}
h2 {font-size:1.25em;}
h3 {font-size:1.1em;}
h4 {font-size:1em;}
h5 {font-size:.9em;}

hr {height:1px;}

a {text-decoration:none;}

dt {font-weight:bold;}

ol {list-style-type:decimal;}
ol ol {list-style-type:lower-alpha;}
ol ol ol {list-style-type:lower-roman;}
ol ol ol ol {list-style-type:decimal;}
ol ol ol ol ol {list-style-type:lower-alpha;}
ol ol ol ol ol ol {list-style-type:lower-roman;}
ol ol ol ol ol ol ol {list-style-type:decimal;}

.txtOptionInput {width:11em;}

#contentWrapper .chkOptionInput {border:0;}

.externalLink {text-decoration:underline;}

.indent {margin-left:3em;}
.outdent {margin-left:3em; text-indent:-3em;}
code.escaped {white-space:nowrap;}

.tiddlyLinkExisting {font-weight:bold;}
.tiddlyLinkNonExisting {font-style:italic;}

/* the 'a' is required for IE, otherwise it renders the whole tiddler in bold */
a.tiddlyLinkNonExisting.shadow {font-weight:bold;}

#mainMenu .tiddlyLinkExisting,
	#mainMenu .tiddlyLinkNonExisting,
	#sidebarTabs .tiddlyLinkNonExisting {font-weight:normal; font-style:normal;}
#sidebarTabs .tiddlyLinkExisting {font-weight:bold; font-style:normal;}

.header {position:relative;}
.header a:hover {background:transparent;}
.headerShadow {position:relative; padding:4.5em 0 1em 1em; left:-1px; top:-1px;}
.headerForeground {position:absolute; padding:4.5em 0 1em 1em; left:0; top:0;}

.siteTitle {font-size:3em;}
.siteSubtitle {font-size:1.2em;}

#mainMenu {position:absolute; left:0; width:10em; text-align:right; line-height:1.6em; padding:1.5em 0.5em 0.5em 0.5em; font-size:1.1em;}

#sidebar {position:absolute; right:3px; width:16em; font-size:.9em;}
#sidebarOptions {padding-top:0.3em;}
#sidebarOptions a {margin:0 0.2em; padding:0.2em 0.3em; display:block;}
#sidebarOptions input {margin:0.4em 0.5em;}
#sidebarOptions .sliderPanel {margin-left:1em; padding:0.5em; font-size:.85em;}
#sidebarOptions .sliderPanel a {font-weight:bold; display:inline; padding:0;}
#sidebarOptions .sliderPanel input {margin:0 0 0.3em 0;}
#sidebarTabs .tabContents {width:15em; overflow:hidden;}

.wizard {padding:0.1em 1em 0 2em;}
.wizard h1 {font-size:2em; font-weight:bold; background:none; padding:0; margin:0.4em 0 0.2em;}
.wizard h2 {font-size:1.2em; font-weight:bold; background:none; padding:0; margin:0.4em 0 0.2em;}
.wizardStep {padding:1em 1em 1em 1em;}
.wizard .button {margin:0.5em 0 0; font-size:1.2em;}
.wizardFooter {padding:0.8em 0.4em 0.8em 0;}
.wizardFooter .status {padding:0 0.4em; margin-left:1em;}
.wizard .button {padding:0.1em 0.2em;}

#messageArea {position:fixed; top:2em; right:0; margin:0.5em; padding:0.5em; z-index:2000; _position:absolute;}
.messageToolbar {display:block; text-align:right; padding:0.2em;}
#messageArea a {text-decoration:underline;}

.tiddlerPopupButton {padding:0.2em;}
.popupTiddler {position: absolute; z-index:300; padding:1em; margin:0;}

.popup {position:absolute; z-index:300; font-size:.9em; padding:0; list-style:none; margin:0;}
.popup .popupMessage {padding:0.4em;}
.popup hr {display:block; height:1px; width:auto; padding:0; margin:0.2em 0;}
.popup li.disabled {padding:0.4em;}
.popup li a {display:block; padding:0.4em; font-weight:normal; cursor:pointer;}
.listBreak {font-size:1px; line-height:1px;}
.listBreak div {margin:2px 0;}

.tabset {padding:1em 0 0 0.5em;}
.tab {margin:0 0 0 0.25em; padding:2px;}
.tabContents {padding:0.5em;}
.tabContents ul, .tabContents ol {margin:0; padding:0;}
.txtMainTab .tabContents li {list-style:none;}
.tabContents li.listLink { margin-left:.75em;}

#contentWrapper {display:block;}
#splashScreen {display:none;}

#displayArea {margin:1em 17em 0 14em;}

.toolbar {text-align:right; font-size:.9em;}

.tiddler {padding:1em 1em 0;}

.missing .viewer,.missing .title {font-style:italic;}

.title {font-size:1.6em; font-weight:bold;}

.missing .subtitle {display:none;}
.subtitle {font-size:1.1em;}

.tiddler .button {padding:0.2em 0.4em;}

.tagging {margin:0.5em 0.5em 0.5em 0; float:left; display:none;}
.isTag .tagging {display:block;}
.tagged {margin:0.5em; float:right;}
.tagging, .tagged {font-size:0.9em; padding:0.25em;}
.tagging ul, .tagged ul {list-style:none; margin:0.25em; padding:0;}
.tagClear {clear:both;}

.footer {font-size:.9em;}
.footer li {display:inline;}

.annotation {padding:0.5em; margin:0.5em;}

* html .viewer pre {width:99%; padding:0 0 1em 0;}
.viewer {line-height:1.4em; padding-top:0.5em;}
.viewer .button {margin:0 0.25em; padding:0 0.25em;}
.viewer blockquote {line-height:1.5em; padding-left:0.8em;margin-left:2.5em;}
.viewer ul, .viewer ol {margin-left:0.5em; padding-left:1.5em;}

.viewer table, table.twtable {border-collapse:collapse; margin:0.8em 1.0em;}
.viewer th, .viewer td, .viewer tr,.viewer caption,.twtable th, .twtable td, .twtable tr,.twtable caption {padding:3px;}
table.listView {font-size:0.85em; margin:0.8em 1.0em;}
table.listView th, table.listView td, table.listView tr {padding:0 3px 0 3px;}

.viewer pre {padding:0.5em; margin-left:0.5em; font-size:1.2em; line-height:1.4em; overflow:auto;}
.viewer code {font-size:1.2em; line-height:1.4em;}

.editor {font-size:1.1em;}
.editor input, .editor textarea {display:block; width:100%; font:inherit;}
.editorFooter {padding:0.25em 0; font-size:.9em;}
.editorFooter .button {padding-top:0; padding-bottom:0;}

.fieldsetFix {border:0; padding:0; margin:1px 0px;}

.zoomer {font-size:1.1em; position:absolute; overflow:hidden;}
.zoomer div {padding:1em;}

* html #backstage {width:99%;}
* html #backstageArea {width:99%;}
#backstageArea {display:none; position:relative; overflow: hidden; z-index:150; padding:0.3em 0.5em;}
#backstageToolbar {position:relative;}
#backstageArea a {font-weight:bold; margin-left:0.5em; padding:0.3em 0.5em;}
#backstageButton {display:none; position:absolute; z-index:175; top:0; right:0;}
#backstageButton a {padding:0.1em 0.4em; margin:0.1em;}
#backstage {position:relative; width:100%; z-index:50;}
#backstagePanel {display:none; z-index:100; position:absolute; width:90%; margin-left:3em; padding:1em;}
.backstagePanelFooter {padding-top:0.2em; float:right;}
.backstagePanelFooter a {padding:0.2em 0.4em;}
#backstageCloak {display:none; z-index:20; position:absolute; width:100%; height:100px;}

.whenBackstage {display:none;}
.backstageVisible .whenBackstage {display:block;}
/*}}}*/
/***
StyleSheet for use when a translation requires any css style changes.
This StyleSheet can be used directly by languages such as Chinese, Japanese and Korean which need larger font sizes.
***/
/*{{{*/
body {font-size:0.8em;}
#sidebarOptions {font-size:1.05em;}
#sidebarOptions a {font-style:normal;}
#sidebarOptions .sliderPanel {font-size:0.95em;}
.subtitle {font-size:0.8em;}
.viewer table.listView {font-size:0.95em;}
/*}}}*/
/*{{{*/
@media print {
#mainMenu, #sidebar, #messageArea, .toolbar, #backstageButton, #backstageArea {display: none !important;}
#displayArea {margin: 1em 1em 0em;}
noscript {display:none;} /* Fixes a feature in Firefox 1.5.0.2 where print preview displays the noscript content */
}
/*}}}*/
<!--{{{-->
<div class='toolbar' role='navigation' macro='toolbar [[ToolbarCommands::ViewToolbar]]'></div>
<div class='title' macro='view title'></div>
<div class='subtitle'><span macro='view modifier link'></span>, <span macro='view modified date'></span> (<span macro='message views.wikified.createdPrompt'></span> <span macro='view created date'></span>)</div>
<div class='tagging' macro='tagging'></div>
<div class='tagged' macro='tags'></div>
<div class='viewer' macro='view text wikified'></div>
<div class='tagClear'></div>
<!--}}}-->
Dans un mélange de beurre fondu et d'un peu d'eau chaude, faire tomber un oignon coupé très fin.
Y ajouter un grain d'ail et un morceau de gingembre confit, coupés très fin aussi.
Saler, ajouter une giclée de vinaigre balsamique et de la cannelle.
Y jeter une grosse poignée d'épinards coupés en lamelles. fariner légèrement et bien mélanger.
Si besoin rajouter de l'eau, et sans obligation 1 c. à café de sucre.
Laisser cuire jusqu'à ce que la cuisson des épinards soit bonne et qu'il reste un peu de jus.
Napper le poisson et servir.
Il s’agit d’une interprétation par Soize de la fameuse « Ambroisine de poulet aux fruits secs » - //in// ''Gastronomie au Moyen Age'' - //O. Redon, F. Sabban, S. Servanti// - non retranscrite ici pour raison de copyright, mais que l'on peut obtenir en toute discrétion auprès de qui vous savez.

Pour 23 personnes
!Bouillon
!!Ingrédients
* 5 ailes de poulets
* 2 oignons
* 1 verre de vin blanc sec (bourgogne aligoté par exemple)
* 1 petite branche de romarin,1 branche de thym
* 10 feuilles de laurier
* au moins 10 carottes en gros morceau
* au moins 10 petits navets ronds coupés en 4
* au moins un kilo de poireaux
* sel, poivre
* 6 litres d’eau
!!Préparation
Faire revenir les oignons dans de l’huile, y faire blondir les ailes. Mettre tous les ingrédients dans la cocotte et faire bouillir pendant une petite heure
!Lait d’amande
!!Ingrédients
* 200 gr d’amandes effilées, 1 litre d’eau
!!Préparation
Faire bouillir l’eau. Quand l’eau bout, y verser les amandes, et faire reprendre le bouillon 2 mn puis éteindre.
Mixer au mixeur plongeant. Filtrer à travers un chinois et récolter le liquide. Ne pas le laisser reposer trop longtemps sinon l’huile d’amande se sépare.
!Ambroisine 
!!Ingrédients
* 2,5 kilos de hauts de cuisse de dinde
* graisse de canard
* 6 gros oignons
* 250 gr de pruneaux dénoyautés
* 250 gr de dattes dénoyautées
* 6 tranches de gros pain rustique
* le reste de la bouteille de vin blanc
* 10 cl de vinaigre
* un demi litre de bouillon
* cannelle en poudre (ne pas hésiter sur la quantité)
* 8 clous de girofle, 1 demi noix muscade râpée
!!Préparation
Pour plus de pratique peut être préparé en deux fois
!!!Premier soir
Faire revenir les oignons dans la graisse de canard. Couper la dinde en morceaux et la rajouter aux oignons. Mélanger le lait d'amandes avec le vin blanc et le bouillon. Quand la viande est légèrement colorée, saler, ajouter le mélange lait d’amande - vin blanc – bouillon, la cannelle, les clous de girofle, et laisser mijoter pendant 1 heure environ. (Utilisation du reste du bouillon : faire cuire des tagliatelles fraîches dans le bouillon et manger comme une soupe épaisse)
!!!Deuxième soir
Faire griller le pain et éliminer la croûte pour ne garder que la mie. Réchauffer la viande. Mixer au mixer plongeant la mie de pain émiettée avec du jus de cuisson de la viande et le vinaigre, rajouter les dattes, les pruneaux et la noix muscade et bien mélanger . Verser dans le plat de viande. Arrêter la cuisson dès l'épaississement de la sauce. Vérifier l'assaisonnement et le goût. Rectifier l’assaisonnement si nécessaire.
Servir tel quel dans un joli plat creux.
<<tagging [[amuse-gueule]]>>
Dans la série des plats faciles et vite faits.
!Ingrédients
* une andouillette par personne
* pommes de terre à chair ferme
* salade verte
* moutarde blanche ou en grain, selon préférence
!Préparation
Faire cuire les pommes de terre à la vapeur.
Enlever le boyau des andouillettes, les émietter et les mélanger à la moutarde. Faire cuire à la poêle.
Servir aussitôt tout ensemble andouillette, pomme de terre vapeur, salade verte assaisonnée en vinaigrette.
Gewürztraminer Vendanges tardives 2010
Région Pfalz (~Rhénanie-Palatinat)

Weingut Werner Anselmann (négociant)
Staastr. 58, D-67483 Edesheim

[>img[aubergines_farcies.jpg]]
!Ingrédients
* aubergines : bien luisantes et souples sous les doigts, elles n'ont pas de graines
* bain d'huile pour friture
!Préparation
Eplucher les aubergines, les couper en tranches fines dans le sens de la longueur. Les mettre dans une passoire en les saupoudrant au fur et à mesure de sel fin.
Laisser dégorger, puis rincer et essuyer avec du papier salopin.
Faire chauffer le bain d'huile et y faire dorer les tranches d'aubergine par petites quantités.
Bien égoutter et tenir au chaud dans le four thermostat 1.
!Ingrédients
* pâte à pancakes sucrée - cf. [[Les légendaires pancakes de Soize]]
* fraises (on pourra avoir 2 variétés, l'une pour les cuire, l'autre pour les garder crues)
* sucre
* en option, quelques feuilles de menthe fraîche
!Préparation
!!Fraises cuites
Equeuter et couper en 2 une partie des fraises, les mettre à macérer 1h avec la moitié de leur poids en sucre. Faire cuire sans couvrir (sinon le jus déborde et crépit la cuisine) jusqu'à ce que le jus commence à prendre. Laisser refroidir.
!!Suite des opérations
Equeuter et couper en morceaux l'autre partie des fraises.
Au moment de servir, faire cuire un petit pancake fin par personne, et s'en servir pour foncer des coupelles. Y déposer les morceaux de fraise crue, et napper avec les fraises cuites et leur jus. Ajouter une feuille de menthe pour ceux qui aiment.
!Ingrédients
* Avocats
* Pois chiches (cuits)
* Sardines à l'huile (d'olive)
* Coriandre fraîche
* Cumin moulu (et aussi un peu en grains)
!Préparation
Bien écraser les pois chiches à la fourchette, idem pour les sardines.
Incorporer pois chices et sardines, ajouter un peur d'huile des sardines et/ou d'eau de cuisson des pois chiches si c'est trop sec.
Ajouter la coraindre ciselée et le cumin.
Couper en deux les avocats, ôter le noyau, et les farcir avec le melange.
En fait Mayou tient cette recette d’un médecin canadien rencontré à l’hôpital. Elle utilise couramment la version originale in english in the text, d’où les mesures inhabituelles...
!Ingrédients
* 3 grosses bananes
* 3/4 cup de sucre blanc
* 1 œuf
* 1 tsp de bicarbonate de soude
* 1 tsp de levure
* 1/2 tsp de sel
* 1 1/2 cup de farine (complète ou 45 pour le pain)
* 1/3 cup de beurre fondu
!Préparation
Ecraser les bananes, ajouter le sucre et l’œuf battu. Ajouter le beurre fondu. Ajouter les ingrédients secs. Former en muffins et cuire 20 minutes au four à 360°F.
Variante de Mayou.
Ecraser les bananes, ajouter le sucre et l’œuf battu. Ajouter le beurre fondu. Ajouter les ingrédients secs et des pépites de chocolat. Remplir un moule à cake et cuire ½h à four 5-6.
Catherine dit :
//"Recette du NYT. En anglais et en cups (c'est tellement meilleur quand ça vient d'ailleurs).
1 stick de beurre, au pif moi je mets 125g."//
[img[Banana bread|banana_bread-1.jpg]]
[img[Banana bread|banana_bread-2.jpg]]
Inventée chez les Lecerf à St Clément les Baleines, au retour du marché.
!Ingrédients
* un bar de ligne (ou plusieurs selon le nombre de convives)
* 1 ou 2 pamplemousses roses bien mûrs non traités - peuvent être remplacés par des oranges
* du basilic (frais de préférence, sec à défaut) ou du thym
* du beurre salé
* sel, poivre, huile d'olive
!Préparation
Vider, écailler les poissons.
Découper les pamplemousses en tranches d'un petit cm d'épaisseur, parallèlement à l'équateur, recouper les plus grandes en 2 selon le diamètre.
Garnir l'intérieur des poissons de petits morceaux de beurre, de basilic haché, et des tranches de pamplemousse.
Disposer le tout dans un plat à four, les tranches de pamplemousse restantes autour des poissons. Saler, poivrer, arroser d'un filet d'huile d'olive.
Faire cuire à four 6 jusqu'à ce que la chair soit bien tendre et surtout pas rose à l'arête.
//Recette inventée en même temps que - et servie avec - les [[Rillettes tièdes de sardines]].//
!Ingrédients
* 1 petit butternut
* farine de sarrasin
* 1 oeuf
* lait, beurre
* sel, poivre, muscade
!Préparation
Peler le butternut et le couper en fines rondelles. Les faire griller à sec sur le gril en fonte avec un peu de sel.
Préparer une pâte à crêpes pas trop liquide avec la farine de sarrasin, saler, poivrer et parfumer à la muscade râpée.
Graisser une poêle avec un peu de beurre.
Tremper les rondelles de butternut une par une dans la pâte à crêpes, et les déposer bien à plat dans la poêle. Couvrir la poêle pour aider la cuisson, les retourner. Les mettre dans un plat, saler, poivrer au fur et à mesure. Réserver au four ou dans l'étude à 100°.
!Préparation
Faire cuire les salsifis à la vapeur, coupés en tronçons de 5 cm de long.
Faire une pâte à frire comme une pâte à crêpes épaisse (2 fois plus de farine, 1 ou 2 œufs de plus). Laisser reposer.
Au moment de cuire, incorporer les salsifis à la pâte et remuer.
Faire cuire dans la friture à la poêle.
Coteaux du Languedoc
2010

Philippe et Frédéric Jeanjean
Propriétaires viticulteurs
Mas de Lunès
34320 Cabrials
2004
!Ingrédients
* 1 quantité de fromage blanc
* 1 quantité de yaourt
* 1 tiers de quantité de crème fraîche
* cassonade en fonction du goût
* vanille (graines de gousse ou en poudre à défaut)
!Préparation
Mettre tous les ingrédients dans un plat creux et battre (comme pour des œufs en neige mais moins longtemps).
Manger avec :
* un gâteau au chocolat un peu étouffe chrétien,
* de la compote (excellent avec la rhubarbe)
!Ingrédients
* veau à blanquette sans os, non gras, coupé en petit morceaux
* oignons, échalotes, céleri, thym, persil, champignons de Paris, ail
* œuf
* 1 verre de vin blanc sec
Prévoir en plus pour la deuxième version :
* carottes, crème fraîche, clous de girofle
!Préparation
!!Version ancienne
Dans une cocotte faire revenir le veau doucement dans un peu d'huile avec les oignons, les échalotes, le céleri, le thym, le laurier, le persil et les champignons de Paris.
Quand la viande est fondue, ajouter l'ail, le vin blanc, de l'eau du sel du poivre.
Laisser mijoter, ou fermer la cocotte minute et faire cuire 1/2 à 3/4 heure.
Au moment de servir, malaxer un peu de beurre, avec de la farine, inclure le mélange à la préparation et porter à ébullition.
Au dernier moment délayer un jaune d'œuf dans un peu de sauce, et le rajouter dans le plat. Mélanger puis manger..
!!Version introduite avec l'avènement du cuit vapeur
Eplucher et laver les légumes
Sur le compartiment perforé placer le thym, le laurier, le persil, le veau et saler.
Poser le compartiment perforé sur le compartiment inférieur rempli de 2,5 l d'eau bouillante. Couvrir et cuire 1 heure.
Ce temps écoulé, rajouter dans le compartiment inférieur les gousses d'ail, les carottes, l'oignon piqué de clous de girofles, et 1,5 l d'eau bouillante, et le verre de vin blanc.
Remettre le compartiment perforé dans lequel on aura rajouté les champignons, couvrir et faire cuire 45 mn.
Faire la sauce avec un demi litre du jus de cuisson, une cuillère de Maïzena délayée dans une cuillère d'eau froide, la crème fraîche, et le jaune d'œuf.
Chauffer à feu doux et retirer dès le premier bouillon.
Dresser la viande dans un plat et la napper de sauce.
//Créés pour Caro, à savoir garanti sans gluten ni produits laitiers//
!Ingrédients
* 200 g. de farine de sarrasin
* 2 oeufs
* 4 c. à soupe d'huile d'olive
* 20 cl. de crème de riz (au rayon diététique des grandes surfaces)
* sel
* eau
* épices selon goût
!Préparation
Mettre dans un plat la farine, l'huile, la crème de riz, les jaunes d'oeufs, les épices, le sel. Battre au batteur en ajout de l'eau jusqu'à obtenir une pâte épaisse mais pouvant être versée à la louche.
Battre les blancs en neige avec une c. à café d'eau et une peu de sel. Les incorporer délicatement à la pâte.
Laisser reposer 1/4 d'h.
Faire cuire en blinis dans une poêle chaude. Retourner quand le dessus est sec et bulleux.
!Variante pour le petit déjeuner
Remplacer le sel et les épices par du sucre, et l'huile d'olive par une huile plus neutre de goût (ex. tournesol). Les faire cuire en pancakes.
<<tagging [[boisson]]>>
!Ingrédients
* 1 cube de bouillon de poule
* 1 petite boîte (100 g) de maïs doux
* 1 champignon séché
* thym, ail
* 1l d'eau
!Préparation
Egoutter le maïs. Peler et émincer l'ail. Effeuiller le thym. Mettre tous les ingrédients dans l'eau.
Faire bouillir un bon 1/4 d'heure (jusqu'à ce que le bouillon ait pris goût).
Mixer avec soin pour éviter de sentir la peau des grains de maïs.
!Ingrédients 
* 100 gr de ~All-Bran
* 1/4 l de lait
* 100 gr de farine
* 16 c. à café de sucre
* 40 gr de raisins secs
* 8 figues sèches
* 20 gr de levure
!Préparation
Faire tremper le ~All-Bran dans le lait pendant 30 min. Ajouter les autres ingrédients. Faire cuire dans un moule à cake pendant 30 à 45 min.
!Recette de Marie Corras (1)
Faire dessaler la morue 24 h à l'avance.
La faire pocher dans l'eau froide, porter à ébullition et faire mijoter 10 min à feu doux sans bouillir.
Egoutter, effilocher, enlever les arêtes.
Faire chauffer beaucoup d'huile (d'arachide) dans un faitout. Quand l'huile est très chaude, y faire revenir lentement la morue jusqu'à ce qu'elle soit bien ramollie.
En parallèle, faire une purée juste avec un peu de lait pour la mouiller.
Ajouter de l'ail et du persil à la morue, puis incorporer la purée.
Lier avec 1 ou 2 œufs entiers battus. Ajouter éventuellement des œufs durs hachés.
!Recette d'Elina Darles (2)
Début idem.
Répandre la morue effilochée sur la purée, ajouter l'ail et le persil. Verser dessus l'huile bouillante, touiller jusqu'à ce que ce soit bien mélangé.
Casser un œuf dessus et incorporer. Ajouter les œufs durs.

//(1) mère d'Hélène L. et grand-mère maternelle d'André
(2) grand-mère paternelle d'André//
!!!Remarque maternelle : 
Toujours les mêmes pour Noël... il faudrait décider les gourmands à réclamer d'autres parfums.
!Ingrédients
!!Biscuit roulé pour 10 personnes
* 75 gr de sucre
* 75 gr de farine
* 25 gr de beurre extra
* 3 blancs d'œufs
* 4 jaunes d'œufs
!!Bûche à la mousse au chocolat
* 3 blancs d'œuf et 20 gr de sucre
* 125 gr de chocolat  à croquer ou amer
* 2 jaunes d'œufs
* 75 gr de beurre
* 50 gr de sucre glace
!!Bûche à la crème chantilly
* crème liquide en brique à 33%
* sucre glace
* 1 pot de confiture de myrtille
!Préparation
!!Biscuit roulé
Chauffer le four à 240° (thermostat 7-8).
Faire fondre le beurre dans une casserole.
D'autre part fouetter les jaunes d'œufs et le sucre à vitesse moyenne pendant 5 mn. Incorporer la farine sans la travailler.
Puis monter les blancs d'œufs en les soutenant avec une cuillère à café de sucre à mi-parcours. Verser les blancs fermes et le beurre fondu en même temps sur le mélange. Incorporer le tout délicatement.
Etaler cet appareil délicatement en donnant le moins de coups de palette possible sur une feuille de papier blanc beurrée et posée sur la plaque du four, bien uniformément sur une épaisseur de 1,5 cm pour éviter les parties sèches, ce qui arrive lorsqu'il y a des parties trop fines. Faire cuire 7 mn environ à 240°.
Décoller le biscuit dès la sortie du four en le retournant sur le plan de travail et en mouillant le papier à l'eau avec un pinceau. après 2 mn le biscuit se décollera tout seul.
Le laisser refroidir recouvert d'un linge pour lui conserver tout son moelleux. Le biscuit est prêt à être garni et roulé
Si le biscuit doit attendre avant d'être garni , le laisser sur le papier, roulé sur lui même; il sèchera moins.
!!Bûche à la mousse au chocolat
Faire fondre le chocolat au bain-marie, puis hors du feu, ajouter le beurre en fouettant : le mélange doit être en pommade.
Incorporer alors les jaunes d'œufs; ce mélange ne doit pas être tiède, il serait alors trop liquide pour être mélangé aux blancs.
Monter les blancs en neige ferme, en ajoutant 20 gr de sucre à mi-parcours. Verser l'appareil sur les blancs montés et mélanger délicatement.
Etendre de la mousse dans le biscuit, le rouler puis le recouvrir de mousse au chocolat.
!!Bûche à la crème chantilly
Mettre le sucre dans la crème et battre jusqu'à que la crème soit assez dure de consistance.
Etendre une couche de confiture de myrtille sur le biscuit, puis par dessus une couche de chantilly. Rouler le biscuit, puis le recouvrir de crème chantilly
Dans un plat à four disposer les tranches de cabillaud sur un filet d'huile d'olive. Saler, poivrer.
Napper d'un mélange de crème fraîche, de moutarde et de curry.
Parsemer de thym frais et de feuilles de sauge (1 par tranche)
Cuire au four.
!Ingrédients
* 250 g de farine
* 3 oeufs
* 100 g de sucre
* 1 sachet de sucre vanillé
* 1 sachet de levure
* 50 g de beurre ramolli
* 100 g de crème fraîche épaisse entière
* 1 à 2 c. à café de mélange d'épices pour pain d'épice
* 250 g de confiture d'oranges amères + 5 ou 6 rondelles d'orange confites
!Préparation
Battre les blancs d'oeufs en neige bien ferme.
Battre les jaunes d'oeufs avec les deux sucres jusqu'à ce qu'ils deviennent blancs et mousseux.
Ajouter aux jaunes la farine, la levure, le beurre, la crème fraîche, les épices, et les écorces d'orange coupées fin.
Si le mélange est trop compact, ajouter de la crème fraîche, mais il ne doit pas être liquide.
Incorporer délicatement les blancs en neige.
Verser la moitié de la préparation dans un moule à cake. Etaler dessus la confiture, puis verser le reste de la préparation.
Faire cuire à four chaud therm. 6-7 jusqu'à ce que le test classique de la lame d'un couteau soit satisfait.
[>img[Camping Cévennes-Provence|anduze.jpg]]
//Depuis plusieurs années, c'est notre refuge pour le grand week-end de l'Ascension//

Installé sur la commune de Thoiras, près d'Anduze (Gard), entre le Gardon de ~Saint-Jean et le Gardon de Mialet, sur le site d'une ancienne magnanerie.
Le fondateur avait acheté un grand terrain pour planter des arbres, aussi le camping est un véritable arboretum. L'affaire a été reprise par ses enfants et maintenant ce sont ses petits-enfants qui vous accueillent dans une ambiance très familiale.
Havre de verdure et de tranquillité, très beaux paysages du Gardon, randonnées autour du site naturel de la cluse d'Anduze, visite incontournable de la bambouseraie de Prafrance.

[[www.camping-cevennes-provence.fr/|http://www.camping-cevennes-provence.fr/]]
[>img[Roskilde|roskilde.jpg]]
Roskilde est le ~Saint-Denis des Danois : dans sa cathédrale sont enterrés les souverains du Danemark depuis 1413.
Autre attraction incontournable de Roskilde : le [[Musée des Bateaux Vikings|http://www.vikingeskibsmuseet.dk/]]

Le camping, situé sur le fjord, sur la rive opposée à la ville, est très grand, calme et agréable.
Un spectacle dont on ne se lasse pas : les lumières du soir sur le fjord

[[Roskilde camping|http://www.roskildecamping.dk/]]
Baunehøjvej 7
4000 Roskilde, Danemark
4675 7996
!Ingrédients
pour 6 personnes
* une belle canette
* 100 g. de dattes
* 100 g. de figues sèches
* 100 g. d'abricots secs
* 2 oignons
* 4 grains d'ail
* pain rassis
* 2 oeufs
* lait
* Cointreau
* jus d'orange
* gros sel
* huile d'olive
!Préparation
On suppose la canette vidée et apprêtée, les abats retirés.

Couper le pain rassis en gros cubes et le faire ramollir dans le lait chaud.
Equeuter les figues, dénoyauter les dattes, et les couper grossièrement ainsi que les abricots.
Peler les oignons et les grains d'ail et les couper grossièrement.
Mettre tous ces ingrédients dans le mixer, ainsi que le foie et le coeur de la canette. Hacher jusqu'à ce que le melange soit homogène. En cours, ajouter les 2 oeufs entiers et un verre à madère de Cointreau.
Farcir la canette avec le mélange.

La mettre dans une cocotte en fonte, saler, et saisir à feu vif dans un fond d'huile d'olive.
Puis enfourner la cocote fermée (le cas échéant, enlever le bouton en plastique du couvercle avant d'enfourner) et faire cuire à four 8 jusqu'à ce que la viande soit bien cuite. Arroser de temps en temps avec du bouillon si nécessaire.

Découper la canette, récupérer la farce, et dresser les morceaux dans un plat de service.
Déglacer la cocotte avec environ 30 cl de jus d'orange et un verre à madère de Cointreau. Mettre le jus ainsi obtenu dans une saucière.
Servir avec un assortiment de légumes vapeur (ex. pommes de terres, navets, rutabagas).
//Restitution de mémoire de la recette que je vis Alain G. préparer certain soir entre Noël et Jour de l'An//
!Ingrédients
* viande de boeuf : j'opte pour le paleron, une bonne tranche par personne
* lard fumé : une belle tranche (1 cm d'épaisseur) par personne
* oignons (allez, 1 par personne)
* carottes (tant qu'on y est, 1 à 2 par personne)
* bière brune : pour éviter les fausses brunes et les sucrées, je prends de la Guinness (2 litres est un minimum prudent)
* baies de genièvre (1 c. à café pour 6 p.)
* quelques feuilles de laurier frais
* gros sel, poivre au moulin, huile d'olive
!Préparation
Faire fondre les oignons émincés dans l'huile d'olive au fond de la cocotte.
Ajouter les carottes pelées et coupées en rondelles.
Détailler la viande en gros morceaux et la mettre à saisir dans la cocotte. Remuer régulièrement pour que les morceaux brunissent sur toutes les faces.
En parallèle, découenner le lard fumé et le détailler en gros lardons. Les ajouter à la préparation.
Quand l'ensemble est bien saisi, ajouter les baies de genièvre, le laurier, sel et poivre.
Remuer. Couvrir de bière.
Laisser cuire lentement en remuant de temps en temps, jusqu'à ce que la viande soit bien tendre. Surveiller que la préparation ne brûle pas, et pour ce faire, ajouter de la bière en tant que de besoin.
Servir avec des pommes de terre vapeur.

Boisson : de la bière, bien sûr, mais pas obligatoirement, un vin rouge un peu puissant ira bien.
Et si bière, pas pour autant de la Guinness : moi je l'aime bien avec quelque blonde du Nord de la France, genre 3 Monts ou Goudale Grand Cru.
//La "vraie" recette entendue ce jour dans l'émission "On va déguster" dont le thème est "Cucina Romana"//
!Ingrédients
* pâtes longues (spaghetti, linguine, ...) sèches sans oeuf
* 1 oeuf par personne
* pancetta
* pecorino romano (on mettre aussi du parmiggiano, mais "pour garder à la recette son authenticité, il faut au moins 2/3 de pecorino" - sic)
* poivre, noix de muscade (optionnel)
* et surtout pas de crême !
!Préparation
Pendant que les pâtes cuisent, battre les jaunes d'oeuf avec un blanc, mélanger avec le pecorino râpé fin, le poivre (beaucoup), réserver au frigo.
Faire dorer la pancetta à la poêle (vu la suite, moi je prendrais plutôt un wok), y verser les pâtes égouttées mais pas trop, incorporer l'appareil oeufs-fromage et mélanger le tout intimement (d'où l'importance qu'il reste un peu d'eau de cuisson). Ajouter un peu de noix de muscade.
E da a mangiare !

Point de querelle de cassoulet toulousain, de Castelnaudary, ou d'ailleurs, c'est celui-ci le seul, le vrai, l'authentique, puisque c'est celui de Julie.
!Ingrédients
pour 10 personnes (de toute façon un cassoulet cela se mange à plusieurs)
* environ 1 kg de haricots tarbais
* saucisse de Toulouse, porc, confit de canard
* couenne fraîche, cansalade
* oignons, céleri, ail, persil
* thym, laurier, clous de girofle
* très peu de tomates
* sel, poivre
!Préparation
Faire revenir dans la cocotte en fonte contenant un peu d'huile d'olive, la saucisse et la cansalade coupée en dés.
Ajouter les légumes pour les faire suer sans qu'ils prennent de la couleur.
Quand les légumes ont bien sué, rajouter les tomates qui ne servent pas au goût, mais qui donnent une jolie couleur, la couenne, et les herbes, couvrir d'eau et amener à ébullition.
Rincer les haricots les mettre dans de l'eau froide et pour les faire crever porter à ébullition. Quand ils sont complètement fatigués (1), les passer et les ajouter au bouillon qui bout doucement. Bien surveiller les haricots pour qu'ils n'attrapent pas.
Mettre le canard une demi heure avant la fin de la cuisson.
Pour faire réchauffer un cassoulet préparé à l'avance, mettre un peu d'eau froide dans un plat allant au four, verser le cassoulet dessus, le recouvrir de chapelure maison, et le réchauffer au four.

//(1) autre expression de Julie, à rapprocher des oignons tombés//
Croix Figeac
Millésime 2004
~Saint-Emilion Grand Cru
!Ingrédients
* un chou fleur
* oeufs (Julie n'en met pas)
* pain dur râpé ou chapelure
* sel, poivre
!Préparation
Cuire le chou fleur coupé en morceaux, à la vapeur.(il ne doit pas être trop mou).
!!Version Julie
Faire dorer tout doucement le pain dur dans l'huile, puis rajouter le choux fleur. Laisser cuire à feu doux.
!!Version Françoise
Faire cuire les œufs jusqu'à qu'ils deviennent durs.
Faire revenir avec un peu d'huile les morceaux de chou fleur et les œufs durs coupés en lamelle dans une grande poêle.
A mi-cuisson saupoudrer de chapelure, mélanger, et laisser finir de dorer.
!Ingrédients
* choucroute crue
* divers poissons blancs en filet
* filets de haddock
* moules cuites
* crème fraîche
* bouquet garni
* quelques clous de girofle
!Préparation
Débarrasser les filets de poisson de toutes leurs arêtes.
Enlever la peau du filet de haddock, et le faire tremper dans du lait 1 heure environ.
Faire un bouillon avec les déchets de poisson (autour des arêtes), le bouquet garni, un peu de vin blanc, les clous de girofle, de l'eau. Laisser cuire quelques temps après ébullition dans le bas du cuit vapeur.
Bien rincer la choucroute. La faire cuire avec un peu d'eau, du sel, du genièvre et un peu de laurier dans la cocotte minute
Mettre tout le poisson dans le panier du cuit vapeur au dessus du bouillon, et le laisser cuire à la vapeur en surveillant.
Passer le bouillon, l'épaissir avec un peu de Maïzena préalablement délayée dans un peu d'eau, rajouter de la crème fraîche.
Dans un plat déposer la choucroute égoutter, le poisson par dessus, et napper de sauce.
Gaillac doux 2003
Vielles vignes - élevé en fût de chêne - 12% vol.
Médaille d'or au concours 2006 des vignerons indépendants

J.-M. et M.-J. Bézios e.a.r.l.
Vignerons à Montans
81600 Gaillac
Fronton

On l'a connu à un mini-salon des vins régionaux sur une péniche à Toulouse. On a goûté et acheté 2 vins très différents :
* Kélina : 100% négrette, 1ère macération en grappe avant vinification traditionnelle, très original et aromatique
* Eole : 50% négrette, 25% syrah, 25% cabernet franc, beaucoup plus classique mais très élégant

Michelle et Philippe SELLE
427 chemin de Boujac
82370 Campsas
[[www.chateauboujac.com|http://www.chateauboujac.com/]]
 

AOC Blaye Côtes de Bordeaux

2009 - 13%
Vieilles vignes 2009 - 13%

Bernard Rey
propriétaire à Souchet
~Saint-Savin-de-Blaye, Gironde
2003
Domus Maximus
La Livinière
MMI
La Clape

On a connu tout d'abord la cuvée Arpège au [[Comptoir à la Une|Le Comptoir à la Une]], puis on est allé sur place et on a découvert ses copains...
* Arpège : blanc sec,
* Amarante : rouge,
* Marine : rosé (la dernière fois, ils offraient 3 bouteilles pour 6 achetées "pour faire venir le soleil")
* Cuvée Henri Lapierre : blanc sec et rouge vieillis en fût

Jacques Boscary
11100 ~Narbonne-Plage
[[www.chateaurouquette.com|http://www.chateaurouquette.com/]]
Bu avec délices, en blanc, millésime 2007 ou  2008, à la table de la classe Affaires d'Air France (c'est pas tous les jours!)

Encépagement : 65% sauvignon blanc, 35% sémillon
Elevage : sur lies avec bâtonnage régulier pendant 9 mois en barriques neuves

~Jean-Michel Cazes
33650 ~Saint-Morillon
[[www.villabelair.com|http://www.villabelair.com/]]
~Entre-Deux-Mers 2009

SCEA Vignobles Comin
33790 ~Saint-Antoine-du-Queyret
Réserve Eliézer 2002

SCEA Château de Saurs
M.P. Burrus Gineste de Saurs
81310 ~Lisle-sur-Tarn
La Clape
Languedoc
2010
13.5% vol.

Jean Paux Rosset propriétaire récoltant
SCEA Château de la Negly
11560 Fleury d'Aude
Découvert par hasard au salon des vins de Toulouse, sympathie avérée lors d'un micro-salon sur une péniche sur le Canal du Midi, Marc Benassis est devenu un de nos producteurs récurrents, pour ne pas dire familier.

On aime tout chez lui, à commencer par ses "grandes" cuvées :
* Grande Terre rouge
* Grande Terre blanc
mais aussi ses entrées de gamme :
* Artemis (rouge)
* Caracterre (rouge)
* Inventerre (blanc)
et leurs successeurs baptisés Nova Ona.

Une chose très inhabituelle (que tout le monde n'aimera pas, mais nous on adore) : "Petite Vermeille", cuvée initiée par le grand père de Marc sur le principe de la "souleillade".
Cela consiste à faire vieillir un vin doux de Muscat dans un empilement de barriques. Chaque année, on soutire de la rangée du bas, pour mise en bouteille, une quantité correspondant à la part de l'année consacrée à cette cuvée. On complète la rangée du bas en soutirant de la rangée immédiatement supérieure, et ainsi de suite jusqu'à la rangée du haut que l'on complète avec à la production de l'année. Il en résulte un vin de liqueur ambré, avec des arômes très confits et boisés, chaque bouteille portant en elle une part de vendanges ancestrales.

Château des Hospices de Canet
vigneron : Marc Benassis
Canet en Roussillon
http://www.chateau-des-hospices.fr/
Fût de Chêne 2007

GAEC "LE CASTELLAS"
Cournou
46140 St Vincent Rive d'Olt
Tél. : 05 65 30 72 00 - Fax : 05 65 20 16 85
Port. : 06 78 06 03 95 - 06 30 09 13 81
chateau-le-castellas@orange.fr
[[http://www.chateau-le-castellas.com/|http://www.chateau-le-castellas.com/]]
!Ingrédients
pour 1 litre :
* 10 cl de jus d'orange
* 10 cl de jus de pamplemousse
* 55 cl de vin blanc moelleux
* 25 cl d'eau gazeuse, la moins salée possible
!Préparation
Mélanger les ingrédients - sauf l'eau gazeuse - dans un saladier et mettre au frais.
Ajouter l'eau gazeuse fraîche au moment de servir.
découvert au restaurant Le Marché, place du Marché à Cahors
* Martini blanc
* saké
* Cointreau
* citron vert

recette du restaurant Chez MIO à Toulouse
//Bien qu'on commence à trouver des choses qui ressemblent toutes faites dans les magasins, ce cocktail est en réalité une création originale de Soize, et il y a des témoins!//
* 1/3 de vin rosé
* 1/3 de jus de pamplemousse rose
* 1/3 de limonade
* vanille
A la réflexion, Soize revendique les proportions suivantes, légèrement plus soft :
* 1 bouteille de vin rosé (soit 75 cl)
* 1 bouteille de jus de pamplemousse rose (soit 1l)
* 1 grande bouteille de limonade (soit 1,5l)
* et toujours de la vanille
//Inventé un après-midi de février ensolleillé, au retour d'une opération de maintenance de l'avant-pied, et subséquemment non alcoolisé.//
!Ingrédients
* jus d'orange
* sirop de framboise et violette
* limonade à l'anis
!Proportions et considérations diverses
Les proportions sont bien sûr à adapter aux goûts de chacun, mais en gros il y a principalement du jus d'organe, la limonade vient en second, pas trop de sirop sinon c'est trop sucré.
Le sirop peut faire l'objet de variations, ceci dit //a priori// car non testées.
La limonade peut être nature pour les non amateurs d'anis ; en fait, ici le goût l'anis ne se sent pas explicitement, il ne fait que renforcer l'effet bonbon...
Cocktail découvert il y a bien longtemps dans un bar à rhum toulousain, 100 fois perdu, 100 fois retrouvé, jamais le même vu qu'on ne note jamais les proportions...
* rhum vieux
* porto rouge
* jus de raisin rouge
* jus d'ananas
* jus de pamplemousse
* jus de mangue
* sirop de violette

//Variante de Guillemette// : remplacer le jus de pamplemousse par du jus de framboise
* Saumur blanc pétillant
* jus d'orange
* jus de pamplemousse
* Cointreau
Background: #ffe
Foreground: #000
PrimaryPale: #fea
PrimaryLight: #db0
PrimaryMid: #831
PrimaryDark: #310
SecondaryPale: #ffc
SecondaryLight: #fe8
SecondaryMid: #db4
SecondaryDark: #960
TertiaryPale: #eee
TertiaryLight: #ccc
TertiaryMid: #aaa
TertiaryDark: #666
Error: #f60
// Inventé pour le repas de ce jour 2 septembre avec les copains historiques//
!Ingrédients
* 3 parts de figues violettes bien mûres (du jardin!)
* 1 part d'abricots
* 1 part de raisin muscat blanc
* 1 bol d'amandes
* quelques gousses de vanille
* limoncello
* sucre de canne
!Préparation
Dans une casserole, préparer un fond de sirop avec sucre, eau, vanille et limoncello.
Dans la bassine à confitures, mettre les fruits à précuire dans leur propre jus.
Ajouter le sirop quand il est prêt, et finir de cuire la compote.
En fin de cuisson, ajouter les amandes mondées.

Servir frais.
!Ingrédients
pour 1 kg de chair de melon
* 600 à 700 gr de sucre en morceaux (contient de la pectine qui favorise la prise de la confiture) ou de sucre cristal
* 1 pomme
* 1/2 orange
* 1/2 citron
* 1 feuille de verveine fraîche
!Préparation
Peler, épépiner et couper le melon en gros morceaux, peler, épépiner découper les pomme en fines lamelles, couper l’orange pelée. Mélanger les fruits et les feuilles de verveine au sucre dans la bassine, jusqu’à ce que le sucre soit grossièrement dissous. Laisser macérer pendant au moins 2 heures.
Mettre à cuire à feu vif, puis baisser le feu quand la confiture à pris un bouillon. Laisser cuire au moins 3 heures, en testant la prise régulièrement. Pour ce faire, prendre une petite cuillerée de confiture et la déposer sur une assiette froide : elle doit figer en 1 ou 2 minutes. Ecumer la confiture au fur et à mesurer.
Ajouter le jus de citron 5 minutes avant la fin de la cuisson.
!Mise en pots
Une heure avant la fin de la cuisson, laver les pots et vérifier ou remplacer les joints. Les stériliser en les faisant bouillir dans l’eau, entièrement immergés. Les y laisser jusqu’à la mise en pot.
Les sortir, les retourner sur un torchon propre et attendre qu’ils sèchent.
Remplir un pot, le fermer immédiatement et le retourner sur un torchon afin de résorber la poche d’air résiduelle sous le couvercle. Remplir tous les pots de la même manière. Attendre qu’ils aient refroidi avant de les ranger dans le sens habituel.
Conserver au réfrigérateur un pot entamé.
!Ingrédients
pour 8 personnes
* 2 tronçons de congre (cf. plus bas)
* chorizo cular fort
* 4 tomates
* 2 poivrons rouges
* 1/2 piment d’Espelette
* huile d’olive, vinaigre balsamique
* sel, coriandre (graines) moulue
!Préparation
!!Apprêter le poisson :
Faire couper le congre par le poissonnier non en darnes, mais en tronçons de 10 cm de long. Recouper ces tronçons en 2 dans le sens de la longueur. Enlever les arêtes et les résidus de viscères, laver. Réserver.
!!Préparer la compote :
Détailler le poivron en julienne, faire fondre dans l’huile d’olive. Epépiner les tomates et les détailler comme le poivron. Les ajouter aux poivrons, ainsi que le piment haché grossièrement. Ajouter sel et coriandre. Laisser réduire. Déglacer abondamment avec le vinaigre et faire compoter. Réserver au chaud.
!!Cuisson :
Peler le chorizo et le trancher en rondelles d’un cm d’épaisseur (1 rondelle par personne). Les mettre à fondre à sec dans une cocotte. Quand les rondelles sont bien dorées, les retirer et les réserver au chaud.
Mettre les morceaux de poissons à rôtir dans le gras fondu du chorizo, saler. Laisser cuire à feu doux, en ajoutant un peu d’eau si nécessaire, jusqu’à ce que le poisson soit bien tendre.
Retirer les morceaux et recouper les portions (1 morceau pour 2).
Disposer sur les assiettes un morceau de poisson et une rondelle de chorizo ; placer une grosse cuillerée de compote sur la rondelle de chorizo.
Servir avec un riz blanc et un vin rouge corsé (ex. Côtes du Roussillon).
Le congre peut être remplacé par tout autre poisson à chair ferme et goûteuse.
[>img[Cornichons|cornichons.jpg]]
Rien de très extravagant - de jeunes cornichons, des petits oignons, du vinaigre blanc, l'assaisonnement traditionnel - mais c'est l'occasion d'une jolie photo, et c'est tellement meilleur fait maison qu'acheté!
Vin de Pays Côtes Catalanes
rouge

Découvert au bar ''Le Sylène'' à Toulouse, en face de la cathédrale Saint Etienne 

DOMAINE DE LA PERDRIX
Traverse de Thuir - 66300 Trouillas
Tél: 04.68.53.12.74
[[www.domaine-perdrix.com|http://www.domaine-perdrix.com]]
!Ingrédients
pour 1 personne
* 4 cl de vodka
* 1,5 cl de Cointreau
* 3 cl de jus de cranberry
* 0,5 cl de jus de citron vert
//Attention : recette difficile à rater !//
!Ingrédients
* une ou plusieurs courges, selon nombre de convives et taille de l'objet
* huile d'olive
* piment d'Espelette moulu
!Préparation
Badigeonner d'huile le fond de la lèchefrite.
Sans la peler, découper la courge en quartiers d'environ 4 cm d'épaisseur, les déposer à plat dans la lèchefrite.
Les badigeonner d'huile et les saupoudrer de piment d'Espelette.
Faire cuire à four 6-7 jusqu'à ce que la chair soit fondante (avec un four standard, ça peut prendre 2h, facile...).
!!Variantes
Peut se faire avec nombre de variétés de //courges// - citrouille, potiron, etc. - selon l'acception de [[Le monde des Cucurbitacées|http://cucurbitophile.fr/gnr/009.php]], et en particulier :
* musquée,
* potimarron,
* butternut (merci à Isa S.) : vu leur taille, les couper en 2 ou en 4 dans la longueur suffit.
!Ingrédients
* mouton (poitrine maigre et fonds de gigot)
* poulet
* artichauts, carottes, céleri, pois chiche en boite, poireaux, navets
* raisins secs
* clous de girofle
* thym
* laurier
* harissa
!Préparation
Faire cuire les viandes avec les clous de girofle, le thym, le laurier, du sel et du poivre dans de l'eau qui fera le bouillon.
Laisser bouillir jusqu'à ce que la viande soit cuite. Laisser refroidir (l'idéal c'est de préparer la viande le matin pour le soir)
Enlever toute la graisse qui flotte sur le bouillon, puis le mettre à chauffer. Quand il bout rajouter les légumes coupés en gros morceaux et un peu d'harissa. Couvrir. Laver les pois chiches à l'eau froide et les mettre dans le bouillon.
Quand les légumes sont presque cuits mettre le couscous à tremper dans de l'eau salée en suivant les indications de l'emballage et les raisins dans un peu d'eau.
Servir l'ensemble dans des plats séparés.
Délayer la harissa dans un peu de bouillon. Chacun se servira à son goût.
Penser aux merguez grillées pour les amateurs!
!Ingrédients
pour 2 personnes :
* 250 gr de coustelous d'agneau de lait
* une bonne poignée de thym frais
* 2 c. à soupe d'Armagnac
* 1 bonne c. à soupe de miel un peu fort (toutes fleurs, châtaigner, lavande, ...)
* sel
!Préparation
Effeuiller le thym dans un plat creux.
Si ce n'est déjà fait, découper les coustelous entre les côtes, et les rouler dans le thym.
Faites chauffer l'Armagnac dans une petite casserole avec autant d'eau. Y diluer le miel.
Verser cette marinade sur les coustelous, bien mélanger et laisser mariner 1/2h.

Faire chauffer le gril en fonte et y placer les coustelous.
Quand ils sont bien dorés sur toutes les faces (voir un peu plus pour les adeptes de la viande morte), arroser avec la marinade, rouler rapidement les coustelous dedans (elle va vite devenir poisseuse) et verser le tout dans le plat de service.
Saler avant de servir.
!Ingrédients
* Crevettes cuites décortiquées
* Jus de citron
* Ail
* Huile d'olive
* Cumin
* Curcuma
* Paprika
* Piment
* Curry
* Herbes de Provence
!Préparation
Tout mélanger et mettre à mariner la veille.
!Ingrédients
* crevettes roses
* ananas au sirop
* lait de coco
* piment doux
* sucre en poudre
!Préparation
Dans le wok, faire revenir l'ananas avec le sucre. Mouiller avec un peu de lait de coco.
Ajouter les crevettes. Assaisonner avec le piment doux.
Mouiller au fur et à mesure avec le reste de lait de coco et laisser cuire.
Une maison du Languedoc - Roussillon spécialisée dans les vins doux naturels :
* Muscat de Rivesaltes
* Rivesaltes ambré
* Banyuls
* Maury
A faire surtout l'hiver pour le goûter. Le record à battre est de 100 crêpes à l'heure (avec trois poêles)
!Ingrédients
* œufs
* farine
* lait
* eau
* un peu de sel
!Préparation
Verser la farine dans un plat creux. La remuer avec une cuillère pour éviter les grumeaux. Creuser un puits au milieu, y casser les œufs un par un. 
Mixer au mixeur à deux fouets tout en rajoutant le lait puis l'eau et le sel. La pâte doit être très liquide.
Parfumer à son goût (Grand Marnier, zeste de citron râpé, eau de fleur d'oranger, Pastis, etc.).
Mettre le plat au réfrigérateur et laisser reposer au moins une heure.
Etaler un peu d'huile avec un papier absorbant dans une crêpière (en téfal) et la chauffer. Quand l'huile est chaude, verser un peu de pâte dans la crêpière, en l'étalant bien. Quand la crêpe se décolle, la faire sauter pour la retourner. Laisser cuire la deuxième face, puis l'empiler avec les précédentes. 
Si vous ne voulez pas avoir le problème de conserver les crêpes au chaud, les manger au fur et à mesure (c'est très facile si il y a des enfants autour), sinon si vous voulez les conserver au chaud, il faut faire sortir tous les intrus de la cuisine, puis les recouvrir (les crêpes) d'un papier aluminium. Si vous les préférez molles vous pouvez poser le plat sur une casserole contenant de l'eau bouillante, si vous les préférez craquantes, enfournez le plat dans un four tiède (thermostat 1).
!Ingrédients
* crêpes (voir recette des [[Crêpes]])
* oranges
* beurre
* sucre
* Grand Marnier
!Préparation
Presser les oranges, en mettre le jus dans une casserole avec le sucre et un morceau de beurre. Laisser réduire puis ajouter du Grand Marnier.
Plier les crêpes en quatre, les tremper dans la sauce, les ranger dans un plat et faire flamber sur la table avec du Grand Marnier préalablement chauffé.
Une grande polémique :
Mayou affirme que les crêpes doivent être garnies de glace à la vanille avant d'être pliées en quatre.
Julie les préfère nature, car garnies de glace, "c'est ni chaud ni froid" (sic).
Un grand mystère :
Quelle que soit la recette, personne ne sait combien Henri peut en manger avant d'en être écœuré.
!Ingrédients
pour 12-18 crêpes
* 250 gr de farine
* 3 œufs
* 1/2 l de lait (à voir selon la fluidité de la pâte)
* sel
* 1 c à soupe d'huile
* parfum : zeste de citron râpé
!Préparation
Creuser une fontaine dans la farine, casser les œufs entiers dedans, ajouter le sel, l'huile, le parfum, incorporer. Diluer lentement avec le lait. Continuer à travailler la pâte longuement.
Laisser reposer au moins 2 h (ou préparer le matin pour midi, la veille pour le lendemain).
Au moment de la cuisson, remuer la pâte et ajouter éventuellement du lait pour obtenir la consistance voulue.
Hachez grossièrement les noisettes. Mélangez-les au fromage frais. Poivrez ce mélange.
Assaisonnez les cuisses de sel, poivre et thym.
Tartinez les du mélange noisettes-fromage. Posez par dessus une tranche de poitrine fumée et une feuille de laurier.

Mettez chaque cuisse dans un carré de papier d'aluminium huilé. Refermez les carrés de papier en torsadant les extrémités pour former des papillotes.

Faites-les cuire 45 minutes au four en tournant les papillotes à mi-cuisson.
!Ingrédients
pour 2 personnes :
* 1 verre de riz mélangés (blanc, rouge, noir)
* 1/2 verre de lentilles
* 600g d'épinards frais
* 1 petite boîte de champignons de Paris entiers
* 1 oignon
* 1 grain d'ail
* 1 petite boîte individuelle de mélange de fruits au sirop
* 1/2 petit boîte de lait de coco
* 1 boîte de 200g de thon au naturel
* huile d'olive
* sel, épices chinoises, piment d'Espelette
* 1 c. à soupe de rhum blanc
!Préparation
Cuire le riz et les lentilles ensemble 20 mn dans l'eau salée.
Faire revenir l'oignon dans l'huile d'olive et couvrir d'eau. Ajouter l'ail émincé, les feuilles d'épinards et les champignons. Laisser cuire jusqu'à ce que les épinards soient cuits.
Egoutter le riz et les lentilles si nécessaire. Les ajouter aux épinards. Ajouter les ingrédients restants, les épices, le lait de coco et le rhum. Ajouter un peu d'eau si nécessaire. Laisser cuire jusqu'à ce que l'odeur de la noix de coco se soit diluée dans le mélange.
!Ingrédients
* cœurs de veau
* olives vertes dénoyautées
* chair à saucisse
!Préparation
Couper les olives en tout petits morceaux et les mélanger à la chair à saucisse.
Bien laver les cœurs et le farcir avec le mélange saucisse olives.
Les arroser d'un peu d'huile et d'eau et faire cuire au four.
[[Introduction]]
<<tagging [[dessert]]>>
Corbières Boutenac 2010

Carignan centenaire, Grenache, Syrah, Mourvèdre

Pascale et Ghislain Calvel
11200 St André de Roquelongue
[[domaine-calvel.com|http://domaine-calvel.com/]]
L'An Vi de Terroir (rouge)

Rivesaltes ambré (souvenir ému d'un millésime 1991, bu pour Noël 2009)
Famille Fezas
32100 Larroque sur l'Osse
[[http://www.chiroulet.com/|http://www.chiroulet.com/]]

Mes préférés :
En rouge : la Grande Réserve
En blanc : Côte d'Heux
Clot de Bernou
2004
Cuvée Beauregard 2003
Mas Llaro
66000 Perpignan

Cuvée Irresistible 2013
Côtes de Provence - Cru classé

83420 La Croix Valmer

Bu au Cul de Poule, restaurant place des Carmes, en Avignon.
Vin de pays des Côtes de Gascogne

Cuvée ''Les Anges''
blanc sec : chardonnay, sauvignon, gros manseng
élevage de 6 mois en barrique, bâtonages régulier des lies fines

Cuvée ''Fanny''
rouge : 90% syrah 10% merlot
longue macération, élevage 14 mois en barriques

Cuvée ''Hugo''
rouge : 90% merlot 10% syrah
élevage 14 mois en barriques

Cuvée de l'''Hédoniste''
Blanc moelleux : 100% gros manseng vendanges tardives
élevé en fûts de chêne

~Jean-Luc Lapeyre
Domaine de la Haille
32250 Montréal du Gers
[[www.lahaille.com|http://www.lahaille.com]]
Collioure
Cuvée L'Argile 2006

Parcé Frères
Propriétaires récoltants à ~Banyuls-sur-Mer, Pyrénées Orientales
[[www.la-rectorie.com/|http://www.la-rectorie.com/]]
Vent des collines
Côtes de Thongue
2009
Terre Originelle
blanc sec 2005 - élevé en fût de chêne - 13% vol.

Alain et Brigitte Cazottes
Vignerons indépendants
81600 Gaillac
tél. 05.63.57.16.80
Plan de Dieu
Côtes du Rhône Villages

2009

Gabriel Meffre
Négociant-éleveur à Gigondas (Vaucluse)
demi-sec 1997

EARL Gallais
37190 VALLERES
!Ingrédients
pour 2 personnes :
* un demi-dos de cabillaud désarêté et pelé
* 4 noix de coquilles ~Saint-Jacques
* 2 c. à soupe de crème fraîche
* sel, poivre, huile d'olive
* mélange d'épices "Cook art" (Ducros) agrumes, gingembre
!Préparation
Mettre le cabillaud à rôtir en cocotte dans un fond d'huile d'olive.  
Pendant ce temps, escaloper les noix de ~Saint-Jacques.
Les ajouter au jus de cuisson obtenu par la perte d'eau du poisson, saler, poivrer, ajouter les épices.
Dès que les ~Saint-Jacques sont cuites, lier le jus avec la crème fraîche, et servir.
!Ingrédients

pour 4 personnes :
* un beau dos de cabillaud
* 20 cl d'un bon vin rouge corsé - pour la création c'était un Minervois d'[[Irène|Le Clos du Marbrier]]
* 1 grosse échalotte
* pimenton de la Vera, safran, muscade
* sel fou - c'est un produit de l'île de Ré composé de sel gris agrémenté de baies de poivres multicolores et d'herbes ; à défaut, faire le mélange soi-même
* concentré de bouillon de boeuf gélifié
* huile d'olive
* miel
* liqueur à la cerise - pour la création c'était la //jinja// de la grand'mère de Pedro
!Cuisson du poisson
Mettre le dos de cabillaud dans un plat à four sur un filet d'huile d'olive. Arroser d'un nouveau filet d'huile d'olive. Assaisonner avec le sel fou et le thym. Faire rôtir à four 7 jusqu'à ce que le poisson soit cuit mais pas sec (il peut être encore un peu rosé au coeur).
!Préparation de la réduction
Faire fondre l'échalotte émincée fin dans un fond d'huile d'olive. Mouiller progressivement avec le vin. Ajouter les épices, le concentré de bouillon, laisser réduire à feu doux jusqu'à ce que le vin prenne une consistance sirupeuse.
Peu avant de servir, ajouter le miel et la liqueur et laisser encore réduire 5 mn.

Servir le cabillaud nappé de la réduction, avec comme boisson le même vin que pour la préparation.

Pour la création, l'accompagnement était un [[Risotto aux asperges]].

!Ingrédients
pour une entrée pour deux :
* une pomme
* 4 petites pommes de terre longues à chair ferme
* une tranche de lard paysan
* beurre salé, quelques feuilles de basilic frais
* fleur de sel, poivre, muscade, 1/4 de gousse de vanille
!Préparation
Découper la tranche de lard en petits cubes et la faire griller à la poêle, égoutter, réserver.
Peler, épépiner la pomme et la couper en huit quartiers.
Peler les pommes de terre, les couper en 2 dans le sens de la longueur et les faire cuire 7 minutes dans l'eau froide, pour qu'elles restent fermes.
Faire fondre le beurre dans la poêle, y mettre à dorer les pommes et les pommes de terre bien égouttées, parfumer avec la muscade râpée, la poudre de vanille extraite de la gousse, poivrer.
Quand c'est doré, ajouter le lard et le basilic ciselé hors du feu.
Servir chaud avec une pincée de fleur de sel dans l'assiette.
Ribera del Duero 2009
<<tagging [[entrée]]>>
!Ingrédients
* une épaule d'agneau désossée
* fromage frais
* lardons
* moutarde
* coriandre en feuilles
* ail
!Préparation
Dérouler l'épaule, la piquer de fins morceaux d'ail (pas les grains entiers).
Faire revenir les lardons à la poêle, les mélanger au fromage frais, ajouter le moutarde et la coriandre ciselée.
Tartiner l'intérieur de l'épaule avec la garniture ainsi obtenue, rouler et ficeler. Badigeonner de moutarde.
Faire cuire 1h30 à four 6-7.

!Ingrédients
* 1 paquet d'épinards en branche surgelés
* 4 tranches de jambon blanc
* 1 petit pot de crème fraîche entière
* 1 verre 1/2 de quinoa gourmand Tipiak (quinoa + boulgour)
* parmesan
* sel, poivre
!Préparation
Faire cuire le quinoa comme indiqué sur l'emballage et l'égoutter.
Faire dorer à la poêle dans un eu d'huile d'olive le jambon détaillé en lanières.
Faire fondre le épinards dans le beurre jusqu'à évaporation de l'eau puis laisser cuire 5 minutes.
Mélanger le tout avec la crème fraîche, sel, poivre et parmesan râpé.
!Ingrédients
* haricots blancs frais
* saucisse de Toulouse
* cansalade
* oignons
* céleri
* ail
* huile d'olive
* bouquet garni
Cette recette ne donne aucune idée des quantités car, comme on l'a vu plus haut, les proportions tuent l'imagination.
!Préparation
Ecosser les haricots frais, éplucher les oignons et les couper en quartiers. Eplucher le céleri.
Faire suer à petit feu dans un faitout avec quelques cuillerées d'huile d'olive, les oignons, le bouquet garni, les grains d'ail écrasés, la saucisse de Toulouse, la cansalade.
Ajouter les haricots, de la tomate épluchée, faire encore suer un moment puis ajouter de l'eau bouillante et faire cuire jusqu'à ce que les haricots soient bien tendres.
!Ingrédients
* 2 kg de pommes de terre
* filets d’anchois à l’huile
* ail, oignons
* herbes, huile d’olive, sel, poivre, eau
!Préparation
Peler les pommes de terre et les couper en tranches minces.
Dans une cocotte en fonte, mettre un fond d’huile d’olive, puis alterner une couche de pommes de terre, des filets d’anchois, herbes, sel, poivre, huile d’olive, etc. Finir par une couche de pommes de terre, sel, poivre, herbes et huile d’olive. Décorer avec des feuilles de laurier frais. Mouiller avec un verre d’eau.
Enfourner la cocote fermée, et faire cuire à four 4-5 pendant 3 heures. Ajouter de l’eau (1 litre environ) au fur et à mesure de la cuisson.
!!Astuce
Les cocottes en fonte d'aujourd'hui ont sur le couvercle un bouton en plastique, au lieu d'un bouton moulé dans la masse du couvercle. Il est prudent de le démonter (vis sur la face intérieure du couvercle) avant d'enfourner...
// Linda peut se vanter de m'avoir fait aimer le fenouil !//
!Ingredients
* 1-3 fennel bulbs thinly sliced
* Olive oil
* 1 tbsp thyme leaves and a few whole sprigs
* 3 garlic cloves crushed
* 200ml cream
* 100g Parmesan cheese grated
* 300g cherry tomatoes on the vine
* Salt and pepper to season
* Crumble
* 300g plain flour
* 100g caster sugar
* 200g cold unsalted butter cubed
!Preparation
Mix fennel with thyme, oil, garlic, seasoning in over dish and pour over cream.
Combine crumble ingredients until no lumps of butter than add parmesan.
Cover with foil and bake at 200c for 45 mins.
Uncover, add tomatoes and sprigs of thyme and bake 15 mins.
!Ingrédients
* pommes de terre à chair ferme
* aubergines
* oignons frais, [[aillet|Ingrédients]]
* sauge, thym
* huile d'olive, sel, poivre
!Préparation
Peler et découper les pommes de terre en rondelles fines. Equeuter et couper les aubergines en lamelles. Couper en lanières l'oignon frais et l'aillet.
Dans un plat à four assez profond, disposer une feuille de papier cuisson débordant largement sur les bords, et la huiler.
Déposer une couche de pommes de terre, quelques feuilles de sauge, une couche d'aubergines, du thym, une couche d'oignons, saler, poivrer, et remettre un fillet d'huile d'olive.
Recommencer cette opération jusqu'à épuisement des ingrédients. Terminer par l'aillet.
Fermer avec une feuille de papier cuisson à la dimension du plat, rabattre par-dessus les bords de la feuille du dessous, et épingler les 2 feuilles l'une à l'autre avec des cure-dents en bois.
Enfourner à four 6, commencer à faire cuire à sec environ 1/4h pour que les légumes se déshydratent. Puis faire cuire jusqu'à ce que les pommes de terre soient fondantes, en ajoutant de l'eau régulièrement (cuisson : 2h30 environ)
!Ingrédients
* pour un filet mignon de porc
* 1 gros oignon, 1 tête d'ail
* épices (liste non exhaustive, donnée à titre d'exemple, à aménager selon goût, disponbilité, etc.) : curry en poudre, colombo, curcuma, ras-el-hanout, coriandre moulue, cumin moulu - 1 c. à café de chaque
* 1 c. à soupe de gros sel
* huile d'olive
* crème fraîche
!Préparation
Saisir le filet mignon en cocotte, dans un fond d'huile d'olive. Réserver.
Y faire fondre l'oignon émincé, puis ajouter l'ail émincé, faire dorer.
Diluer l'ensemble des épices et le sel dans un bol d'eau chaude.
Verser le mélange dans la cocotte, y mettre le filet mignon, couvrir d'eau.
Laisser cuire à couvert à feu doux, en ajoutant de l'eau au fur et mesure pour éviter que la préparation n'attache et faire une sauce un peu longue.
Le filet mignon doit être cuit mais pas trop. Le retirer quand il est encore tendre au coeur, le découper en rondelles et le dresser dans le plat de service.
Lier la sauce avec un peu de crème fraîche et en napper la viande.
Servir avec un riz blanc.
Recette que Mamy faisait quand on était malade, ressortie des archives de Zaza
!Ingrédients 
* 1 l de lait
* 6 œufs
* 200 g de sucre + 100 g pour le caramel
* 1 gros citron
* sucre vanillé
!Préparation
Faire chauffer le lait avec le sucre et le zeste du citron. Quand il est prêt à bouillir, éteindre et laisser infuser à couvert.
Faire le caramel avec le sucre et un peu d’eau directement dans le moule. Quand il blondit, remuer pour que le caramel tapisse le moule.
Battre les œufs longuement. Filtrer le lait, et en incorporer doucement une partie dans les œufs battus. Ajouter tout le lait et le sucre vanillé, mélanger et verser dans le moule.
Faire cuire au four, thermostat 7, au bain-Marie pendant 3/4 h. Quand il prend couleur, couvrir avec une feuille d’alu.
Vérifier la cuisson avec une aiguille à tricoter. Eteindre et laisser dans le four ½ h. Sortir et laisser refroidir, puis mettre au frigo.
Servir frais mais non glacé.
!Ingrédients
* 2 kg de courgettes
* 2 à 3 oignons frais
* 4 grains d'ail
* fromage blanc
* 3 oeufs
* 3 c. à soupe de farine
* thym, basilic, 1 feuille de sauge (frais bien sûr)
* piment
* sel, poivre
!Préparation
Peler les courgettes, les couper en rondelles, et les faire cuire à la cocotte-minute sans eau, avec l'ail et l'oignon émincés, le thym, le piment, sel et poivre.
Une fois cuit, enlever le maximum d'eau, écraser au presse-purée. Ajouter la feuille de sauge hachée, la farine et les oeufs entiers. Mélanger au batteur. Verser dans un ou plusieurs moules à gâteau, de façon que la préparation ne fasse pas plus de 3 cm d'épaisseur. Cuire à four 6.
Mélanger le basilic ciselé avec le fromage blanc, sel et poivre. Réserver au frais.
Servir le flanc tiède en coupelles individuelles, avec une cuillère de fromage blanc dessus.
!Ingrédients
pour 12 ramequins :
* 12 clémentines
* orange(s), citron(s)
* 8 oeufs
* 1 litre de lait entier
* sucre en poudre
* vanille
!Préparation
!!Clémentines confites
Procéder comme pour la [[Tatin aux clémentines confites]] en veillant à ce qu'il reste suffisamment de jus de cuisson.
!!Flans
Battre les oeufs en omelette avec du sucre. Faire tiédir le lait avec la vanille. L’ajouter aux oeufs, battre.
S'il y a suffisamment de sirop de cuisson, le répartir au fond des ramequins et verser dessus l’appareil lait – oeufs. Sinon, l'incorporer directement à l'appareil avant de le verser dans les ramequins.
Faire cuire au four, au bain marie dans la lèchefrite.
Laisser refroidir. Poser 2 demi clémentines sur chaque flan avant de servir.

Si on préfère, on peut faire un seul flan collectif, plutôt que des ramequins individuels.
n°2

P. Lhuillier à Vérac (33)
Trois variantes sont indiquées : de Julie, de Mamy et de Françoise. L'existence de ces trois recettes fournit le prétexte de la comparaison pour se goinfrer.
!Ingrédients
* 1 foie gras (de canard ou d'oie) (3 recettes)
* alcool (Porto) (recette Julie)
* sel fin (3 recettes) (recette Mamy : 30 gr pour 1 kilo de foie)
* poivre (3 recettes) (recette Mamy 5 gr pour 1 kilo de foie)
* graisse supplémentaire (recette Mamy)
!Préparation
!!Début des 3 recettes
Enlever toute trace éventuelle de bile. Rincer le foie sous le robinet. L'ouvrir entre les deux lobes, et enlever le maximum du nerf central.
!!1.Recette de Julie.
Saupoudrer la surface de chacun des lobes d'un nuage de sel fin et de poivre blanc préalablement mélangés.
Calez dans une terrine les lobes en les mettant tête-bêche. Presser bien. Verser sur la terrine un demi verre à liqueur de porto. Recouvrir d'une feuille d'aluminium.
Mettre la terrine dans le compartiment perforé du cuit vapeur. Couvrir
Laisser cuire à la vapeur 25 mn couvercle fermé, et 10 mn couvercle enlevé.
Laisser reposer toute la nuit dans la cuisine, et faire égoutter les graisses et le jus.
Mettre au réfrigérateur.
!!2.Recette de Françoise.
Préchauffer le four à 235° environ.
Faire dans un tassou, un mélange de sel et de poivre. Etaler ce mélange harmonieusement sur le foie.
Choisir un plat (ou un bocal) allant au four avec un couvercle, d'une taille proche de celle du foie. 
Tasser le foie dans le plat sans mettre le couvercle,  enfourner, et laisser cuire 10 mn si vous l'aimez pas trop cuit, sinon un peu plus (à faire en particulier pour des "estrangers" peu habitués au foie mi cuit.
Sortir du four.
Laisser prendre la graisse hors du frigo (sinon elle se met en grains) Quand la graisse est a peu prés dure, mettre au frigo, et le laisser quelques jours avant de consommer.
!!3.Recette de Mamy
Laisser dégorger le foie 6 heures dans l'eau. Puis le sécher dans un linge.
Saupoudrer de sel et de poivre, le fond du récipient, et le foie sur toutes ses faces. Laisser 12 heures.
Faire fondre la graisse. Lorsqu'elle est chaude secouer le foie, et mettre à cuire. Surveiller au bout d'un quart d'heure en piquant avec une aiguille à tricoter, jusqu'à qu'il ne sorte plus de sang. (Une demi heure selon la grosseur)
Le placer dans une terrine, et couvrir de graisse. Laisser bien refroidir avant de couvrir et ranger dans le frigo.
!!Fin des 3 recettes
Un foie mi-cuit peut se conserver une quinzaine de jours dans sa graisse, bien que ça ne se soit jamais vu.
!Ingrédients 
* cerises, mûres, cassis, groseilles, framboises…
* crème fraîche
* et bien sur les fraises
!Préparation
Mixer tous les fruits sauf les fraises.
Mélanger le tout avec la crème fraîche.
Mettre au frigo pour que ce soit frais.
Verser sur les fraises au dernier moment puis servir.
!Ingrédients
pour 4 personnes
* 500 gr. de coeurs de canard
* oignons, ail
* sel, poivre, piment d'Espelette moulu
* huile d'olive, vinaigre balsamique
!Préparation
Apprêter les coeurs : enlever le gras, rincer le sang, couper les coeurs en deux dans la longueur.
Faire fondre l'oignon émincé dans l'huile d'olive au fond de la cocotte.
Y jeter les coeurs pour les saisir, ajouter l'ail écrasé, le piment d'Espelette, saler, poivrer, faire dorer le tout.
Mouiller généreusement avec le vinaigre balsamique.
Laisser cuire à couvert à feu doux, en ajoutant de l'eau au fur et mesure pour éviter que la préparation n'attache et faire une sauce plus ou moins longue selon le légume d'accompagnement.
Servir avec un riz blanc, des pommes terre vapeur, des pâtes fraîches, etc. ou bien des haricots verts.
!Ingrédients
pour 2 personnes :
* 4-6 pommes de terre à chair ferme moyennes
* 6-8 carottes fanes
* 2 belles tranches de [[cansalade|Ingrédients]]
* thym frais
* huile d'olive
!Préparation
Peler les pommes de terre et les couper en deux dans le sens de la longueur. De même pour les carottes. Les faire cuire ensemble à la vapeur, jusqu'à ce qu'elles soient juste fondantes mais pas défaites.
Couper la cansalade en gros morceaux et la saisir dans l'huile d'olive.
Ajouter les légumes, le thym effeuillé, bien mélanger. Déglacer si besoin avec un peu d'eau, et laisser évaporer. Pas besoin d'assaisonnement : celui de la cansalade suffit.
//Recette piquée à une crêperie de Limoges, mais améliorée, bien sûr...//
!Ingrédients
pour 6 galettes de sarrasin :
- 12 tranches fines de poitrine de porc, fumée ou non selon goût
- 2 poires à chair fine
- 150 g. de bleu d'Auvergne
- beurre salé
- crème fraîche
!Préparation
Peler les poires et les couper en quartiers peu épais. Les faire dorer à feu doux dans le beurre salé.
Ecraser le bleu à la fourchette et le mettre à fondre dans une casserole avec très peu d'eau. Laisser réduire si besoin jusqu'à obtenir une consistance crémeuse un peu épaisse. Ajouter 3 c. à soupe de crème fraîche et bien mélanger.
Passer les tranches de poitrine à la poêle sèche pour les saisir.
Garnir la crêpe dans la poêle avec 2 tranches de poitrine, 4 quartiers de poire, 1 louchette de fondue de bleu.
Laisser réchauffer, plier et servir.
!Ingrédients
* un jarret de porc demi sel
* cuisses d'oies confites
* laurier
* thym
* clous de girofle
* un chou vert
* poireaux, carottes, navets, céleri
* haricots secs
* ail
* persil
!Préparation
Bien laver le jarret dans l'eau
La veille mettre les haricots secs à tremper dans l'eau froide, et les y laisser éclater.
Découper les légumes en dés, les mettre dans une cocotte minute avec de l'eau froide et les haricots. Porter à ébullition.
Couper le chou vert en lamelles, puis l'ébouillanter.
Ajouter le chou et le jarret aux autres légumes, fermer la cocotte et la laisser chuchoter une demi heure à trois quarts d'heure.
Au dernier moment rajouter les cuisses d'oies, et remettre à cuire 10 mn.
Après un séjour en Galice, mais où là-bas le gaspacho « Carrefour » est un bon ersatz, surtout en camping.
!Ingrédients
* 1 concombre, 5 tomates
* 1 poivron, 1 citron
* 1 oignon frais, 2 gousses d’ail, persil
* 2 cuillères à soupe d’huile d’olive, 1 verre de vin blanc
* sel, poivre, piment en poudre
* 2 tranches de gros pain un peu rassis
* anchois en boîte (à défaut des sardines ou des filets d’anchois à l’huile)
* un fond de bouillon froid (eau, vin blanc, oignon, ail, thym, laurier)
!Préparation
Faire chauffer les tomates dans de l’eau bouillante jusqu’à que la peau se détache. Enlever toute la peau et les refroidir dans le bouillon puis les mettre en gros cube dans le mixer.
Peler le concombre, le trancher grossièrement et le mettre dans le mixer.
Faire cuire le poivron et l’oignon à la vapeur en gros morceaux. Les refroidir dans le bouillon puis les mettre dans le mixer.
Dans le mixer rajouter l’ail écrasé, le sel, le poivre, le piment, l’huile d’olive, le vin blanc, une partie de la mie de pain. Mixer le tout. Le mélange reste épais. Si besoin, le mouiller avec du bouillon et remixer. Mettre le mélange au frais en attendant de servir.
__Au moment de servir__ :
Faire griller à la poêle, avec un peu d’huile d’olive, la croûte du pain coupée en morceau
Mettre dans les bols, et rajouter sur le dessus : des morceaux de pain, des morceaux d’anchois, du persil. Finir avec un filet de citron.
!Ingrédients
* gnocchi frais
* coulis de tomate
* crème fraîche
* moutarde
* thym frais
* piment
* fromage râpé
!Préparation
Faire cuire les gnocchi à l'eau.
Mélanger dans une casserole le coulis de tomate, la crème fraîche, la moutarde, le thym et le piment, faire chauffer.
Egoutter les gnocchi et le verser dans un plat à four. Napper de la sauce et ajouter le fromage râpé.
Passer 10mn à four 6. Servir.
!Ingrédients
* gnocchi frais
* une petite boîte de petits pois cuisinés
* une petite boîte de thon au naturel
* un petit pot de fromage frais à tartiner
* parmesan
* huile d'olive
!Préparation
Faire cuire les gnocchis à l’eau salée.
Faire chauffer les petits pois dans leur jus et mixer l'ensemble. Ajouter le thon et le fromage blanc émiettés. Délayer avec du lait pour obtenir une consistance plus crémeuse.
Mettre les gnocchi dans un plat à four, arroser d'un filet d'huile d'olive, napper de la crème de pois, saupoudrer de parmesan râpé.
Passer au four pour fondre le parmesan et servir chaud.
Dans la série des plats faciles et vite faits.
!Ingrédients
* gnocchi frais
* tomates fraîches (à défaut, une boîte de cubes de tomate crue au jus)
* basilic frais (à défaut, basilic frais que vous aurez congelé à la saison)
* parmesan (du vrai, pas de la poudre de parmesan vendue en sachet)
* sel, poivre, huile d'olive
!Préparation
Faire cuire les gnocchis à l’eau salée.
Les disposer dans un plat à four, déposez dessus les tomates coupées en cubes, le basilic ciselé.
Assaisonner et arroser d'un filet d'huile d'olive. Couvrir de parmesan râpé ou en copeaux.
Enfourner jusqu'à ce que le fromage soit fondu.
Le régal des enfants. Xavier dit : "le gratin de macaroni de Maman et le gratin dauphinois de Julie... hmmm!!!"
!Ingrédients
* pommes de terre
* lait
* crème fraîche liquide
* Gruyère râpé
* sel
!Préparation
Eplucher les pommes de terre, les couper le plus finement possible en rondelles. Les mettre dans un plat à four. Les saupoudrer de fromage râpé et de sel. Brasser le tout avec les mains (très important car ça donne le moelleux). Mouiller avec le lait et la crème.
Saupoudrer le dessus avec un peu de gruyère râpé (et de muscade si Philippe n'est pas là). Mettre au four, et cuire jusqu'à ce que les pommes de terre soient tendres.
[>img[Gratin de macaroni au Comté|macaroni_comte.jpg]]
//recette trouvée sur le site web de La Dépêche du Midi, qui renseigne vite et bien//

Pour 4 personnes :
<<<
250 g de macaroni
150 g de fromage blanc
250 g de Comté râpé
3 oeufs
50 cl de crème liquide
25 g de beurre
Sel et poivre, muscade
<<<
 
Dans une casserole, lisser le fromage blanc et le faire chauffer à feu doux. Incorporer et faire fondre 200 g de Comté râpé, bien mélanger. Hors du feu, incorporer les oeufs entiers et la crème, saler, poivrer et ajouter une râpée de muscade.
Préchauffer le four à 180°C (th. 6).
Cuire les pâtes "al dente" dans l'eau bouillante. La cuisson terminée, les prélever à l'aide d'une écumoire, les rafraîchir dans de l'eau froide et les égoutter.
Beurrer un plat à gratin, répartir les pâtes dedans, verser dessus l'appareil au Comté, bien remuer. Saupoudrer du Comté râpé restant, et enfourner 30 minutes environ.
//Recette téléphonée à Galey pour mettre fin à une crise d'imagination.//
!Ingrédients
* 250 gr. de farine
* 150 gr. de sucre
* 1 paquet de levure
* 2 oeufs
* 125 gr. de beurre
* 1 verre de lait
!Préparation
Mélanger la farine, le sucre et la levure. Ajouter deux oeufs entiers battus. Mélanger.
Ajouter le beurre fondu. Mélanger.
Ajouter le lait. Mélanger.
!!Cuisson :
* version A, nature : four thermostat 6 pendant 1/2h à 3/4h
* version B, avec fruits : huiler le plat de cuisson ; ajouter un peu d'eau et de sucre, d'où caramel ; couper des fruits et les répartir dans le plat ; verser la préparation dessus et porter au four - même conditions
__Nota bene__ : en plaçant le plat de façon penchée dans le four, on obtient une série de résultats variés selon l'épaisseur : de la biscotte parfumée à la brioche aux fruits. Curieux.
Gâteau réalisé par Xavier à la suite d’un séjour en Angleterre pour approfondir son anglais et sa connaissance de la culture anglaise.
!Ingrédients 
[>img[manuscrit recette|gateau_anglais.jpg]]
* Mie de pain
* Chocolat
* ?
!Préparation
La recette est perdue. Peut on prendre le risque de la retrouver ?
!La pierre de Rosette
Suite à d’intenses recherches, un manuscrit a été retrouvé qui pourrait bien avoir un rapport avec l’objet de cette recette. Nous vous le livrons tel quel.
//Variante "light" du fameux [[Gâteau d’anniversaire]] mais ô combien savoureuse.//
!Ingrédients
* 1 tablette 1/2 d chocolat à cuire
* 1 courgette moyenne
* 4 oeufs
* 70 gr. de sucre
* 100 gr. de farine
* 60 gr. de poudre d'amandes
* 1 peu de yaourt
* vanille, eau de fleur d'oranger
!Préparation.
Briser le chocolat en éclats et le faire fondre au bain-marie dans un peu d'eau.
Casser les oeufs et séparer les blancs des jaunes.
Battre les jaunes avec le sucre, la vanille, l'eau de fleur d'oranger, jusqu'à ce que le mélange devienne mousseux.
Peler et râper la courgette, l'incorporer au mélange et battre à nouveau.
Incorporer sucessivement la farine, la poudre d'amandes, 2/3 du chocolat fondu, jusqu'à obtenir un mélange bien homogène.
Battre les blancs d'oeufs en neige avec une goutte d'eau et une pincée de sel. Les incorporer délicatement à la préparation précédente.
Verser la préparation dans 2 plats de tailles différentes, cuire à four moyen.
Quand les gâteaux sont cuits, démouler et laisser refroidir.
Mélanger le reste de chocolat fondu et le yaourt. En tartiner le dessous du petit gâteau et le poser sur le plus gros. Tartiner l'ensemble du reste du mélange.

//__P.S.__ : vous aurez compris que l'appellation "light" provient du bannissement du beurre, remplacé par la courgette, le yaourt se substituant à la crême fraîche. Pour le reste...//
!Ingrédients
* 1 pot de yaourt
* 2 pots de sucre
* 3 pots de farine
* 1/2 pot d'huile
* 2 œufs
* 1 paquet de levure chimique
* 3 cuillères à soupe de rhum
!Préparation
Mélanger le tout dans un plat creux
Mettre la pâte dans un plat à gâteau à bord haut
Préchauffer le four thermostat 6-7
Enfourner et laisser cuire 30 mn. Surveiller la cuisson en plantant un couteau dans le gâteau. Celui-ci est cuit quand le couteau ressort propre.
On peut ajouter avant la cuisson des morceaux de pomme ou d'ananas, ou bien utiliser des yaourts parfumés.
Pendant 5 ans, Nicolas a emporté chaque weekend un ou deux gâteaux au yaourt à Tarbes : c'était le petit déjeuner ou le goûter des copains...
Le mot du putatif : "Résultat : il est ingénieur"
Gâteau très apprécié pour les 70 de Julie, les 45 d’Henri, les 33 de Nicolas et Bruno, les 32 d’Hélène et Stéphanie et les 13 de Cyril et Guillemette.
!Ingrédients
pour 24 car pour les fêtes il faut être nombreux
* 16 œufs
* 500 gr de chocolat à cuire minimum 65% cacao
* 300 gr de sucre
* 320 gr de margarine
* 60 gr de maïzena
* 140 gr de farine
* 1 sachet de levure
* 125 gr d’amandes en poudre
!Préparation
Faire mousser les jaunes d’œufs et le sucre dans une grande terrine
Mélanger la farine, la poudre d’amande, le sucre, la levure
Faire fondre le chocolat au bain marie avec un peu d’eau
Mélanger le tout 
Battre les blancs en neige avec une pincée de sel
Mélanger les blancs, délicatement en soulevant la masse par le fond, avec la préparation chocolatée.
Verser dans un grand plat creux pré beurré ou tapissé de papier cuisson.

A manger avec le flan antillais de Stéphanie ou une compote d’orange
[>img[Capcir|capcir.jpg]]
Trouvé sur Internet en cherchant un hébergement d'hiver dans le Capcir, superbe vallée glacière suspendue entre Cerdagne et haute vallée de l'Aude.

Sia et Alex vous accueillent dans leur maison, vous ouvrent leur table et partagent leurs passions comme si on était de la famille.

Deux formules sont disponibles : gîte et chambre d'hôte, mais c'est cette dernière qui est le credo de la maison.

Gîte Le Moulin
3, rue du Bac
66210 Rieutort
[[gitelemoulin.free.fr|http://gitelemoulin.free.fr/]]
[>img[Crique de la Mauresque|mauresque.jpg]]
//Trouvé par hasard sur Internet en cherchant un endroit pour passer le weekend du 1er mai...//

Florence et Richard ont aménagé un gîte au rez-de-chaussée de leur villa à l'architecture contemporaine, située au fond de la crique de la Mauresque, à ~Port-Vendres (Pyrénées Orientales).
Vue sur la mer depuis la véranda et le jardin, gîte très agréable, bien équipé, déco contemporaine très réussie.

[[la fiche du gîte sur le web des Gites de France|http://www.gites-de-france-66.com/gite-rural-a-port-vendres-dans-le-VALLESPIR---COTE-VERMEILLE-114801.html]]
__Aillet__ : ail jeune. Se présente comme un oignon frais mais violet et blanc. Il ne faut pas rater la saison qui se situe en mai-juin (ensuite il grossit...). On le trouve en botte sur les marchés.

__Citrouille (ou potiron)__ : une bonne citrouille est orange vif à l'intérieur. Elle sera plus sucrée si il y a des grains perlés qui apparaissent sur la tranche.

__Cansalade__ //(appellation exclusivement toulousaine)// : poitrine de porc roulée, salée et poivrée.

__Fenouil__ : en bulbe dans les magasins (se mange comme légume), sous forme de tige avec de fines ramures dans les prés (s'utilise comme herbe aromatique). Ne pas le ramasser prés de pâturages de moutons. De toute façon bien le laver.

__Foie gras (de canard)__ : Il peut (doit !!!) être acheté cru en grande surface. Il doit être ferme sous la main, avec le minimum de taches de sang. Il ne faut pas qu'il y ait de traces vertes dues à la bile. Si il y en a un peu, il faut l'enlever avec soin.

__Haricots (blancs)__ : les haricots secs sont obligatoirement tarbais. On les trouve sur les marchés.(Conseil de Mayou : Il faut y rajouter un peu de vinaigre pour les rendre plus digeste , et les frais sont meilleurs).

__Lentilles__ : une bonne lentille est verte et du Puy. Il faut fuir les lentilles blondes et autres lentilles d'importation. Hélas la véritable lentille du Puy est de plus en plus rare. Regardez bien les sachets dans les grandes surfaces, et dans les magasins spécialisés.

__Morue__ : elle doit être salée et en filet épais.

__Oeufs__ : pour se simplifier la vie acheter des oeufs datés. Un oeuf peut être mangé à la coque 5 jours après la ponte. Il peut être consommé à la poêle, dur, ou cuit dans une préparation pendant un mois. Plus un oeuf est frais plus la poche d'air à l'intérieur est petite. Un oeuf qui flotte est plus que douteux. Avant de mettre un oeuf dans un plat le casser dans un bol pour pouvoir le contrôler (Comme Julie vous pouvez y tremper le doigt et le goûter)

__Oignons__ : les bons oignons sont de Trébons. Ils sont rosés et allongés. A défaut utiliser des oignons ronds roses.

__Poivre (ou épices diverses)__ : Philippe étant le public principal de ces recettes qu'il a toutes testées, Julie tient avant tout compte de ses goûts dans l'élaboration des plats. C'est pourquoi elle n'utilise jamais de poivre ni d'épices forts. Cela n'interdit pas d'en rajouter les jours ou vous n'invitez pas le //pater familias//. "On peut aussi songer à refaire son éducation, mais ce sera long", reconnaît-il lui-même.

__Poivron (rouge)__ : un bon poivron rouge est ferme et entièrement rouge. Ce n'est pas un poivron vert qui devient rouge.

__Sel__ : sel fin pour les sauces, mais pour la cuisson, choisissez du gros sel gris (celui de Guérande est le meilleur). Ce sel sale un peu moins que le sel blanc standard. Pour l'assaisonnement dans l'assiette, préférer la fleur de sel.
{{firstletter{@@color:#ccc;A@@}}}u départ est [[La cuisine de Julie]], petit bouquin né en 1998, tiré artisanalement à quelques exemplaires, et destiné aux membres de la famille Chomel de Toulouse et environs.
[>img[A table!|a_table.jpg]]
Réédité en 2002, il change de forme - fiches classées par thèmes - et propose des recettes d'autres membres de la famille.

Sans cesse en évolution, la présente édition lancée en 2008, et depuis mise à jour régulièrement, incorpore de nouvelles recettes, collectées auprès de la famille, mais aussi des copains. Elle s'enrichit d'une nouvelle rubrique : une sélection de [[Vins]].

La forme aussi change pour s'adapter aux standards de la communication numérique : ce livre a été réalisé avec [[Tiddly Wiki|http://tiddlywiki.com/]], ce qui vous vaut de le consulter avec votre navigateur Internet habituel.
Les recettes sont organisées en articles (//tiddlers//) marqués avec des mots clés (//tags//), ce qui permet d'effectuer des recherches :
* par les types de plats (cf. menu de gauche),
* en cherchant une recette par son nom (dans la colonne de droite, l'onglet "All" donne toutes les recettes par ordre alphabétique),
* en cliquant sur un tag (cf. colonne de droite, onglet "Tags") :
** pour les plats : types de plats, ingrédients principaux, auteur de la recette,
** pour les vins : types de vin, appellations, crus et cépages,
* ou tout simplement en utilisant le moteur de recherche (en haut à droite).

Enfin, conformément à quelques bons principes de [[La cuisine de Julie]], comme "les proportions tuent l'imagination", et selon l'usage des livres de cuisine médiévaux qui étaient plus des aide-mémoire que des ouvrages d'enseignement, il n'est pas question de tenir la main du cuisinier dans les moindres détails : les quantités ne lui sont pas systématiquement données, on suppose qu'il n'en est pas à ses débuts et qu'il saura combler par sa pratique les ellipses qu'il trouvera immanquablement dans le discours.

Bonne lecture, et bon appétit!

!!Dernières nouvelles :
* mai 2012 : création de la rubrique [[Les lieux du bon vivre]].


Tel que préparé pour les 30 ans des jumeaux
!Ingrédients
* 2 jambons frais découennés avec os d’environ 5 Kg chacun, salés, poivrés
* 3 bouteilles de vin blanc sec, eau
* 4 poivrons rouges, 4 citrons, une dizaine d’échalotes
* quelques clous de girofle, quelques piments bec d’oiseau
!Préparation
Couper les citrons en rondelles et les rondelles en 2. Emincer grossièrement les poivrons et les échalotes, sauf 3 ou quatre qu’on laisse entière et qu’on pique d’un clou de girofle. Mettre les piments dans une gaze liée en sac.
Les mettre au fond d’une bassine ou autre gamelle de bonne taille et supportant le feu.
Poser par dessus les jambons. Verser le vin blanc et autant d’eau.
Laisser mariner au frais 24h environ.
!!Cuisson
Mettre à cuire les jambons dans leur marinade sur le feu, à petits bouillons, pendant 2 heures ½ environ, et en écumant de temps en temps.
Sortir les jambons du bouillon et les mettre dans un plat à four. Faire cuire 3 h à four moyen, en arrosant avec le jus de la marinade filtré. Déglacer le plat de cuisson avec le jus de la marinade.
!Ingrédients
* 1 tranche de jambon blanc par personne
* beurre
* basilic frais
!Préparation
Détailler le jambon en chiffonnade, et le répartir dans des plats à four individuels.
Manier le beurre avec le basilic ciselé. En parsemer le jambon.
Enfourner juste le temps que le beurre fonde et que le jambon soit chaud.
Servi sans traîner.
!Ingrédients
* 2 tranches de jambon blanc par personne
* épinards en branches, frais ou congelés (100 gr par personne)
* gnocchi frais (100 gr par personne)
* une tablette de bouillon de légumes
* fromage râpé, farine, 1 c. à soupe de margarine
* basilic, olives noires niçoises
!Préparation
Préparer le bouillon avec la tablette, 1/2 litre d’eau et le basilic.
Saler les épinards et les faire cuire à la vapeur du bouillon.
Faire cuire les gnocchis à l’eau salée.
Préparer une sauce sur le principe de la béchamel avec la margarine, la farine et le bouillon.
Rouler les épinards, un peu de fromage râpé et un peu de sauce, dans les tranches de jambon. Les disposer dans un plat à four, poser les gnocchis dessus, arroser du reste de sauce, et mettre du fromage râpé par-dessus. Décorer avec les olives noires.
Cuire 30 min. à four moyen.
//Parmi les recettes de charcuterie de mon collègue Hubert, qui est très au point depuis qu'il a une maison de vacances à Lacaune.//
! Ingrédients
* jarrets de porc
* 20 gr de gros sel par kg
* 2 gr de poivre par kg
!Façon
Désosser les jarrets et les retourner.
Les saler et poivrer et laisser reposer la nuit.
Retourner de nouveau les jarrets et mettre en bocal avec 1 feuille de laurier par bocal.
Cuisson au stérilisateur : 3 heures à ébullition.

//Une des perles que Guillemette nous a rapportées de son stage à la Chambre d'Agriculture de Colmar. Parce qu'il n'y a pas de raison que le cordonnier soit toujours le plus mal chaussé.//

Crémant d'Alsace Brut
Blanc de Noirs

Cave vinicole d'Ingersheim
68040 Ingersheim
!Ingrédients
pour deux :
* 250 gr de joues de bar (environ 4 joues)
* 2 coquilles ~Saint-Jacques avec leur corail
* 1 [[aillet|Ingrédients]]
* beurre salé, crème fraîche, parmesan
* piment en pâte (celui du moment est en tube et a été rapporté de pérégrinations en République Tchèque, et il cogne!)
* sel, poivre
!Préparation
!!Pour la sauce : 
Faire cuire l'aillet émincé menu à la casserole dans un fond d'eau, jusqu'à ce qu'il soit tombé et que l'eau soit évaporée. Hacher le corail et l'ajouter à l'aillet avec de la crème fraîche, assaisonner avec sel, poivre et piment, réchauffer le tout.
Couper les joues en deux, escaloper les coquilles ~Saint-Jacques, et mettre l'ensemble à saisir sur un gril en fonte beurré. Servir nappé de sauce et râper le parmesan dessus.
!! Accompagnement possible :
Peler et couper en gros morceaux quelques asperges, les faire revenir dans un fond d’huile d'olive avec des pommes de terre coupée en 2 dans la longueur et de l'aillet. Couvrir d'eau et faire cuire. Servir avec un filet d'huile d'olive ou du parmesan râpé.
!!Variante pour Margot :
Remplacer les joues de bar par du poisson blanc à gros morceaux (ex. cabillaud) et supprimer les coquilles ~Saint-Jacques. Pour la sauce, remplacer le corail par de la rouille toute prête (en bocal au rayon poisson de votre supermarché) et garder la main légère sur piment puisqu'il y en a déjà dans la rouille. Dans le Nord, remplacer l'aillet (introuvable) par un oignon frais.
!Ingrédients
pour 4 personnes :
* 4 joues de veau bien pelées
* 1 morceau de queue de boeuf ou de veau
* 1 orange non traitée
* 1 oignon frais (avec une bonne partie du vert)
* 5 gousses d'ail
* 3 c. à soupe de Cointreau
* quelques feuilles de céleri
* huile d'olive
* sel
* épices : curcuma, macis, ras el hanout, piment d'Espelette
!Préparation
Faire revenir en cocotte l'oignon émincé dans l'huile d'olive et le Cointreau.
Fariner les joues et les y saisir. Ajouter la queue de boeuf. Couvrir d'eau.
Mettre un peu de zeste d'orange, puis l'orange bien pelée coupée en tranches.
Ajouter les épices. Saler.
Laisser cuire à couvert pendant une bonne heure, en remuant de temps en temps et en surveillant le niveau d'eau.

2003

Domaine d'Escausses
Denis Balaran
81150 Sainte Croix
{{firstletter{@@color:#ccc;L@@}}}//a cuisine familiale de Julie// est le titre d'un opuscule de création collective, destiné à transmettre à ses enfants les recettes qui ont bercé leur enfance.
[>img[Julie et son plat|julie.jpg]]
Il était sous-titré //Traité de cuisine approximative à l'usage des couples gourmands et non conformistes// et dans sa première édition (1998), il ne comprenait que des recettes de Julie.

La réédition de 2002, intitulée //La Cuisine Familiale de Julie, enrichie des recettes de ceux qui ont profité de son savoir-faire// se présentait sous forme de fiches, et introduit d'autres recettes provenant (ou rapportées par) d'autres membres de la famille. Philippe a depuis commencé à en rédiger d'autres qu'il conviendra un jour ou l'autre de collecter.

Les rubriques qui suivent reproduisent les chapitres introductifs de l'opus.
* [[Préface]]
* [[Ingrédients]]
* [[Les trucs à savoir]]
* [[Les recettes que vous avez manquées]]
Chez Julie, on mange dans la cuisine, selon le bon principe proclamé par une plaque rapportée de pérégrinations vacancières outre-Manche, qui trône dans la cuisine et résume assez bien l'esprit du lieu et de ce qui s'y concocte :

{{indent{//"No matter where I serve my guests,
{{indent{It seems they like my kitchen best."//
//Transmise de bouche de poissonnier à oreille de passionnée//

Descendre tôt au marché.
Aller directement chez Jeff.
Echanger les dernières nouvelles puis demander à Jeff le nécessaire pour faire une paella. 
Pendant ce temps papoter avec Isabelle en ignorant les autres clients qui attendent. Même s‘il fait froid on n’est pas pressé.
Et bien sur demander la recette à Jeff.

Une fois chez vous et avec quelques pertes de souvenirs dus au temps du marché, assembler les autres ingrédients recommandés :
* Poivrons rouges et verts
* Oignons
* Ail
* Fond de poisson en tablette
* éventuellement gambas congelés
* 100gr de riz par personne
* Laurier
Faire revenir dans de l’huile d’olive  les poivrons bien épépinés, découpés en lamelle puis en cube, l’oignon en lamelle et l’ail haché. Rajouter la feuille de laurier. Y mettre le poulpe découpé en morceaux et les gambas
Une fois que celui-ci est saisi rajouter le poisson, le saisir aussi puis recouvrir de bouillon. Laisser cuire 7 mn à couvert. Rajouter les coquillages lavés et les laisser ouvrir.
Quand le poisson est cuit, retirer tout du plat et conserver au chaud.

Démarrer le riz  dans le plat comme pour un pilaf avec des oignons et de l’huile d’olive.
Recouvrir de fond de poisson et colorer avec le mélange d’épice pour paella.
Quand le jus est absorbé remettre le poisson en rajoutant les crevettes. 
Laisser cuire en mouillant régulièrement du fond de poisson jusqu’à complète cuisson du riz.

Manger en ayant une pensée émue pour votre poissonnier. Boire avec un Sauvignon.
----
__Adaptations de Soize__ :

Pas de gambas
Les crevettes sont préalablement saisies dans l’huile d’olive. 
Surveiller de près la cuisson du riz qui a une forte tendance à attraper en fin de cuisson.

!Ingrédients
* lasagnes crues (i.e. sans pré cuisson)
* il n'y a de bonnes lasagnes qu'avec un reste de viande de pot au feu
* chair à saucisse
* chair à tomate en bocal
* céleri
* un peu de vin blanc
* du thym
* du laurier
!Préparation
Dans la cocotte minute faire suer à l'huile d'olive des oignons en tranches fines. Ajouter la saucisse, et le bouilli déchiqueté très fin. Faire revenir un moment, puis ajouter les tomates, le vin blanc, le céleri, le thym, le laurier dans la cocotte minute, et laisser cuire la sauce. Après cuisson, la sauce doit contenir une quantité suffisante de liquide.
Faire une béchamel assez liquide. Pour cela délayer de la Maïzena dans du lait froid et porter à ébullition.
Dans un plat à four rectangulaire étaler de la béchamel. par dessus une couche de lasagne, et alternativement des couches de : sauce viande, béchamel, râpé, lasagne. et terminer par sauce viande, béchamel, râpé.
Mettre au four, et arrêter quand le tout est doré, et les lasagnes molles.
!Ingrédients
* plaques de lasagne fraîche
* 1 butternut (citrouille allongée à la peau claire)
* 250 gr de marrons pré-cuits
* 3 oignons
* 4 grains d'ail
* 150 gr de mascarpone
* fromage râpé
* thym, sauge
* vin blanc sec
* huile d'olive
* sel, poivre, sucre cristal
!Préparation
Peler le butternut, enlever les pépins et le couper en gros dés. Le faire dorer avec un peu d'huile d'olive dans une cocotte avec un oignon coupé en tranches. Bien couvrir d'eau, ajouter l'ail émincé, une branche de thym, une feuille de sauge, du sel. Couvrir et laisser cuire jusqu'à que le butternut soit fondant. Si nécessaire en cours de cuisson rajouter de l'eau car il faut que la préparation soit assez liquide. En fin de cuisson écraser sommairement
En parallèle, découper les deux oignons en tranches fines. Les cuire avec du sucre, une demi bouteille de vin blanc, une branche de thym. Quand ils commencent à confire, rajouter les marrons coupés en morceaux d'un cm. Remettre à cuire en laissant un peu de jus.
Dans un plat à four, étaler du butternut avec du jus de cuisson juste pour mouiller la première plaque de pâte. Déposer la première plaque de manière à recouvrir le fond du plat.
Par-dessus verser les 3/4 de la préparation à la citrouille. Recouvrir de fromage rapé. Etaler le mélange oignon-marron. Répartir des cuillerées de mascarpone, éventuellement repoivrer. .Recouvrir d'une plaque de pâte, étaler le reste de citrouille , et remettre du mascarpone.
Cuire à four 6-7
Pour réchauffer, mouiller avec de l'eau parfumée avec un cube aux légumes.
!Ingrédients
* lasagnes fraîches
* courgettes
* aubergines
* boîte de tomates en cubes
* jambon blanc
* mascarpone
* parmesan râpé (pas du genre poussière tout râpé en sachet, du vrai Parmiggiano Reggiano qu'on râpe soi-même)
* oignons
* ail frais
* thym frais
* cumin moulu, muscade râpée, poivre du moulin
* gros sel, poivre, huile d'olive
!Préparation
Peler et détailler en rondelles les courgettes et les aubergines.
Faire fondre les oignons émincés dans l'huile d'olive, puis ajouter les courgettes et les aubergines. Saler. Laisser les légumes rendre leur eau et réduire un peu. Ajouter l'ail écrasé et les épices. Terminer la cuisson
En parallèle, préparer une sauce en mélangeant le jambon coupé en lanières, les tomates en cube, le thym.
Dans le plat à four huilé, mettre en couches :
* une fine couche de légumes
* une plaque de lasagne
* de la sauce à la tomate
* un peu de mascarpone
* une couche de légumes
* du parmesan
Recommencer, et finir par une plaque de lasagne, une fine couche de légumes et du parmesan.
Faire cuire à four 230° pendant 1/2h.
//Trouvé par hasard en cherchant un endroit où manger sur la route...//

Sur la très belle place de la Halle du non moins beau village d'Auvillar (~Tarn-et-Garonne).
Repas en terrasse, dans le calme d'un charmant jardin.
Cuisine simple mais bien préparée, un dessert inventif, accueil agréable.

[[Le Baladin|http://www.lebaladin82.com/]]
Restaurant, gîte et chambres d'hôtes
place de la Halle
82340 Auvillar
Quartier des Carmes, restaurant à la gastronomie originale et soignée.

[[Le Carré Rouge|http://www.lecarrerouge-restaurant.fr/]]
6 rue des Prêtres
Toulouse
Domaine Parazols
Cabardès

B. & J.-M. Bertrou
Vignerons récoltants
11600 Bagnoles
Irène Prioton, vigneronne
[[http://www.clos-du-marbrier.leminervois.com/|http://www.clos-du-marbrier.leminervois.com/]]
//Sis 11 place des Carmes à Toulouse, c'est notre cantine du jeudi soir avant la répé au Conservatoire Occitan.//
[>img[Le Comptoir à la Une|comptoir.jpg]]
Bar et restauration rapide le soir, restauration traditionnelle le midi.

A la carte du soir, une vingtaine de plats, servis en petites portions ("tastous") de 4 à 8€.
Des choses simples, d'autres plus inventives, mais toujours soignées, préparées devant vous. Des nouveautés à chaque saison. Le "tastou de Juju" est celui du jour.
Quelques exemples :
* rouleau de printemps au confit et foie gras
* coquilles St Jacques rôties à la pancetta, sauce Thermidor
* terrine de lentilles au jambon cru et foie gras
* croque-Monsieur au confit de canard
* poêlée de coquillages (couteaux, moules, etc.) 
* au dessert, incontournables : le banoffee et le tiramisu aux chocobons
Quelques sympathiques vins régionaux au verre ou à la bouteille.
Accueil par une bande de jeunes éminemment sympathiques.
Labastide de Lévis
[>img[Le Nez Rouge|nez_rouge.jpg]]
Autrefois "la Cantine du Curé", ce restaurant a été repris par une équipe de jeunes qui propose une cuisine originale, soignée, et une carte de vins impressionnante.

Le Nez Rouge
place de la Dalbade
Toulouse
[>img[Le Petit Fidèle|fidele.jpg]]
Ancienne exploitation viticole, au milieu des vignes à deux pas de Narbonne.
L'accueil de Serge et la cuisine de Marie : on y revient...

[[Le Petit Fidèle|http://www.petitfidele.com/]]
Ancienne route de Coursan
11100 Narbonne
Le grand A d'Arguti 2005
Cuvée MCA
Côtes du Roussillon Villages

Angélique Arguti
66220 Saint Paul de Fenouillet
//Jacques nous livre ici une recette de sa mère, recette qu'il confectionne régulièrement pour le plus grand plaisir de tous.//

!Ingrédients
* 3 oeufs
* 3 tasses à café de sucre
* 3 tasses à café de farine
* 1/2 l de lait
* sucre vanillé (ou vanille)
* eau de fleur d'oranger
Mamie Henriette tenait que la qualité de l'eau de fleur d'oranger est primordiale, et pour ce, se servait chez de vieux pharmaciens qui la faisaient eux-mêmes.
!Préparation
Mélanger tous les ingrédients et mettre à cuire au four dans un plat à fond en tôle.
Le mode de cuisson doit donner, comme une camembert, une partie molle (dessus) et une partie plus ferme (dessous).

__Précision socio-historique__ : les métayers faisaient le millasson avec de la farine de maïs (d'où le nom), moins chère, alors que les patrons le faisaient avec de la farine de blé, plus raffinée...
!Ingrédients
* saucisse de Toulouse (même si le plat est réalisé dans le Nord...)
* cansalade (poitrine roulée pour les estrangers)
* jarret de porc demi-sel
* saucisses de couenne
* lentilles vertes du Puy
* oignon
* laurier
* céleri
* ail, persil
!Préparation
Laver le jarret, puis le faire bouillir dans de l'eau pendant 3/4 d'heure.
Trier (c'est à dire enlever tout ce qui n'est pas une lentille: caillou, grain de blé ...) et laver les lentilles. Puis les mettre dans une casserole d'eau froide, et les porter à ébullition.
Dans une cocotte avec de l'huile d'olive, faire revenir l'oignon coupé en 4, du thym, du laurier, les morceaux de saucisse de Toulouse, la cansalade. Ajouter le jarret et son eau, les saucisses de couenne et l'ail, et refaire chauffer.
Egoutter les lentilles, et les rajouter au contenu de la cocotte.
Si la cocotte est minute, compter 1/2 heure de cuisson, sinon faire mijoter. Attention les lentilles ont une forte propension à attacher au fond de la cocotte. Dans ce cas ne pas s'affoler, les sortir, les verser dans une autre cocotte, et remettre un peu d'eau.
On peut parfumer avec de la moutarde, soit avant de mettre à cuire, soit dans l'eau de cuisson du jarret.

2003
Coopérative de Labastide de Lévis
Ventoux AOP
2011 - Rosé

Médaille d'Or au Concours des vins d'Orange 2012

Cave du Lubéron
84660 Malbec
Petite sélection de bistrots, restaurants, tables d'hôtes, gîtes, chambres ou maisons d'hôtes, campings, qu'on a bien aimés.

!!Les restaurants et les bistrots :
<<tagging [[restaurant]]>>
!!Les tables d'hôtes :
<<tagging [[table d'hôtes]]>>
!!Les gîtes :
<<tagging [[gîte]]>>
!!Les chambres ou maisons d'hôtes :
<<tagging [[chambres d'hôtes]]>>
!!Les campings :
<<tagging [[camping]]>>

//La première recette de pancakes qu'on a connue est celle de [[Cathy L.|Les pancakes de Cathy]] Puis on a eu notre période tout fait avec un mélange d'origine US (//Hansmann's Pancake Mix - just add water//) donc sans doute plein d'OGM, et qui a depuis disparu des rayons. Ensuite André a rapporté un bouquin sur le sujet des ses expéditions néo-mexicaines. L'astuce des blancs en neige provient d'un numéro du magazine //Maisons Côté Ouest//, et la recette qui suit est le résultat d'une subtile alchimie qui s'inspire peu ou prou de tout ça, lentement mise au point par Soize pour aboutir à ce savant équilibre qui fait la joie de tous. Cette recette est notée au fond du bouquin ci-dessus, entre les pages duquel est aussi pieusement conservé le manuscrit de Cathy L.//
!Ingrédients
pour environ 10 pancakes :
* 250 g. de farine
* 3 oeufs
* 1/4l de lait (+ un chouïa selon la consistance de la pâte)
* 1 sachet de levure chimique (la plus douce : Alsa spécial machine à pain)
* 1 c. à soupe de suce
* 1 pincée de sel
* 75 g. de beurre
* très important : 2 saladiers ou plats creux
!Préparation
Dans un plat, séparer les blancs d'oeuf et les monter en neige. A ce stade de la préparation, et si vous utiliser un batteur électrique, ouvrez les portes de la cuisine pour faire entendre le cri du pancake à ceux qui dorment encore.

Dans l'autre, mettre le reste des ingrédients et le beurre fondu. Mélanger.
Incorporer les blancs en neige avec douceur.
Laisser reposer - pas trop vu la pression pour les manger, ou bien il faut s'être levé tôt le matin...
Cuire d'un côté jusqu'à ce que des bulles se forment à la surface, puis retourner et finir la cuisson.
Pour des pancakes salés, ne pas mettre de sucre ; on peut alors parfumer la pâte avec du curry ou autre.
* 1 tasse 1/4 de farine
* 1 oeuf
* 1/2 paquet de levure
* 1 tasse de lait
* un peu de sucre en poudre ou 1 paquet de sucre vanillé

//Cathy compte en tasses (//cups//) parce qu'elle a vécu aux US et là-bas ils comptent comme ça...//
!!!Entrées
* Soupe aux anchois frais : celle ci ne restera qu'un souvenir, Julie a oublié la recette.
* Soupe de poissons
* Champignons à la grecque
!!!Plats
* Pizza
* Paella
* Choucroute
!!!Viandes :
* Jambon mariné
* Jambon, champignons au riz 
!!!Poissons :
* Pain de poisson
* Pommes de terre en frites aux anchois
!!!Desserts :
* "Sables mouvants" (recette ayant disparu après décision familiale)
//Comme les [[Oiseaux des îles]], recettes servies pour le réveillon du 31 décembre 2014.//
!Salade n°1 :
* tomates et mangues découpées en cubes
* oignons émincés fin
* coriandre en feuilles ciselées
!Salade n°2 :
* crevettes décortiquées
* avocats et ananas découpés en cubes
* coriandre en feuilles ciselées
* servie sur lit de mesclun de salades et feuilles

Les deux salades sont assaisonnées avec une vinaigrette adoucie à la purée de mangues.
Une part Chomel vaut deux parts pâtissier.

Un bon plat à tarte doit être grand. Quand il faut changer de cuisinière, prendre le plat sous le bras, et dans le magasin mettre le plat dans le four. Si le plat ne rentre pas, acheter une autre cuisinière ou changer de magasin.
Il faut toujours avoir chez soi du persil, du céleri.

Les proportions tuent l'imagination, alors il faudra inventer, puis essayer. La première fois invitez des amis, c'est souvent réussi.

Maintenir en permanence un stock de barquettes vides pour les donner remplies aux enfants, aux célibataires, ou à ceux qui ne connaissent pas ce livre par coeur.(ou ceux qui ont la flemme). Attention, les barquettes ne reviennent jamais, même vides.
//Récemment, on a trouvé ça dans une bouteille. Ca y macérait depuis on ne sais pas quand. C'est probablement Soize qui l'a fait, mais elle ne s'en souvient pas, donc pour les proportions, il va falloir les retrouver par la pratique. Par exemple en s'inspirant de la [[Liqueur de prunelle]]. Le tâtonnement expérimental, y a que ça de vrai.//
!Ingrédients
a priori :
* écorces d'orange (sans doute bio ou non traitée)
* alcool genre eau de vie à 40°
* vanille
* sucre
!Préparation
On a trouvé le tout dans la bouteille de gnôle.
On a goûté. On a trouvé ça bon (et pas que nous).
On vient de le filtrer et de le mettre dans une autre bouteille.
(à suivre...)
//Le ''prunellier'' ([[Prunus spinosa|https://fr.wikipedia.org/wiki/Prunellier]]) est une plante vivace épineuse qui pousse à l'état sauvage dans les haies.
Son fruit, la ''prunelle'', est une petite drupe bleue pruinée, à la saveur acide et âcre/rapeuse, immangeable en l'état. On la récolte après les premières gelées pour préparer la liqueur.//
!Ingrédients
* pour 1 litre d'eau de vie à 40°
* 400 g de prunelles
* 25 g d'amandes mondées
* 2 gousses de vanilles
* 5 grains de coriandre
* 300 g de sucre roux en poudre
!Préparation
Equeuter, rincer et égoutter les prunelles.
Les mettre à macérer dans l'eau de vie (répartir dans autant de bocaux que nécessaire en fonction de la quantité), avec les amandes mondées, les gousses de vanille fendues en 2 dans la longueur, la coriandre, le sucre.
Fermer les bocaux, et les ranger dans un endroit frais et sombre.
Il faut remuer les bocaux régulièrement jusqu'à complète dissolution du sucre.
Laisser macérer au moins 2 mois - la liqueur prend une belle couleur rouge rubis - avant de filtrer et de mettre en bouteilles.

Stockée dans un endroit frais et sombre, la lliqueur peut se conserver plusieurs années.
Yann G., qui nous a fait découvrir la chose, produite avec les prunelles de sa Bretagne natale, attendait 10 ans avant d'en servir ou d'en offrir. Il s'ensuivait une liqueur brune, avec un arôme de noyaux prédominant.
Nous on aime bien quand elle est plus jeune, avec ses arômes de fruits plus présents.
// Inventé pour le repas de ce jour 2 septembre avec les copains historiques//
!Ingrédients
pour 8 personnes :
* une longe de thon d'1,5 kg
* quelques tranches fines de jambon cru ibérique
* quelques feuilles de sauge
* un peu d'huile d'olive
!Préparation
[>img[longe_de_thon-deroule.png|longe_de_thon-deroule.png]]
Avec un couteau à filets, découper la longe en spirale (cf. dessin ci-contre) et la dérouler.
Badigeonner les 2 faces d'huile d'olive.
Déposer sur la face interne la moitié des feuilles de sauges et des tranches de jambon pour couvrir cette face.
Enrouler la longe, déposer le reste des feuilles de sauge sur la face externe, et la barder entièrement de tranches de jambon. Ficeler.
Mettre un filet d'huile au fond d'un plat à four et y déposer le rôti ainsi constitué.
Faire cuire à four chaud en prenant soin que le centre du rôti soit chaud mais reste rouge, ce qui permet de conciler les goûts des convives en ce qui concerne le niveau de cuisson.

Servi ce jour avec un Côtes du Rhône :
* Château de Fonségugne blanc
* Château de Fonségugne rouge cuvée Santo Estello

!Ingrédients
* 200 g. de lotte par personne
* 1 orange non traitée
* 1 fine tranche de poitrine fumée par personne
* 150 g. de mascarpone
* 4 petites feuilles de sauge
* 2 gros grains d'ail
* 1 petite branche de thym par personne + un peu plus pour la sauce
* fécule de pomme de terre
* 1/3 de gousse de vanille
* 2 petits morceaux de gingembre confit
* huile d'olive, sel

!Préparation
Découper la lotte de façon à avoir un morceau par personne.
Découenner le lard et réserver la couenne.
Rouler chaque morceau de lotte dans le lard en y coinçant un branche de thym. Faire tenir l'ensemble en y piquant un cure-dent.
Les mettre côte à côte dans un plat à four avec un filet d'huile d'olive.
Faire cuire 10 minutes à four 6-7.
Pendant ce temps, préparer un bouillon avec 1,5l d'eau, 1 quart du zeste de l'orange, l'ail en lamelles, le thym, la sauge, les couennes du lard, sel, la vanille (ouvrir la gousse), le gingembre en lamelles.
Sortir la lotte du four et réserver.
Au moment de servir, diluer le mascarpone et 1c. à soupe de fécule dans un peu de bouillon. L'incorporer au bouillon et y ajouter le jus de l'orange.
Quand le bouillon est épaissi, y mettre la lotte et son jus de cuisson. Laisser reprendre un bouillon.
Dresser les morceaux dans un plat, napper de sauce, et servir avec pommes de terre vapeur, pâtes ou gnocchi.
Pour l'accompagner, un vin rouge un peu corsé (ex. Costières de Nîmes)
!Ingrédients
* queues de lottes
* bisque de homard
* 1 bocal de sauce tomate
* vin blanc
* sel, poivre, piment de Cayenne
!Préparation
Détailler les queues de lottes en morceaux et faire dorer.
Filtrer la sauce tomate, faire cuire. Quand elle bout, ajouter ½ verre de vin blanc, la bisque de homard, sel, poivre et piment.
Quand la sauce est prête, verser sur le poisson et mettre au four.
Servir avec du riz.
!Ingrédients
* pommes de terre
* marrons (châtaignes fraîches ou marrons prêt à consommer - pas en conserve, mais cuits à la vapeur sous vide en bocaux ou sous film plastique)
* oignons
* fromage bleu
* sel, poivre, huile d'olive
!Préparation
Faire cuire les pommes de terre à la vapeur.
Faire cuire les châtaignes à l'eau et les peler.
Faire fondre les oignons émincés dans l'huile d'olive au fond d'une cocotte. Ajouter les pommes de terre et les marrons, saler, poivrer, mélanger.
Déposer sur le dessus le fromage bleu découpé en lamelles, laisser fondre à couvert, et servir.
//Cette recette utilise une papillotte en silicone.//

!Ingrédients
pour deux :
* 4 pommes de terre
* 2 endives
* aillet, thym
* paprika, sel, poivre
* huile d'olive
!Préparation

Peler les pommes de terre et les découper en rondelles fines. En tapisser le fond de la papillotte. Sauproudrez de paprika.
Ajouter l'aillet émincé, le thym. Arroser d'un filet d'huile d'olive.
Couvrir avec les endives découpées en long. Ajouter un peu de thym et un nouveau filet d'huile d'olive, saler, poivrer.

Faire cuire au microoonde puissance 100W pendant 15 mn.
<<tagging [[légume]]>>
Coopérative de l'Etoile
Banyuls
Au menu :
----
[[Introduction]]
----
[[La cuisine de Julie]]
[[Préface]]
[[Ingrédients]]
[[Les trucs à savoir]]
[[Les recettes que vous avez manquées]]
----
[[Amuse-gueule, Tartines, etc.]]
[[Soupes]]
[[Entrées]]
[[Oeufs]]
[[Viandes]]
[[Poissons]]
[[Légumes, féculents, riz, pâtes, etc.]]
[[Plats uniques]]
[[Recettes flemme]]
[[Tartes salées, crêpes salées ou sucrées]]
[[Sauces]]
[[Desserts & sucreries]]
[[Boissons, cocktails & liqueurs]]
[[Vins]]
----
[[Les lieux du bon vivre]]
----
Manoir de l'Emmeillé
Charles et Janine Poussou
Vignerons - Récoltants
81140 Campagnac
http://www.manoir-emmeille.com/

rouge : très bien (surtout pas froid!)
blanc doux : bien
rosé : un rosé...
blanc sec : pas encore goûté...
2002
Cuvée Candice 2003

Tautavel
//Comme chacun sait, il n'y a vraiment qu'en France qu'on aime la viande de boeuf saignante (ou moins si affinités).
J'ai rapporté le  principe du //minute beef// de Suède ; il s'agit de couper la viande en morceaux suffisamment minces pour qu'elle soit cuite à coeur en très peu de temps. Margot, qui aime la viande "morte", a bien sûr adopté cette pratique.
La recette, comme on va le voir, n'est pas nordique pour deux ronds.//
!Ingrédients
* viande de boeuf, genre paleron ou équivalent
* épices diverses moulues : cumin, coriandre, piment d'Espelette, ou toute autre selon le goût et l'imagination de chacun
* ail semoule
* huile d'olive
!Préparation
Détailler la viande en lamelles d'1/2 cm d'épaisseur.
Les mettre dans un plat avec un peu d'huile d'olive, les épices (ne pas lésiner sur la quantité) et l'ail semoule, bien mélanger.
Laisser mariner 1h ou 2h.
Faire saisir à la poële sèche ou sur un grill en fonte, et servir immédiatement.
A l’instar de la tarte Tatin, ceci est une recette accidentelle, d’où le nom.
!Ingrédients 
* 3 œufs
* 100 gr de cassonade
* 150 gr de chocolat
* 20 cl de lait
!Préparation
Bien mélanger les jaunes d’œufs et la cassonade. Ajouter le chocolat fondu et le lait.
Verser dans des ramequins.
Faire cuire au four thermostat 5-6 jusqu’à ce que se forme une croûte qui se fend.
!Ingrédients
* morue salée en filet
* pommes de terre
* gros bouquet de persil
* une bonne quantité de grains d'ail
* de l'huile d'olive
* un œuf par personne
!Préparation
Laver la morue, puis la faire tremper 24 heures en changeant l'eau plusieurs fois. le sel tombant au fond, il faut mettre la morue dans une passoire.
Mettre la morue dans une casserole contenant de l'eau froide. Emmener à ébullition, puis éteindre aussitôt.
Eplucher les pommes de terre, les couper en quartier dans le sens de longueur. Mettre de l'huile d'olive dans la cocotte minute et y faire revenir les pommes de terre sans qu'elles colorent.
Hacher l'ail et le persil, mélanger avec les pommes de terre, faire cuire jusqu'à que ça tombe, toujours sans laisser colorer.
Saupoudrer d'une cuillère de farine.
Mouiller les pommes de terre avec une partie de l'eau ayant servir à pocher la morue. Corriger l'assaisonnement en sel. fermer la cocotte minute. Laisser tourner une dizaine de minute. 
Retirer la morue, et l'effeuiller en enlevant les arêtes. Mélanger aux pommes de terre. Réchauffer quelques minutes
Faire durcir un œuf par personne, les couper en rondelles, et ajouter dans la cocotte sans faire cuire.
C'est un plat pour accrocher les cœurs libres.
Un bon conseil, avant de vous lancer dans la fabrication, assurez vous bien que vous n'aurez aucun regret ensuite. Si malgré tout vous vous lancez dans cette aventure, ayez à votre disposition une arpète sympa et patiente...
!Ingrédients
* grosses nouilles
* viande de veau hachée très fine
* œufs
* chapelure
* sauce tomate (pour des idées de fabrication, voir ailleurs dans le livre)
!Préparation
Faire une farce avec la viande, la chapelure et les œufs.
Avec une seringue spéciale, garnir les nouilles et les faire cuire dans une sauce tomate liquide
Rappel de petite histoire familiale
Philippe ayant décidé qu'il n'épouserait qu'une femme qui lui ferait des nouilles farcies... Mayou a courageusement servi d'arpète.
Comme quoi, il faut toujours se méfier des messieurs qui viennent manger le soir et qui comptent les petits pois pour remplir les assiettes des filles.
<<tagging [[oeuf]]>>
Il doit sans doute y avoir 36 recettes de par le monde, toutes plus authentiques les unes que les autres : celle-ci est la nôtre, celle avec laquelle nos enfants ont été élevés, celle qui ont conquis les enfants des copains, alors c'est la seule qui trouve grâce à nos yeux.
!Ingrédients
* oeufs
* crème fraîche
* fromage râpé
* beurre
* sel, poivre, muscade
Prévoir 2 ramequins par oeuf.
!Préparation
Beurrer un ramequin sur deux.
Séparer les blancs des jaunes, le blanc dans un ramequin beurré, le jaune dans un ramequin non beurré (c'est juste pour attendre).
Ajouter au blanc la crème fraîche, le fromage râpé, saler, poivrer, gratter un peu de muscade.
Faire pré-cuire au bain marie à four 200°.
Ajouter le jaune et ré-enfourner juste le temps que le jaune réchauffe tout en restant liquide.
Servir immédiatement avec des mouillettes de pain taillées en grosses frites.
//Recette créée pour le réveillon du 31 décembre 2014, placé sous le signe de l'exotisme tropical par la musique de Rigo.
Dans le même esprit, voir aussi [[Les salades exotiques de Dominique]].//
!Ingrédients
pour 15 personnes :
* pintade en morceaux (1 cuisse/contrecuisse ou filet de pintade par personne, plus simple que des pintades entières à découper)
* 250 g. de dattes
* 250 g. de figues sèches
* 250 g. d'abricots secs
* 250 g. raisins secs blonds
* 4 oranges non traitées
* 2 ananas Victoria "avion"
* 2 grosses mangues "avion"
* 4 oignons
* 8 grains d'ail
* muscade, curry, curcuma
* Cachaça ou rhum blanc
* 2 tablettes de bouillon de poule
* huile d'olive
* beurre
!Préparation
!!Apprêter les fruits :
Mettre les raisins secs à tremper dans l'eau chaude une bonne demi-heure à l'avance pour les réhydrater.
Peler et découper ananas et mangues en gros cubes. Mettre à mariner dans un saladier avec les épices et un peu de cachaça.
Découper les oranges en quartiers avec la peau. Mettre à mariner dans un autre saladier avec les épices et un peu de cachaça.
Dénoyauter et couper en deux les dattes ; équeuter et couper en deux les figues ; couper en deux les abricots ; égoutter et rincer les raisins ; mettre tous les fruits secs à mariner dans un autre saladier avec les épices et un peu de cachaça.
!!Cuisson de la viande :
Peler et émicer grossièrement les oignons, et les mettre à fondre en cocotte dans l'huile d'olive. Une fois que les oignonsont pris un peu de couleur, mettre à dorer les morceaux de pintade (on aura pris la précaution de séparer les cuisses des entrecuisses, et de couper en deux les filets dans la longueur). Mouiller avec un peu de cachaça.
Une fois la viande bien saisie, ajouter les fruits secs avec leur marinade, les grains d'ail pelés et découpés en allumettes. Faire compoter.
Ajouter les tablettes de bouillon émiettées, et couvrir d'eau. faire cuire à petit feu à couvert, en ajoutant de l'eau si besoin, jusqu'à ce que la viande soit bien cuite et fondante ; et tant pis si les fruits secs se défont un peu : cela aura pour effet de lier la prépartion, mais attention, ça a tendance à attacher au fond de la cocotte.
!!Cuisson des fruits et service :
A mi-cuisson de la viande, mettre les oranges à dorer au wok dans un peu de beurre.
En fin de cuisson de la viande, y ajouter les mangues et ananas.
Servir la viande accompagnée des fruits, avec comme légumes des christophines bouillies et du riz blanc (en fait, et bien ce que c'eut été culturellement signifiant, on n'a pas fait le riz parce qu'on n'avait déjà plus assez faim...)

P.S. : à défaut de pintade, du poulet doit faire l'affaire...
!Ingrédients
pour 6 personne :
* 1 kg de jarret de veau en tranches
* 250 gr de purée de tomates
* un gros oignon
* quelques gousses d'ail
* bouquet garni
* sel, poivre, farine, huile
!Préparation
Saler et poivrer les tranches de veau et les rouler dans la farine. Les faire dorer à l'huile dans la cocotte minute. Réserver.
Faire roussir l'oignon. Remettre la viande dans la cocotte avec la purée de tomate, l'ail grossièrement haché, 1/2 l d'eau et le bouquet garni.
Faire cuire 30 min après mise en rotation de la soupape.
Servir avec un riz blanc et du parmesan râpé.
!Ingrédients
* pour 2 tranches de jarret de veau
* 3 c. à soupe de mélange pour pissaladière (oignons cuits, anchois, olives noires, thym) - à faire soi-même ou tout prêt en bocaux de la marque Jean Martin
* 1/2 (petite) boîte de lait de coco
* 1 jus de citron
!Préparation
Mettre les ingrédients de la sauce dans une cocotte avec un verre d'eau, faire réduire légèrement. Fariner les tranches de veau et les ajouter à la préparation. Saler, couvrir d'eau (si nécessaire) et laisser cuire à couvert 20 mn.
Servir avec des gnocchis, des pâtes fraîches, des pommes de terre vapeur, etc.

Petit plus : mettre sur l'accompagnement un peu de concassé de poivrons rouges (tout prêt en boîte, marque Cassegrain)
La recette d’origine est tirée d’un bouquin&nbsp;:
[>img[pain d'épices|pain_epices.jpg]]

Et voici nos adaptations et autres approximations :

__Miel__ : tout miel un peu épais et fort fera l'affaire ; le miel étant le paramètre le plus déterminant dans la variabilité du résultat final, en changer d'une fois à l'autre sera toujours intéressant !

__Farine__ : on prend un mélange pour pain de campagne que l'on trouve à la boutique bio de notre secteur.

__Epices__ : soit on prend un mélange pour pain d'épice tout fait (que l'on trouve dans les boutiques genre "Du bruit dans la cuisine", ou en vrac sur les marchés), soit on le fait nous même avec : gingembre, cannelle, muscade. On ajoute de l'anis vert en grains.

Plutôt que de beurrer le moule, on préfère le doubler de papier sulfurisé (aka "papier cuisson"), c'est bien plus facile à démouler. 

Pour la cuisson, plutôt que de compter bêtement les 50 mn, il vaut mieux tester de temps en temps le niveau de cuisson, et défourner assez tôt pour que le pain d'épice reste moelleux.
//Recette inventée pour utiliser une pâte à pizza récalcitrante//
!Ingrédients
* 1 pâte à pizza achetée toute prête au rayon traiteur ou au rayon frais de votre supermarché
* fromage râpé
* curry
* 1c. à soupe d'huile d'olive
!Préparation
Etaler grossièrement la pâte. Saupoudrer de curry, badigeonner d'huile d'olive, parsemer de fromage râpé.
Former en un petit pain long.
Faire cuire à four 6 jusqu'à ce que le pain soit doré.
Servir en tranches à l'apéro.
Excellent dessert ou goûter servant à utiliser du pain rassis.
!Ingrédients
* pain sec en tranches (pas trop dur pour pouvoir faire de jolies tranches)
* œuf
* lait
* cannelle ou eau de fleurs d'oranger
!Préparation
Battre les œufs en omelette dans une assiette creuse
Dans une autre assiette creuse mettre du lait chaud éventuellement parfumé à la cannelle, ou à la fleur d'oranger. Le sucrer légèrement.
Dans une poêle faire fondre du beurre.
Une par une tremper les tranches dans le lait puis dans l'œuf et les mettre dans la poêle. Les sortir quand les deux cotés sont dorés.
Mettre les tranches cuites dans un plat les saupoudrer de sucre (en poudre ou glace), et les tenir au chaud jusqu'au moment de servir.
A faire au moins une fois dans l'été, sinon ce sera un été raté.
!Ingrédients
* baguette
* tomates bien mures
* ail
* huile
* sel, poivre
!Préparation
Couper les demi baguettes dans le sens de la longueur. Pour des appétits moyens faire des tiers de baguettes (ou des quarts pour les appétits d'oiseaux, mais on n'en connait pas chez les Chomel...). Frotter chaque morceau de pain avec l'ail dessus et dessous.
Faire bouillir de l'eau, y plonger les tomates, puis les enlever dès que la peau se fendille et les peler.
Couper les tomates en morceaux dans une assiette à soupe.
Ecraser les morceaux de tomate sur le pain, y mettre aussi le jus à l'aide d'une cuillère.
Saler, poivrer, couvrir les tranches d'huile, et conserver au frais jusqu'au moment de servir.
!Variante de Françoise
Faire griller des tartines de gros pain au four avec un peu d’huile d’olive.
Ecraser les tomates dessus et rajouter du jambon de Bayonne tranché très fin.
On peut ensuite rajouter de la mozzarella et un peu de basilic et repasser rapidement au four pour la faire fondre.
// Inventé par la conjonction d'un beau morceau de paleron et de la nécessité d'un repas rapide à préparer.//
!Ingrédients
* paleron (garder le morceau entier)
* oignons frais
* carottes
* fèves surgelées
* cube de bouillon
* épices Rabelais
* huile d'olive
!Préparation
Peler et émincer grossièrement les oignons. Peler les carottes et les découper en fines rondelles.
Dans la cocotte-minute, saisir les oignons, les carottes et la viande dans l'huile d'olive.
Ajouter les fèves sans les décongeler.
Emietter le cube de bouillon et ajouter les épices.
Couvrir d'eau.
Fermer la cocotte et laisser cuire 20-30 mn après la mise en rotation de la soupape.
Rectifier l'assaisonnement avant de servir.
Le //patidou// est le nom donné sur les marchés à une petite cucurbitacée très parfumée du groupe des citrouilles //([[Cucurbita pepo var. Sweet dumpling|http://cucurbitophile.fr/var/1029/var.php]])//.

!Ingrédients
[>img[patidoux|patidoux.jpg]]
* un patidou par personne (ou pour 2 s'ils sont très gros)
* des girolles
* crème fraîche, parmesan
* thym frais, ail
* sel, poivre, muscade

!Préparation
Découper la calotte des patidoux et creuser à la cuillère pour enlever les pépins.
Nettoyer les girolles et les hacher grossièrement.
En faire une farce avec la crème fraîche, le parmesan en copeaux, l'ail haché et le thym. Assaisonner.
Garnir les patidoux avec cette farce et remettre les chapeaux.
Les placer dans un plat à four ou dans la lèchefrite. Mettre de l'eau dans le plat à mi-hauteur des patidoux, afin que la cuisson ne les dessèche pas.
Faire cuire une bonne heure à four 6-7 : la chair un peu fibreuse doit être très cuite, fondante.
Servir les patidoux entiers, manger à la la petite cuillère.

!!Variantes
Point ne faut se censurer sur les variantes qui font tout le charme de la cuisine :
* exemple de la photo ci-contre : point d'ail, ni thym, ni girolles, mais du gorgonzola (non, ça ne se voit pas!)
* marche aussi avec d'autres courges (potimarron, pâtisson, ...) du moment que la forme s'y prête et que la taille est "portion" - voir aussi [[Potimarrons farcis au roquefort]].
//Découvert par les hasards d'une dégustation, sur la route de retour des vacances d'été 1983, c'est devenu ''LE'' Champagne de toute la famille, dont Janine C. assure tous les ans la commande groupée.//

Champagne Brut
Blanc de Blancs

Paul Guillot
51120 ~Barbonne-Fayel
!Ingrédients
pour 4 personnes
* filet de perche du Nil
* 4 tomates
* fromage râpé, crème fraîche
* huile d’olive, sel, poivre
!Préparation
Huiler un plat à four et y mettre le filet de perche, les tomates coupées en rondelles par dessus. Saler, poivrer, arroser d’un filet d’huile.
Mettre à cuir à four moyen pendant 1/4 d’heure, puis napper de crème fraîche et de fromage râpé.
Ré-enfourner jusqu’à ce que le fromage soit fondu.
On peut ajouter du vin blanc à la première cuisson.
!Ingrédients
Pour 4 personnes
* 1 filet de perche du Nil,
* 6 bâtons de surimi,
* une boîte de pulpe de tomate,
* huile d’olive, fromage râpé, sel fou, ras el hanout, basilic
!Préparation
Faire cuire la perche à la poêle dans l’huile d’olive avec le sel fou, jusqu’à ce que les morceaux se détachent.
Ajouter le surimi coupé en rondelles et la pulpe de tomate. Continuer la cuisson.
Ajouter le ras el hanout. En fin de cuisson, ajouter la moitié du fromage et le basilic. Mélanger, laisser chauffer jusqu’à ce que le fromage fonde.
Mettre dans un plat à four et couvrir du reste du fromage râpé. Faire gratiner.
!Ingrédients
pour 2 personnes :
* 4 petites sardines bien fraîches
* un citron vert
* baies (//aka// poivre) de Sichouan
* fleur de sel
* curry
* huile d'olive
!Préparation
Ecailler, vider les sardines, couper têtes et queues, peler, lever les filets.
Hacher grossièrement (au couteau) les filets, les arroser avec le jus du citron.
Assaissonner avec les baies de Sechouan au moulin, le sel, et un peu de curry. Bien mélanger. Ajouter un filet d'huile d'olive.
Servir en entrée ou à l'apéro, des tranches de pain et du beurre salé.
Et un vin blanc sec parfumé ne fera pas de mal.
!Ingrédients
pour 2 personnes :
* pâtes
* bouillon miso en tablettes
* wasabi
* 4 asperges vertes
* 1 aillet
* 1 oignon frais avec sa queue
* crême fraîche
* thym, sauge
!Préparation
Cuire des petites pâtes dans une eau agrémentée d'un cube de miso.
En parallèle, faire revenir au wok dans un peu d'huile les asperges, l'aillet, l'oignon, le tout coupé en petits morceaux. Ne pas laisser roussir (si besoin ajouter de l'eau). On peut aussi parfumer avec du thym et de la sauge.
Quand les asperges sont tendres, ajouter la pâte de wasabi et une c. à soupe de crême fraîche.
Verser les pâtes égouttées dans la préparation, refaire chauffer et servir aussitôt.
Petits gâteaux secs pour le goûter, ou pour des "pots"
!Ingrédients
* 100 gr de poudres d'amandes (ou de noisette, de noix de coco, etc.)
* 100 gr de sucre glace
* 1 œuf
* 1 cuillère de farine
!!Temps :
* 20 mn de préparation pour 100 gr, mais attention en grande quantité c'est vite fatigant.
!Préparation
Mettre dans un plat creux la poudre, le sucre glace, la farine, mélanger, rajouter le blanc d'œuf, et re mélanger jusqu'à obtenir une boule homogène (pas trop collante).
Prendre des petits morceaux de pâte, et faire des boules aplaties, des rondins ou d'autres formes au choix, et les mettre au fur et à mesure sur une plaque. Comme la pâte colle, il faut régulièrement se laver les mains pour pouvoir continuer le travail.
Décorer avec des fruits confits, ou des pignons de pin les macarons faits avec de la poudre d'amande (ceux faits avec la noix de coco sont meilleurs nature).
Laisser reposer au minimum 30 mn au frigo (une nuit c'est mieux).
Faire dans un bol un mélange de jaune d'œuf et de lait.
Badigeonner les gâteaux avec le mélange lait - jaune d'œuf (si c'est assez liquide on peut tremper directement les gâteaux dedans un par un, et les ressortir aussitôt en les égouttant un peu. Les poser ensuite sur une plaque huilée et farinée.
Faire cuire four 6-7 (230°) 15 mn environ, jusqu'à que l'œuf soit doré.
Les gâteaux sont mous dans le four, et durcissent en refroidissant. Les sortir de la plaque quand ils sont complètement froids.
Les gâteaux peuvent être conservés une semaine dans une boite en métal.
Une recette simple de poisson au four, qui peut se décliner de 36 autres façons, en changeant le poisson de base, les petites choses autour, etc. C'est sur le même principe qu'est basée la recette du [[Bar au pamplemousse]]

[>img[Merlus au four|merlu.jpg]]
Ici, il y a :
* 1 merlu portion par personne
* quelques grosses crevettes roses
* du citron (non traité, por favor...)
* du thym et du laurier frais du jardin
* de l'anis vert en grains
* du gros sel gris et quelques tours de moulin à poivre
* un filet d'huile d'olive
Faire cuire à four 6 jusqu'à ce que la chair soit bien tendre (pas rose à l'arête...)
[>img[Poutet Pink bulle|Poutet-Pink-bulle.jpg]]
Côtes du Brulhois
Vin mousseux brut rosé - Méthode traditionnelle

Domaine ~Clos-Pountet
Guillaume et Amanda Combes - Propriétaire récoltant
EARL Domaine du Pountet
RD 626 - Lieu dit Saint Amand
32800 Eauze
[[www.pountet.com/|http://www.pountet.com/]]
C'est une tarte à l'oignon et aux anchois sur pâte à pain.
!Ingrédients
* farine
* eau
* levure de boulanger Alsa "Briochin" de préférence
* oignons
* anchois à l'huile
* basilic frais ou sec
* huile d'olive
!Préparation
Confectionner la pâte à pain comme indiqué sur le paquet de levure.
Peler les oignons, les couper en tranches fines, les faire doucement réduire avec un peu de sel, un peu d'huile et un peu d'eau.
Quand ils sont cuits et l'eau évaporée, y mettre des anchois à l'huile coupés en petits morceaux.
Etaler la pâte à pain sur une plaque allant au four, la recouvrir par la préparation aux oignons et aux anchois jusqu'à un centimètre et demi du bord.
Saupoudrer de basilic, et un filet d'huile d'olive.
Enfourner et faire cuire en fonction de la pâte.
Servir chaud, mais peut être consommé froid s'il en reste ou pour un repas froid.
//La pizza d'un bon pizzaïolo c'est bien. Mais la pizza maison revêt toujours une saveur particulière. Celle-ci est l'invention du jour, made by Soize bien sûr, on comprendra pourquoi.//
!Ingrédients
- une plaque de pâte à pizza prête à cuire (bio c'est mieux)
- coulis de tomate
- jambon blanc
- aillet, oignons frais
- cancoillote
- Comté râpé
- mâche, roquette
- thym, sarriette (frais évidemment)
- huile d'olive, Tabasco
!Préparation
Faire cuire le coulis de tomate avec le thym et la sarriette effeuillés. Laisser infuser.
Faire suer l'aillet et les oignons frais émincés dans un peu d'huile d'olive, puis couvrir d'eau pour continuer la cuisson jusqu'à quasi évaporation de l'eau.
Etaler la pâte à pizza sur une plaque et tartiner de cancoillote, puis étaler la sauce tomate.
Répartir le jambon blanc détaillé en lanières, puis étaler par-dessus le mélange aillet-oignons préalablement égoutté.
Enfin parsemer de Comté râpé.
Enfourner pour cuisson au niveau désiré.
Au moment de servir, parsemer généreusement de feuilles de mâche et de roquette.
Dans l'assiette, assaisonner avec un mélange d'huile d'olive et de Tabasco.
//Avis aux parents : cette recette a réconcilié Sonia avec les épinards//
!Ingrédients
* 1 pâte à pizza achetée toute prête au rayon traiteur ou au rayon frais de votre supermarché
* 1/2 sachet de tomates italiennes en cubes surgelées (merci Picard!)
* 4 cubes d'épinards en branches surgelés (encore merci Picard!)
* cancoillotte (et une personne patiente pour l'étaler)
* piment moulu
* fleur de sel
* huile d'olive
!Préparation
Etaler la pâte sur la plaque de cuisson.
Etaler la cancoillotte sur la pâte.
Etaler les tomates par-dessus
Faire dégeler les épinards dans une casserole sans qu'ils cuisent franchement et les étaler sur les tomates.
Assaisonner avec piment, fleur de sel et huile d'olive.
Faire cuire à four 6 jusqu'à ce que la pâte soit cuite.

!Ingrédients
Légumes
* tomates
* radis
* champignons
* courgettes
* céleris
* carottes
* choux fleurs
* concombres
Sauces
* œufs
* fromage blanc type fjord
* crème anchois
* ciboulette
* citron
!Préparation
Couper les légumes crus en morceaux et les placer harmonieusement sur des plats plats.
Faire une mayonnaise aux anchois. Mettre dans un bol un œuf entier, du poivre, de la crème anchois, du jus de citron, de l'huile en quantité suffisante. Mixer au mixer plongeant en rajoutant petit à petit de l'huile. La mayonnaise est réussie si elle durcit.
Faire une sauce à la ciboulette: Mettre le fromage blanc, la ciboulette coupée en tous petits morceaux, du sel du poivre et du jus de citron dans un bol, mélanger.
<<tagging [[plat unique]]>>
!Ingrédients
* petites poires tendres
* sirop de cassis
* crème de cassis
!Préparation
Eplucher les poires et les mettre à cuire dans le sirop de cassis coupé avec de l'eau. Laisser cuire jusqu'à ce que les poires soient bien tendres.
Quand elles sont cuites, sortir les poires et les mettre dans un plat.
Faire réduire le jus de cuisson et y ajouter un peu de crème de cassis.
Remettre les poires à macérer dans ce jus pendant 24 heures.
!Ingrédients
pour 4 personnes
* filet de poisson blanc
* 4 tomates
* 1/2 poivron
* un yaourt
* ail
* huile d’olive, sel, poivre
!Préparation
Blabla
//Recette de poisson qui nécessite très peu de matériel (1 poêle), et donc peut être préparée en camping.//
!Ingrédients
* poisson blanc à chair épaisse (ex. dos de cabillaud, filet de julienne, perche du Nil)
* tomate concassée en boîte
* thym ou herbes de Provence
* fromage râpé, crème fraîche
* sel, poivre
!Préparation
Mettre le poisson à saisir dans la poêle, ajouter les tomates égouttées, le thym, saler, poivrer et faire réduire.
Ajouter 2 c. à soupe de crème fraîche, mélanger. Couvrir de fromage râpé, le laisser fondre, et servir.

<<tagging [[poisson]]>>
Poivrons rouges cuits, à manger froids en entrée
!Ingrédients
* poivrons rouges
* ail
* sel
* poivre
* huile (olive, arachide, tournesol...)
!Préparation
Laver les poivrons, et les mettre sur la plaque du four. Les faire cuire à four très chaud (thermostat 10 ou 250°) pendant 40 mn environ. Les retourner à mi cuisson. 
Les sortir du four quand la peau commence à bruler uniformément. Attendre qu'ils refroidissent, puis les peler. Les poivrons peuvent aussi être cuits au cuit - vapeur (dans ce cas ils ne brunissent pas).
Enlever les pépins, et les couper en lamelles
Mettre les lamelles dans un plat creux d'une taille adaptée à la quantité de poivrons.
Ajouter du sel, du poivre et de l'ail haché. Mélanger.
Recouvrir le tout d'huile.
Fermer le plat, et mettre au frigo pendant 2 jours pour laisser mariner.
//En souvenir du bar à tapas où Guillemette et Valentin nous ont emmenés, à Avignon//
!Ingrédients
* chorizo frais
* saucisse de Toulouse (pour rallonger, parce qu'il n'y avait pas assez de chorizo)
* pommes de terre à chair ferme (petites entières, genre grenaille ; à défaut, grosses coupées en morceaux)
* sel, épices (piment, ...), thym
* huile d'olive
!Préparation
Couper la saucisse et le chorizo en tronçons de 2-3 cm, les saisir à sec dans une grande poële ou un wok, puis ajouter un peu d'eau pour faire du jus.
En parallèle, faire les [[pommes de terre au four|Pommes de terre au four]].
Peu de temps avant de servir, ajouter les pommes de terre au mélange de viandes, ajouter le thym. Saler si nécessaire. Faire reprendre la chaleur. Servir.
//Recette inspirée - et améliorée - à partir d'un dispositif très technique, mais pas du tout indispensable, vu chez Pascale et Ali.//
!Ingrédients
* pommes de terre à chair ferme : l'idéal est de faire ça avec des petites pommes de terre nouvelles, roses, entiières, justes lavées et frottées ; sinon avec de la grenaille ; à défaut, grosses pommes de terre coupées en morceaux
* huile d'olive
* épices (piment d'Espelette, ...)
!Préparation
Laver, essuyer les pommes de terre. Les mettre dans une poche plastique (genre sac à congélation) avec une cuillère à soupe d'huile d'olive, quelques épices selon goût. Bien mélanger en massant à travers la poche plastique.
Verser les pommes de terre dans la lèchefrite, faire cuire jusqu'à ce qu'elle soient bien dorées et que l'extérieur cloque légèrement.
Servir en accompagnement de viande rouge.
!Ingrédients
pour 6 personnes
* porc
* oignons, 1 gousse d’ail
* 3 citrons verts, 1 citron jaune
* beurre, crème fraîche, un œuf
* herbes de Provence
* sel, poivre
!Préparation
Faire revenir le porc dans une cocotte, le réserver.
Dans la cocotte, faire revenir les oignons émincés dans un peu de beurre, puis y remettre les morceaux de porc avec sel, poivre, herbes, le jus des citrons verts, la gousse d’ail écrasée, le zeste râpé du citron jaune.
Couvrir d’eau et laisser mijoter ¾ h à feu doux.
Retirer et mettre dans le plat de service.
Si besoin faire réduire le jus.
Faire une liaison avec une louche de jus, un jaune d’œuf, un peu de crème fraîche : mélanger et ajouter au jus. Quand la sauce est crémeuse, en napper la viande.
Servir avec un féculent (riz, tagliatelles, pommes vapeur…).
Utilisation de restes de rôti de porc pris si possible dans l'épaule
!Ingrédients
* châtaignes en bocal cuites à la vapeur
* rôti de porc
* une quantité importante d'oignons
* sauce de soja
!Préparation
Eplucher une quantité assez importante d'oignons, et opérer comme pour le riz cantonnais le mélange oignons, rôti de porc et sauce soja
Rajouter quand les oignons sont tombés, les châtaignes, et un peu d'eau bouillante. Faire mijoter jusqu'à que les châtaignes soient moelleuses. Il faut qu'en fin de cuisson il reste un peu de jus.
//Service// : présenter la cocotte à table, l'ouvrir devant les hôtes.
!Ingrédients
* 1 potimarron par personne
* farce nature
* roquefort
* chou vert (1 feuille par potimarron)
!Préparation
Creuser les potimarrons pour enlever les pépins.
Mélanger la farce et le roquefort, mettre le tout dans les potimarrons.
Envelopper les potimarrons dans une feuille de chou.
Faire cuire.
!Ingrédients
* 1 poulet
* poireaux
* paprika
* 1 petit suisse ou 1 yaourt
* crème fraîche, un œuf
* sel, poivre
!Préparation
Enduire le poulet de paprika. Farcir avec un mélange de petit suisse et de paprika, saler, poivrer. Placer dans le panier inférieur du cuit-vapeur. Dans le panier supérieur, mettre les poireaux apprêtés. Faire cuire.
Quand les poireaux sont cuits, les retirer le temps que le poulet finisse de cuire.
Préparer la sauce avec un blanc de poulet et un blanc de poireaux pilés, un peu de l’eau de cuisson, lier avec un jaune d’œuf et crème fraîche, et du paprika.
!Ingrédients
* 1 botte (500 gr.) d'asperges
* 2 aillets
* 2 oignons frais
* huile d'olive, sel
!Préparation
Peler les asperges et les débiter en tronçons d'1 à 2 cm de long. Réserver les pointes.
Faire fondre dans un wok oignons et aillets émincés dans l'huile d'olive.
Ajouter les asperges pour les saisir.
Saler, couvrir d'eau et laisser cuire jusqu'à absorption de l'eau.
Ajouter les pointes d'asperges et laisser cuire encore quelques minutes.
Servir.
!Ingrédients
pour deux :
* 2 fines tranches de jambon de pays
* 4 fines tranches de viande de boeuf séché
* 4 grosses crevettes cuites
* 4 coquilles Saint Jacques
* gorgonzola
* vinaigre balsamique
!Préparation
Saisir la chiffonade de jambon à sec dans une poêle avec le boeuf séché.
Escaloper les Saint Jacques et les ajouter, ainsi que les crevettes entières.
Laisser dorer puis retirer du feu et dresser sur les assiettes de service.
Déglacer la poêle avec un peu de bouillon, lier avec le gorgonzola et le vinaigre.
Napper les assiettes avec cette sauce.

Pour la création, l'accompagnement était une salade tiède d'asperges et de jeunes fanes de radis fondues au wok.
{{firstletter{@@color:#ccc;C@@}}}e livre est à usage privilégié des ~Chomel-Girod et de leurs morceaux choisis ( appellation récusée par Philippe, qui lui préfère pièces rapportées), qui comme chacun sait, sont de fins gourmets, et d'excellents (ou de futurs) cordons bleus.
Il peut être lu et utilisé dans une capucine, ou dans un bateau dans lequel il y a un cadeau, qui est un gâteau avec une mandarine, mais aussi dans tout autre lieu jugé adéquat par son détenteur.
Les repas familiaux sont toujours des moment de détente, et de communication. Et même si certains lisent le journal en mangeant, et d'autres quittent la table en cours de repas, voire en montant les escaliers en tapant des pieds, puis en claquant des portes, il faut continuer sereinement, en n'oubliant pas de vanter les mérites de la cuisinière ou du cuisinier. 
!Ingrédients
pour 3 personnes :
* pâtes "creuses", pour que la sauce rentre dans les trous
* 100 gr de gorgonzola
* crême fraîche épaisse
* sel, poivre
!Préparation
Faire cuire les pâtes à l'eau salée.
En parallèle, faire fondre le gorgonzola coupé en dés dans la crême fraîche, en mouillant avec un peu de lait. Poivrer.
Incorporer la sauce aux pâte égouttées. Rectifier l'assaissonnement.
E da a mangiare.
Diverses variantes sur le même principe, qui est d'associer céréales et légumes : tout à fait bien pour le repas du soir.
!Pâtes aux poivrons
!! Ingrédients
pour 4 personnes :
* 100 gr de pâtes sèches par personne (pour ce genre de préparation, je préfère les grosses pâtes genre penne rigate)
* 2 poivrons rouges
* 1 gros oignon, 1/2 tête d'ail
* sel, poivre, huile d'olive
* piment d'Espelette frais ou moulu
!!Préparation
Peler et émincer les oignons, et les mettre à fondre au wok dans l'huile d'olive.
Epépiner les poivrons et les détailler en lanières, les ajouter aux oignons.
Saler, poivrer, ajouter le piment (haché fin s'il est frais).
A mi-cuisson, ajouter l'ail écrasé au presse-ail.
Faire cuire les pâtes dans beaucoup d'eau bouillante salée, cuisson selon goût.
Les égoutter et le verser dans le wok, mélanger.
Laisser finir de cuire de façon que les pâtes s'imprègnent bien du jus de cuisson des poivrons.
Servir avec du parmesan râpé que chacun pourra ajouter dans son assiette.
!Pâtes aux aubergines
Remplacer les poivrons par 2 aubergines, et le piment d'Espelette par de la coriandre en grains et de la cardamome moulues ou pilées.
!Pâtes aux courgettes
Remplacer les poivrons par 4 courgettes rondes, et le piment d'Espelette par du ras el hanout et du cumin.
!Ingrédients
* pâtes
* poireaux
* crème fraîche (ou beurre, ou huile d’olive)
* fromage râpé
!Préparation
Faire cuire les pâtes 
Faire cuire les poireaux (à la vapeur, dans la cocotte, ou mieux dans le wok)
Couper les poireaux en petits morceaux, et les mélanger, dans un plat à four, avec les pâtes. Rajouter de la crème et le fromage râpé.
Mettre au four jusqu’à que le fromage soit fondu.
//La recette de ma collègue Christine qui a des origines (incontestables) et des attirances (irrépressibles) italiennes, donc forcément c'est une recette légitime ! A part ça, c'est pas le truc à s'y prendre à 11h et penser manger à midi. Il est donc prudent de préparer la sauce la veille...//
!Ingrédients.
* 1 oeuf par 100 gr. de farine
* 1 pincé de sel
[>img[roulette à pâte|roulette-a-pate.jpg]]Christine utilise  de la farine blanche lambda, pas nécessairement de blé dur, mais on peut varier la qualité de farine (par ex. farine complète)  en fonction du résultat recherché.
!Préparation
Pétrir à la main, sans rien d'autre, les oeufs et la farine jusqu'à obtenir une pâte homogène.
Laisser reposer 1h.
Reprendre le pâton et le couper en morceaux de la taille d'un oeuf et les fariner.
Les passer dans la machine à pâte d'abord au réglage le plus épais. Les repasser plusieurs fois en les refarinant, en les pliant en 3, jusqu'à ce qu'ils glissent sans adhérer aux rouleaux.
Les repasser sucessivement (en refarinant si besoin) en réglant la machine de plus en plus fin.
[>img[emporte-pièce|emporte-piece.jpg]]Pour des tagliatelle, le réglage le plus fin ira bien. Pour les lasagnes, plus épais c'est mieux.
Selon ce qu'on veut faire, découper avec la machine montée avec les rouleaux adéquats, ou laisser en plaques à découper au couteau ou à la roulette à pâte.
Au fur et à mesure de la fabrication, mettre les pâtes à sécher soit à plat sur un torchon propre, soit à cheval sur un manche à balai posé sur 2 dossiers de chaise.
Faire cuire les pâtes dans un grande gamelle avec un peu d'huile dans l'eau pour ne pas que les pâtes se collent. Si on met les pâtes dans l'eau très chaude, 3 mn de cuisson suffisent.
!!Autres préparations
Pour les raviolis, abaisser un grand carré de pâte. Déposer dessus de petits tas de garniture. Déposer par-dessus une autre abaisse de pâte, appuyer pour souder, et découper les raviolis entre les tas avec la roulette à pâte.
Pour les mezze-lune, découper la pâte en rond avec l'emporte-pièce, garnir, plier en deux et appuyer pour souder.
//Parmi les recettes de charcuterie de mon collègue Hubert, qui est très au point depuis qu'il a une maison de vacances à Lacaune.//
! Ingrédients
* foie de porc + 3 fois son poids de gorge de porc
* 18 gr de sel par kg
* 2 gr de poivre par kg&nbsp;&nbsp; 
* œuf ½ par kg
!Façon
Hacher la viande.
Mélanger les oeufs, le sel et le poivre puis incorporer.
Ajouter 1 verre de lait à la fin pour liant. Ajouter un peu de farine si trop mou à la fin.
Cuisson au stérilisateur : 3 heures à ébullition.
!Ingrédients
* 4 aubergines
* 1 botte de blettes
* 1 botte de petits oignons frais
* sel, poivre, huile d’olive
* épices : cardamome (4 capsules), coriandre (10 grains), poivre noir (5 grains), poivre rose (5 grains), 3 clous de girofle, cumin (30 grains)
pour l’appareil :
* 3 œufs, 2 c. à soupe de crème fraîche, un petit bol de comté ou de parmesan râpé
pour la sauce :
* 2 yaourts nature
* une douzaine de feuilles de basilic frais
* 2 petites gousses d’ail
* sel, poivre, huile d’olive
!Préparation
Moudre ou piler tous les épices ensemble. Réserver.
Laver les aubergines sans les éplucher et couper en lamelles dans la longueur. Les saler et les faire fondre doucement dans l’huile d’olive. A mi-cuisson, ajouter la moitié des épices moulues.
Laver et peler les oignons frais, détailler en lanières. Laver les blettes, séparer les feuilles et les cottes, couper grossièrement le vert, détailler les cottes. Les saler et les faire fondre doucement dans l’huile d’olive. A mi-cuisson, ajouter les oignons frais.
Préparer l’appareil en battant les œufs entiers avec la crème fraîche, le fromage râpé et le reste des épices moulues.
Dans une terrine genre moule à cake, mettre une couche d’aubergines, une couche de blettes, une couche d’aubergines, en imprégnant au fur et à mesure chaque couche avec l’appareil.
Faire cuire 1h  à four moyen. Laisser refroidir.
Pour la sauce : battre les yaourts, incorporer les feuilles de basilic et l’ail hachés fin, sel, poivre et huile d’olive. Mettre au frais.
Servir frais mais pas trop froid, chacun ajoutant la sauce selon son goût.
!Ingrédients (pour une terrine)
* 400 g de viande de porc (épaule, échine, etc.)
* 200 g de foies de volailles, 1 ou 2 cuisses et entrecuisses de poulet
* 100 g de lard, 150 g de graisse de canard ou de saindoux
* 2 œufs - 3 carottes
* 4 ou 5 gousses d’ail, 1 gros oignon, 1 branche de romarin, quelques feuilles de laurier (frais bien sûr…)
* épices : cardamome (5 ou 6 capsules), muscade ou macis, galanga, coriandre (20 grains), poivre noir (10 grains), sel
* 5 cl d’Armagnac
!Préparation
Eplucher les carottes et les faire cuire à la vapeur. Quand elles sont cuites, les détailler en languettes (ex. couper en 2 dans la longueur et refendre en 4). Réserver.
Peler et désosser le poulet, détailler la viande en lanières. Réserver. 
Moudre ou piler tous les épices ensemble. Réserver.
Eplucher l'ail et l’oignon, les couper grossièrement. Effeuiller le romarin. Couper grossièrement la viande de porc.
Hacher (au robot mixer) ensemble viande de porc, foies de volailles, ail, oignon, lard et graisse. Ajouter les œufs, les épices, le romarin, l’Armagnac, et hacher de nouveau pour tout mélanger.
Mettre en terrine en alternant : une couche de hachis, une couche de lanières de poulet et de carottes, en terminant par une couche de hachis. Décorer le dessus avec les feuilles de laurier.
Faire cuire 1h30 à four moyen. Servir frais mais pas trop froid.
Créé pour le repas de réveillon du 31 décembre 2005, sur le principe du [[Pâté de viandes]].
Ainsi nommé parce que //sultanas// en anglais désigne les raisins de Smyrne.
!Ingrédients (pour une terrine)
* 500 g de viande de pintade (pintade désossée ou filets)
* 150 g d’aiguillettes de canard
* 150 g de graisse de canard ou de saindoux
* 2 œufs - 3 carottes
* 6 gousses d’ail, 1 gros oignon, quelques feuilles de laurier (frais bien sûr…)
* 12 dattes, 6 abricots secs, 1 tasse de raisins secs, 2 c. à soupe de miel
* épices : cardamome (2 capsules), coriandre (20 grains), poivres blanc, noir, rose, vert (20 grains), cumin (1 c. à café), mélange ras el hanout (1 c. à soupe)
* gros sel, huile d’olive, vinaigre balsamique (1 c. à soupe)
!Préparation des carottes
Mettre les raisins secs à ramollir dans un bol d’eau chaude.
Éplucher les carottes et les couper en rondelles fines. Les faire dorer dans l’huile d’olive. Ajouter 3 gousses d’ail écrasées,  le vinaigre, un peu d’eau et faire cuire 10 minutes.
Ajouter le ras el hanout et les raisins secs et refaire cuire 10 minutes.
Ajouter le miel et refaire cuire 10 minutes, en rajoutant si besoin un peu d’eau à chaque étape de façon que la préparation ne brûle pas. Laisser évaporer l’excédent d’eau. Réserver.
!Préparation du pâté
Peler et désosser la pintade, détailler la viande en gros cubes.
Détailler les aiguillettes en lanières. Réserver. 
Moudre ou piler tous les épices ensemble. Réserver.
Eplucher l'ail et l’oignon, les couper grossièrement.
Hacher (au robot mixer) ensemble viande de pintade, ail, oignon, graisse, dattes dénoyautées et abricots secs. Ajouter les œufs, les épices, le sel, et hacher de nouveau pour tout mélanger.
Mettre en terrine en alternant : une couche de hachis, une couche d’aiguillettes de canard et de préparation à base de carottes, en terminant par une couche de hachis. Décorer le dessus avec les feuilles de laurier.
Faire cuire 1h à four moyen. Servir frais mais pas trop froid.
Recette pour pique nique ou virée en bateau, quand on a besoin de quelque chose qui tienne au corps. Il avait été dit à Charlotte qu'il fallait qu'elle en mange parce que ça contient du potassium, elle a restitué le nom à sa façon.
!Ingrédients
* lentilles en boîte (au naturel ou au jus, mais pas à la graisse de canard...)
* thon en boîte au naturel
* oignons
* persil
* sel, poivre, huile, vinaigre, moutarde
!Préparation
Egoutter les lentilles, émietter le thon, émincer les oignons.
Mélanger le tout, assaisonner avec une vinaigrette.
Ajouter le persil haché.
Certaines trouvent que quatre quarts c'est beaucoup, et préfèrent ignorer la farine. Le résultat est mangeable, mais il vaut mieux réserver cette idée farfelue à la famille.
!Ingrédients
* un quart de farine
* un quart d'œuf
* un quart de sucre
* un quart de beurre
!Préparation
Verser tous les ingrédients dans un plat creux, et bien mélanger.
Beurrer un plat à gâteau à hauts bords, puis y verser la pâte.
Enfourner à four chaud (240°). Le gâteau est cuit quand aucune pâte ne colle sur le couteau.
Sur une recette communiquée par ~Jean-Luc Petitrenaud un samedi matin sur France Inter...
!Ingrédients
* pâte feuilletée ou brisée
* boudin sans gras
* 2 pommes
* 2 gros oignons
* beurre, crème fraîche, œufs
* sel, poivre, muscade
!Préparation
Pré cuire le fond de pâte.
Peler le boudin et le couper en rondelle d’environ 2 cm d’épaisseur. Les disposer debout sur le fond de pâte.
Peler et couper pommes et oignons en dés d’environ 1 cm de côté. Faire fondre dans le beurre. En garnir la pâte.
Préparer un appareil à quiche avec crème fraîche, œufs, sel, poivre, muscade. En garnir la quiche.
Faire cuire environ 20 minutes au four 220°.
Servir tiède avec un vin blanc sec parfumé (ex. ~Entre-Deux-mers, Graves blanc).
Gaillac
2011

Cave des Vignerons de Rabastens 81800
!Ingrédients
* 1 boîte de pois chiches
* 2 boîte de maïs
* 1 pot de crème fraîche
* 1 pot de rouille
* lait
* ail
* curry
!Préparation
Mettre le tout dans une sauteuse et faire cuire à feu doux. Servir avec un riz blanc.
!Ingrédients
pour 6 personnes :
* une épaule d’agneau désossée (environ 1,5 kg)
* 1 kg de haricots blanc frais à écosser
* une demi-douzaine de grosses gousses d’ail
* 2 branches de romarin, une c. à café de graines de cumin
* huile d’olive, gros sel gris, poivre au moulin
!Préparation
Découper la viande en morceaux et mettre à saisir en cocotte dans l’huile.
Ecosser les haricots. Peler les gousses d’ail et les couper en deux. Effeuiller le romarin. Ajouter l’ensemble à la viande, avec sel, poivre et cumin.
Couvrir d’eau et mettre à mijoter à feu ''très'' doux pendant 1h30, en remuant de temps en temps.
!!Variante
Remplacer les haricots par des fèves fraîches.
//Recette de fond de frigo pour les cas où on est 10 alors qu'on avait prévu d'être 3//
!Ingrédients
* 350 g. de morue salée en petits filets
* 2 kg de pommes de terre
* 1/4 de citrouille
* 1 botte de blettes
* 2 échalotes
* 1 petit bouquet d'[[aillet|Ingrédients]]
* 150 gr. de lardons
* 200 gr. de mascarpone
* parmesan
* poivre
* thym frais
!Préparation
Faire dessaler la morue au moins 12h à l'avance en changeant d'eau plusieurs fois.
Porter de l'eau à l’ébullition, y pocher la morue ; la retirer dès que l'eau à repris un bouillon, la réserver ; écumer l'eau.
Peler les pommes de terre et les couper dans le sens de la longueur, les faire à la cocotte-minute avec l'eau de cuisson de la morue.
Emincer l'aillet et les échalotes et les faire cuire à l'eau jusqu'à ce qu'ils soient tendres.
Apprêter les blettes et couper grossièrement le vert et le blanc. Les faire cuire dans l'eau de cuisson de l'aillet.
Peler la citrouille et la couper en fins morceaux, et la cuire à la vapeur avec du thym.
Faire revenir les lardons à la poêle.
Dans un grand plat à four, disposer en couches les pommes de terre, l'aillet et les échalotes, la morue émiettée, du mascarpone, la citrouille, les lardons, les blettes. Poivrer au moulin.
Mélanger grossièrement pour répartir le mascarpone. Mouiller sans noyer avec l'eau de cuisson de la citrouille (et les eaux de cuisson restantes).
Passer au four jusqu'à ce que l'eau soit absorbée.
Servir avec du parmesan râpé.


//Recette inspirée du film d'animation éponyme.//

!Sauce tomate
Dans un wok, faire revenir oignons et ail dans un mélange d'huile d'olive et de vin blanc.
Ajouter les tomates coupées en dés, sel poivre, un peu de sucre, du basilic sec.
Laisser confire jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'eau.
Réserver.

!Préparation des légumes
Dans la cocotte minute, faire revenir oignons et ail dans un mélange d'huile d'olive et de vin blanc.
Ajouter les légumes (aubergines, patissons ou courgettes, poivrons), saler, poivrer.
Fermer la cocotte et faire cuire 15 mn environ.

!Où l'on se retrouve
Etaler la sauce tomate au fond d'un plat à four, puis verser par-dessus les légumes. Parsemer de basilic frais.
Passer au four et servir chaud.
<<tagging [[recettes_flemme]]>>
//La préparation de cette recette est réservée exclusivement à des circonstances, un lieu, et un ingrédient particulier : retour de virée bateau chez les Lecerf à Tréga, quand la pêche a donné beaucoup de maquereau.//

A partir des [[Rillettes de thon]] d'Anna, remplacer le thon par le maquereau frais pếché, cuit au court-bouillon ou grillé au barbecue, dont on aura ôté tête et queue, nageoires, arêtes et l'essentiel de la peau.

Toute improvisation condimentaire est licite, et même encouragée.


!Ingrédients
* épaule de porc
* carottes
* poireaux
* céleri
* oignons
* vin blanc
* miel d’acacia (Un tiers de pot pour 1 kilo de viande)
* bouquet Garni
* beurre (ou graisse de canard)
!Préparation
Faire dorer le porc coupé en gros morceaux dans du beurre (ou de la graisse de canard) Il en faut assez pour que ce soit moelleux.
Rajouter les légumes coupés en petits morceaux, saler, poivrer, mettre le bouquet garni et refaire dorer l’ensemble.
Mettre le miel et faire cuire jusqu’à obtention d’un caramel qui file (je n’y suis jamais arrivée).
Arrêter avec du vinaigre.
Couvrir de vin blanc  puis laisser cuire à feu doux en émiettant au fur et à mesure (en fait on peut commencer à émietter au bout de quelques heures). C’est cuit quand on a réussi à tout émietter, et que le vin blanc a complètement réduit.
//Recette inspirée des [[Rillettes de thon]] d'Anna.//
!Ingrédients :
* sardines à l'huile
* fromage à tartiner type Saint Moret (une boîte pour un boîte de sardines)
* épices selon goût (curry, cumin, piment, ras el hanout, etc.)
* herbes aromatiques selon goût (persil, coriandre fraîche, ciboulette, etc.)
!Préparation :
Sortir les sardines de leur huile, retirer les arêtes, les écraser à la fourchette dans un bol.
Ajouter le fromage, mélanger toujours à la fourchette. Mouiller si besoin avec un peu d'huile des sardines.
Ajouter herbes ciselées et épices, mélanger.
Servir tartiné sur du pain.
//Recette d'Anna réinterprétée de mémoire.//
!Ingrédients :
* thon au naturel
* fromage à tartiner type Saint Moret (une boîte pour une boîte de thon)
* oignons frais, persil, sel, poivre
!Préparation :
Egoutter le thon, l'écraser à la fourchette dans un bol.
Ajouter le fromage, mélanger toujours à la fourchette.
Ajouter persil ciselées et oignon haché, mélanger. Saler et poivrer selon goût.
Servir tartiné sur du pain.
//Recette inventée en même temps que - et servie avec - les [[Beignets de butternut]].//
!Ingrédients
* 1 boîte de sardines à l'huile
* 1 botte de petits oignons frais
* crème fraîche épaisse
* parmesan
* pâte de piment
* pastis
* huile d'olive
!Préparation
Egoutter les sardines, les désarêter et les écraser à la fourchette.
Emincer les oignons et les faire revenir dans l'huile d'olive. Les faire compoter avec un peu d'eau et 1 cuillerée de pastis.
Les mélanger avec les sardines et la crème fraîche, relever avec le piment.
Mettre dans un plat, recouvrir de copeaux de parmesan.
Tenir au chaud à 100° jusqu'au moment de servir.
Côtes de Provence, Cru classé 2010 - rosé

SAS Domaine de Rimauresq
83790 Pignans
[[www.rimauresq.fr|http://www.rimauresq.fr]]

Encépagement :
Blanc : rolle, ugni blanc
Rosé : grenache, cinsault, tibouren
Rouge : cabernet sauvignon, syrah, carignan, mourvèdre
//La recette est analogue à celle du [[Risotto à la citrouille]], à quelques différences près.//

Les asperges sont cuites à l'eau.
Une fois égouttées, ajouter 2 cubes de bouillon dans l'eau de cuisson et maintentir au chaud.

Faire revenir des échalottes émincées au wok dans un fond d'huile d'olive. Là dedans faire blanchir le riz.
Mouiller avec le vin blanc et un peu de jus de pomme. Ajouter les asperges sans les pointes.
Faire cuire le riz comme d'habitude en mouillant avec le bouillon.
Incorporer les pointes d'asperges au moment de servir.

Servir avec des copeaux de parmesan.
!Ingrédients pour 24 (vive les ratas..)
* 3 kilos de citrouille
* sel, poivre
* romarin, thym, laurier, 1 petite branche de céleri
* les restes de légumes d’un pot au feu (pas obligatoire)
* 6 grains d’ail
* 2 oignons secs ou un paquet d’oignons frais
* muscade ou cumin
* 1 kilo de riz à rizotto (à défaut du riz rond)
* fromage râpé
1/4l de vin blanc sec pas trop acide
!Préparation
!!Pour la citrouille
Peler et couper la citrouille en morceau.
La mettre dans un grosse gamelle avec 6 litres d’eau, et tous les ingrédients à part le riz, le fromage et le vin blanc
Faire cuire pendant 2 heures
!!Pour le riz
Verser dans une sauteuse un peu d’huile d’olive, et mettre le riz. Le faire rissoler jusqu’à qu’il devienne transparent. (2 mn)
Verser le vin blanc et laisser le riz l’absorber complètement
Recouvrir le riz avec du jus de cuisson de la citrouille
Surveiller la cuisson du riz en rajoutant du jus autant que nécessaire.
Quand le riz est mou, le mélanger avec la citrouille (s’il reste trop de jus dans la citrouille en enlever un peu mais pas trop pour que le plat ne soit pas sec) et rajouter du fromage râpé.
Amélioration possible : parmesan, crème fraîche.
Rivesaltes AOC
Réserve ancestrale - Hors d'âge

Les Maîtres Vignerons du Paradis
Grand'rue
11360 Cascastel des Corbières
04 68 45 91 74
[[www.cascastel.com‎|http://www.cascastel.com/]]
!Ingrédients
* riz rond
* lait, eau
* sucre, sel, citron, vanille
!Préparation
Faire chauffer le lait.
Faire cuire le riz dans de l’eau peu salée pendant environ 5 minutes, puis l’égoutter.
Mettre le riz à cuire dans le lait chaud avec zeste de citron ou vanille (ou les deux). Ajouter du lait chaud au fur et à mesure en fonction du besoin, jusqu'à la cuisson désirée.
Ne sucrer qu’en fin de cuisson pour éviter au riz d’attacher..
Servir chaud, tiède, froid, selon le goût.
!Ingrédients
pour 2 personnes :
* riz noir, rouge et brun de Camargue à part égales
* une boîte de sardines à l'huile
* une boîte de concassé de tomates séchées au gingembre et au cumin (Cassegrain)
* 20 cl de crème fraîche épaisse
* curry ou cari Gosse
!Préparation
Mettre le riz à cuire dans l'eau salée.
Pendant ce temps, écraser la moitié des sardines à la fourchette avec la crème fraîche, parfumer avec le cari Gosse.
Quand le riz est cuit l'égoutter et le réserver au chaud.
Faire chauffer sans bouillir le mélange crème sardines.
Répartir le riz dans deux grands bols, napper d'une couche de concassé de tomates (froid), puis d'une couche de crème à la sardine (chaude). Déposer dessus une sardine à l'huile entière et servir aussitôt.
Application de l'art d'accommoder les restes (utilisation de restes de rôti de porc pris si possible dans l'épaule).
!Ingrédients
* reste de rôti de porc
* oignons
* sauce Nuoc Mam
* sauce de soja
* un œuf par personne
* riz long
!Préparation
Couper les oignons très fins et les faire revenir très doucement avec de l'huile d'olive. Ne pas les laisser se colorer. Quand ils sont tombés (devenus mous) ajouter le porc découpé en lamelle très fines.
Assaisonner avec du Nuoc Mam, de la sauce soja et un peu de thym. Eventuellement mettre quelques lamelles de champignons, ou des crevettes roses décortiquées. faire mijoter encore quelques instants.
Faire cuire le riz dans de l'eau bouillante salée.
Faire une omelette, que l'on coupera en lamelles.
Mélanger le tout, et ... à table.
!Ingrédients
* oignons
* courgettes
* riz vitesse (ça marche aussi avec du riz normal)
* lait
* ail (Julie n'en met pas, et rajoute de la crème à la fin).
!Préparation
Faire chauffer de l'huile d'olive dans le fond de la cocotte minute. Quand l'huile est chaude, y faire revenir les oignons coupés en lamelles.
Eplucher les courgettes, les couper en rondelles, et les rincer.
Ajouter les rondelles de courgettes et les grains d'ail dans la cocotte, et faire suer le tout.
Verser le riz et le lait dans la cocotte, assaisonner avec du sel, du poivre, et éventuellement de la muscade, ou des grains de cumin, puis fermer le couvercle.
Quand la cocotte chuchote laisser cuire une vingtaine de minutes.
Vous pouvez avant de servir, lier avec du fromage râpé et un œuf entier.
!Ingrédients
* blancs de poulet
* poitrine de porc non fumée tranchée fin
* fromage type ~Saint-Moret
* piment doux, sel, poivre
!Préparation
Fendre en deux les blancs de poulet dans l'épaisseur sans séparer les 2 moitiés. Les fourrer généreusement avec le ~Saint-Moret saupoudré avec les épices.
Refermer et tartiner l'extérieur avec du ~Saint-Moret assaisonné comme l'intérieur.
Enrouler les blancs dans des tranches de poitrine jusqu'à les recouvrir entièrement.
Mettre dans un plat à four, et faire cuire 20 mn à 200°.

Variante : remplacer le piment doux par des herbes de Provence.
!Ingrédients
pour réaliser une entrée pour 2 personnes
* 6 noix de Saint-Jacques
* 1/2 poire à chair fine
* beurre salé, crème fraîche, piment d'Espelette moulu
!Préparation
Escaloper les Saint-Jacques.
Découper la poire sans la peler, en fines lamelles dans le sens de la longueur.
Faire fondre un peu de beurre salé dans une poêle, et y faire dorer les tranches de poire, puis y mettre les Saint-Jacques à saisir.
Quand les Saint-Jacques sont cuites au goût désiré, les dresser dans les assiettes avec les tranches de poire.
Déglacer la poêle avec un peu de crème fraîche et en napper les Saint-Jacques, saupoudrez d'une pincée de piment d'Espelette, et servir.
!Ingrédients
* 1 kg de carottes 
* 200 gr de raisins secs
* 1/2 tête d'ail
* huile d’olive, vinaigre balsamique
* sel, safran, gingembre, cannelle, cumin, coriandre (graines et feuilles)
* miel
!Préparation
Couper les carottes en rondelles.
Les faire dorer dans l’huile en cocotte, avec ail écrasé, vinaigre, safran, gingembre, sel. Laisser cuire au moins 10 minutes (selon la quantité) et ajouter de l'eau si besoin pour ne pas que ça brûle.
Ajouter les raisins secs et laisser cuire 10 minutes supplémentaires.
Ajouter miel, cannelle, cumin, coriandre (graines) moulue et laisser cuire encore 10 minutes.
Servir frais avec de la coriandre (feuilles) ciselée.
La première recette imaginée par Bastien un samedi matin en rentrant d’IKEA en voiture. Spécialité de Bastien
!Ingrédients
* concombre
* tomates
* œufs durs (1 par personne)
* sel
* poivre
Sauce :
* Yaourt
* huile (olive, arachide, tournesol...)
* eau
!Préparation
Couper les tomates  et les concombres en petits morceaux. Faire cuire des œufs durs.
Mettre l’huile et le sel sur les tomates et les concombres.
Dans un bol mettre le yaourt, avec un petit peu d’eau. Récupérer un peu de jus des tomates et des concombres et tourner la sauce.
Verser la sauce sur les tomates et les concombres.
Couper les œufs durs en petits morceaux, les mettre sur les légumes.
Remuer au dernier moment un petit peu.
!Ingrédients
* salade mesclun (roquette, jeunes pousses, etc.)
* mélange de céréales (blé, millet, quinoa, riz, sésame, ...)
* tomates confites ou séchées
* raisins secs
* 1 pomme
* coriandre en feuilles (fraîche ou surgelée)
* bonne huile d'olive, vinaigre balsamique
* fleur de sel
!Préparation
Cuire le mélange de céréales dans l'eau salée, puis égoutter et refroidir. Ajouter la coriandre ciselée et mélanger.
Dans des assiettes individuelles, disposer la salade ; parsemer de tomate ciselée, de raisins secs et de pommes en fines lamelles (1 pomme pour 4 assiettes).
Ajouter les céréales.
Assaisonner d'huile et de vinaigre et saler, sans mélanger, et servir.
!Ingrédients
* 100 gr de chair de potiron ou citrouille
* 2 c. à soupe de fromage blanc ou crème fraîche
* mélange d'épices "Cook art" (Ducros) Cannelle, Abricot, Datte
* sel, poivre
!Préparation
Peler le potiron et le couper en lamelle. Le faire cuire à la vapeur avec le mélange d'épices.
Quand il est bien cuit, l'écraser avec un peu d'eau de cuisson. Ajouter le fromage blanc. Saler, poivrer.
Servir en accompagnement d'un filet de poisson vapeur.
<<tagging [[sauce]]>>
!Ingrédients
pour 2 personnes :
* un tronçon de saumonette d'environ 10 cm
* 1 grain d'ail
* épices : paprika, curcurma, pimenton fumé
* huile d'olive
Est-il besoin de préciser que la saumonette n'est pas un saumon, mais un petit requin (la roussette)?
!Préparation
Dans le fond de la cocotte, faire blondir dans l'huile d'olive, à feu doux, l'ail émincé en fines lamelles.
Saupoudrer généreusement le poisson avec les épices.
Le faire saisir rapidement dans la cocotte, puis mouiller avec un peu d'eau. Couvrir.
Laisser cuire jusqu'à ce que le poisson soit bien tendre (attention, ça cuit très vite).
Servir avec des petites pommes de terre cuites à la vapeur avec la peau.
!Ingrédients
pour 2-3 personnes :
* 500 gr de sot-l'y-laisse de dinde
* 4-5 échalottes
* 4-5 grains d'ail
* curry Imperator
* piment d'Espelete
* vinaigre balsamique
* huile d'olive, sel
!Préparation
Détailler le sot-l'y-laisse en lanières et les saisir en cocotte dans un fond d'huile d'olive.
Puis ajouter les échalottes et l'ail émincés et les faire blondir.
Sans attendre ajouter curry et piment, quantité selon le goût.
Quand les oignons sont dorés, ajouter le vinaigre balsamique et faire compoter à feu doux. Arrêter la cuisson avant que la viande ne durcisse.
Saler en fin de cuisson et servir.
Accompagnement typique : un riz blanc.

!Ingrédients
* viande de veau, mais tout aussi bien poulet ou dinde
* moutarde
* oignons, champignons ou carottes
* thym
* vin blanc
!Préparation
Découper la viande en petits morceaux, enduire de moutarde en grande quantité.
Faire revenir jusqu'à ce que la viande soit bien tendre.
Ajouter des oignons (plutôt avec le poulet), des champignons (plutôt avec le veau), de carottes (éventuellement), du thym frais.
Quand tout est bien cuit, déglacer avec le vin blanc.
Servir avec des pâtes fraîches, des haricots verts.
le livre de cuisine interactif et hypertexte de la Tribu Chomel et associés
CHOM's Tribe Cookbook
//Découverte hier, sitôt transcrite : merci Linda et Patrick !//
!Ingrédients
pour 4 personnes :
* 25 gr de beurre
* un oignon
* 400 gr de pommes de terre
* 725 ml de bouillon de poisson
* 200 gr de haddock fumé
* 75 ml de crème
* sel (attention le haddock est souvent très salé)
* poivre de cayenne
!Préparation
Faire fondre le beurre et cuire 3/4 de l'oignon et 225 gr de pommes de terre pendant 5 minutes dans une casserole couverte. Ajouter le bouillon et cuire pendant
au moins 20 minutes jusqu'à ce que les légumes soient cuits.
Laisser refroidir puis passer le tout dans le mixer. Remettre la soupe sur le feu et ajouter le reste des légumes environ 10 mn. Ajouter le poisson, la crème, le sel et
le poivre de cayenne.
Si la soupe est trop épaisse ajouter un peu d'eau.
!Ingrédients
Mystère...
!Préparation
C'est un secret. Pour y goûter, il faut négocier avec Julie.
//Recette rapportée par Guillemette de ses études angevines.//
!Ingrédients
pour 8 personnes
* une bouteille de crémant
* une louche de jus de citron
* une louche de sirop de sucre de canne
* une louche de triple sec (Giffard, Cointreau, Grand Marnier)
!Préparation
Préparation au dernier moment. L'ensemble des ingrédients doit être stocké au frais.
Mélanger doucement les ingrédients dans une grande coupe à punch ou dans un saladier. Servir à la louche dans des flûtes.
Pour une touche glamour, ajouter des framboises congelées en guise de glaçons.
!Ingrédients
* choux verts, poireaux, navets
* pas de carottes (elles sont rouges!!)
* 1 petite pomme de terre par personne
* un jarret de porc salé ou cuit dans la graisse
* un morceau de bœuf à bouillir
* un bouquet garni (thym, laurier, clous de girofle)
Pour la farce :
* chair à saucisse, œufs, chapelure
!Préparation
!!La veille au soir
Laver le jarret salé.
Mettre dans la cocotte minute le bœuf, le jarret salé (s'il est cuit dans la graisse, on le mettra au dernier moment), le bouquet garni, de l'eau, du sel (attention au jarret....). Faire cuire jusqu'à ce que la viande soit tendre. Laisser refroidir jusqu'au lendemain matin.
!!Le jour même
Dégraisser la viande (enlever la graisse figée à la surface de l'eau de cuisson). Eplucher les légumes, mettre le chou en feuilles et l'ébouillanter. Préparer le farci et l'enfermer dans des feuilles de chou, ficeler. Mettre dans le bouillon chaud les légumes, le chou et le farci. Faire cuire une bonne demi-heure.
On peut tremper la soupe avec du pain, ou bien mettre dans les assiettes des couches de pain, de Gruyère râpé, ajouter le bouillon avec du chou et faire gratiner... Un régal !
Pas de bonne soupe au pistou si vous n'avez pas fait auparavant un estoufat de haricots frais en assez grande quantité pour qu'il y ait un bon reste ...
Pour les estrangers, nous rappelons que le Pistou est le nom provençal du Basilic
!Ingrédients
* carottes, poireaux, navets, haricots verts
* reste d'estoufat
* gruyère râpé
Pour la sauce au pistou :
* huile d'olive
* grains d'ail
* Parmesan
* feuilles de basilic frais
!Préparation
Faire une soupe de légume avec les carottes, les poireaux, les navets, les haricots verts coupés en petits dés, et le gros reste estoufat. Couvrir largement d'eau et faire mijoter.
Quand la soupe commence à être bien cuite, faire une sauce Pistou : Pour cela mettre dans un hachoir à herbe, de l'huile d'olive, de l'ail en petits morceaux, du Parmesan, des feuilles de basilic. Hacher jusqu'à que vous obteniez une purée.
Au moment de servir, mélanger la soupe et la sauce au pistou. Apporter à table avec un bol de gruyère râpé.
!Conseil pratique :
Cette sauce au pistou peut aussi servir à assaisonner des raviolis pochés à l'eau. Mais n'oubliez pas le gruyère râpé ...
!Ingrédients
* 4 cuisses de canard confit
* un bocal de haricots blancs préparés
* 6 pommes de terre fermes
* 1 gros oignon sec
* 4 gousses d’ail
* 1 cuillère à café de graines de coriandre
* 2 clous de girofle
* Sel, poivre
!Préparation
Mettre tous les ingrédients dans une cocotte minute. Faire cuire 30 mn.
!Ingrédients
* 750 gr de carottes
* 750 gr d’oignons
* ail, cumin, persil
* 5 oranges
!Préparation
Apprêter carottes et oignons. Faire cuire à l'eau salée avec l’ail.
Egoutter et mixer.
Ajouter le cumin et le jus pressé des oranges.
Rectifier l’assaisonnement et ajouter le persil haché.
Peut être servi froid.
!!Variante de Soize :
Pas de persil, mais une cuillerée de crême fraîche battue et une pincée de cumin en grains ajoutées au dernier moment.
Servir avec un vin doux naturel (muscat, Maury, etc.)
Soupe pouvant être mangée en plat unique.
!Ingrédients
* citrouille
* pain dur
* ail (une tête entière) (Julie n'en met pas)
* sel
* huile d'olive 
* oignons
* laurier
* céleri
!Préparation
Peler et couper la citrouille en gros dés (3 cm x 3 cm).
Chauffer un fond d'huile dans une cocotte minute. Quand l'huile est chaude y faire revenir les oignons. Quand ils sont tombés(1), mettre la citrouille dans la cocotte, et la faire suer 2 à 3 mn.
Ajouter le céleri coupé en gros morceaux, l'ail pelé en grains, le sel (éventuellement du cumin en grain). Couvrir l'ensemble d'eau (environ un bol).
Fermer la cocotte, et faire cuire 20 mn quand ça chuchote;
Au moment de servir bien et bien que Julie ne le fasse pas, on peut rajouter du fromage râpé, et 1 œuf entier. Bien mélanger. Suivant les goûts on peut aussi mixer, rajouter du lait.
Les restes peuvent être utilisés gratinés, en tarte.

//(1)  expression de Julie dont la signification exacte reste obscure, mais qui a, pense-t-on, rapport avec le degré de cuisson des oignons.//
//Cette recette a reçu l'agrément "repas végétarien", décerné par Karine et Patrick//

''Avis au lecteur'' : la recette ci-après n'est que le reflet d'''une'' expérience. Rien ne justifie de la graver dans le marbre, car il en est de la cuisine comme de toutes choses humaines : rien d'immuable, d’où totale liberté pour adapter, improviser, selon le goût ou la fantaisie de chacun.

!!1er acte : Françoise, la veille.

Equeuter et enlever les graines du potimarron, le découper en gros cubes ''sans le peler''.
Faire revenir des oignons au fond de la cocotte minute dans un peu d'huile d'olive (et d'eau pour ne pas que les oignons brûlent).
Ajouter le potimarron, un cube de bouillon de légumes, thym, sauge, couvrir d'eau, saler selon goût.
Faire cuire 15-20 mn après mise en rotation de la soupape.

!!2e acte : André, le jour même.

Faire réchauffer le potimarron en mouillant avec du vin blanc.
Mixer en ajoutant de l'eau pour obtenir la consistance désirée. Lier hors du feu avec de la crème fraîche.
Parsemer de copeaux de fromage de brebis (à pâte pressée) et servir.
!Ingrédients
* 7 courgettes jaunes
* 1 oignon
* 1 avocat
* 2 grains d'ail
* curcuma, piment d'Espelette
* 2 tranches de pain épaisses
* crème fraîche
* sel, huile d'olive
!Préparation
Peler et émincer les oignons et les faire revenir au fond de la cocotte minute, dans l'huile d'olive avec un peu d'eau.
Peler et découper les courgettes en tranches, les ajouter aux oignons et l'ail, le pain coupé en dés, le sel, le curcuma.
Couvrir d'eau, fermer et laisser cuire 20 minutes après mise en rotation de la soupape.
Une fois cuit, ajouter la crème, le piment et mixer. Rallonger avec un peu d'eau si nécessaire.
Réserver au frais jusqu'au moment de servir.
Avant de servir ajouter l'avocat coupé en dés et suivant les goûts du basilic ciselé.
!Ingrédients
* courgettes
* Vache-qui-rit : quantité selon l'idée, mais Bastien en a mangé! 
* sel, poivre
* menthe fraîche
!Préparation
Ecraser les courgettes cuites à la vapeur. Mélanger avec la Vache-qui-rit, saler, poivrer.
Servir au choix chaud, tiède ou froid, avec un peu de menthe fraîche ciselée.
//Une soupe rapide et ma foi fort goûteuse//
!Ingrédients
pour 2 :
* 500 gr de citrouille ou de potiron
* 1/2 cup de lentilles corail
* 1 cube de bouillon de légumes
* 1/2 Boursin ail et fines herbes
!Préparation
Peler le potiron et le découper en cubes (ou prendre des cubes tout prêts surgelés).
Les mettre dans la cocotte minute avec les lentilles et le cube de bouillon. Couvrir d'eau.
Fermer et faire cuire 10 mn après mise en rotation de la soupape.
Une fois cuit, remuer afin de tout écraser.
Ajouter le Boursin en petits morceaux et remuer pour bien le faire fondre.
!Préparation
Faire revenir des lardons à l'huile dans un faitout. Y faire revenir 2 ou 3 gros oignons en lamelles jusqu'à ce qu'ils soient fondus. Saler, poivrer.
Verser dessus 2l d'eau bouillante. Faire cuire 1/2h.
Dans un plat à four profond (genre moule à soufflé ou cocotte en fonte), alterner fines tranches de pain rassis, fromage râpé, et arroser doucement avec le bouillon. Enfourner et faire gratiner.
<<tagging [[soupe]]>>
.firstletter { float:left; width:0.75em; font-size:400%; font-family:times,arial; line-height:60%; } 
/*{{{*/
body {background:[[ColorPalette::Background]]; color:[[ColorPalette::Foreground]];}

a {color:[[ColorPalette::PrimaryMid]];}
a:hover {background-color:[[ColorPalette::PrimaryMid]]; color:[[ColorPalette::Background]];}
a img {border:0;}

h1,h2,h3,h4,h5,h6 {color:[[ColorPalette::SecondaryDark]]; background:transparent;}
h1 {border-bottom:2px solid [[ColorPalette::TertiaryLight]];}
h2,h3 {border-bottom:1px solid [[ColorPalette::TertiaryLight]];}

.button {color:[[ColorPalette::PrimaryDark]]; border:1px solid [[ColorPalette::Background]];}
.button:hover {color:[[ColorPalette::PrimaryDark]]; background:[[ColorPalette::SecondaryLight]]; border-color:[[ColorPalette::SecondaryMid]];}
.button:active {color:[[ColorPalette::Background]]; background:[[ColorPalette::SecondaryMid]]; border:1px solid [[ColorPalette::SecondaryDark]];}

.header {background:[[ColorPalette::PrimaryMid]];}
.headerShadow {color:[[ColorPalette::Foreground]];}
.headerShadow a {font-weight:normal; color:[[ColorPalette::Foreground]];}
.headerForeground {color:[[ColorPalette::Background]];}
.headerForeground a {font-weight:normal; color:[[ColorPalette::PrimaryPale]];}

.tabSelected{color:[[ColorPalette::PrimaryDark]];
	background:[[ColorPalette::TertiaryPale]];
	border-left:1px solid [[ColorPalette::TertiaryLight]];
	border-top:1px solid [[ColorPalette::TertiaryLight]];
	border-right:1px solid [[ColorPalette::TertiaryLight]];
}
.tabUnselected {color:[[ColorPalette::Background]]; background:[[ColorPalette::TertiaryMid]];}
.tabContents {color:[[ColorPalette::PrimaryDark]]; background:[[ColorPalette::TertiaryPale]]; border:1px solid [[ColorPalette::TertiaryLight]];}
.tabContents .button {border:0;}

#sidebar {}
#sidebarOptions input {border:1px solid [[ColorPalette::PrimaryMid]];}
#sidebarOptions .sliderPanel {background:[[ColorPalette::PrimaryPale]];}
#sidebarOptions .sliderPanel a {border:none;color:[[ColorPalette::PrimaryMid]];}
#sidebarOptions .sliderPanel a:hover {color:[[ColorPalette::Background]]; background:[[ColorPalette::PrimaryMid]];}
#sidebarOptions .sliderPanel a:active {color:[[ColorPalette::PrimaryMid]]; background:[[ColorPalette::Background]];}

.wizard {background:[[ColorPalette::PrimaryPale]]; border:1px solid [[ColorPalette::PrimaryMid]];}
.wizard h1 {color:[[ColorPalette::PrimaryDark]]; border:none;}
.wizard h2 {color:[[ColorPalette::Foreground]]; border:none;}
.wizardStep {background:[[ColorPalette::Background]]; color:[[ColorPalette::Foreground]];
	border:1px solid [[ColorPalette::PrimaryMid]];}
.wizardStep.wizardStepDone {background:[[ColorPalette::TertiaryLight]];}
.wizardFooter {background:[[ColorPalette::PrimaryPale]];}
.wizardFooter .status {background:[[ColorPalette::PrimaryDark]]; color:[[ColorPalette::Background]];}
.wizard .button {color:[[ColorPalette::Foreground]]; background:[[ColorPalette::SecondaryLight]]; border: 1px solid;
	border-color:[[ColorPalette::SecondaryPale]] [[ColorPalette::SecondaryDark]] [[ColorPalette::SecondaryDark]] [[ColorPalette::SecondaryPale]];}
.wizard .button:hover {color:[[ColorPalette::Foreground]]; background:[[ColorPalette::Background]];}
.wizard .button:active {color:[[ColorPalette::Background]]; background:[[ColorPalette::Foreground]]; border: 1px solid;
	border-color:[[ColorPalette::PrimaryDark]] [[ColorPalette::PrimaryPale]] [[ColorPalette::PrimaryPale]] [[ColorPalette::PrimaryDark]];}

#messageArea {border:1px solid [[ColorPalette::SecondaryMid]]; background:[[ColorPalette::SecondaryLight]]; color:[[ColorPalette::Foreground]];}
#messageArea .button {color:[[ColorPalette::PrimaryMid]]; background:[[ColorPalette::SecondaryPale]]; border:none;}

.popupTiddler {background:[[ColorPalette::TertiaryPale]]; border:2px solid [[ColorPalette::TertiaryMid]];}

.popup {background:[[ColorPalette::TertiaryPale]]; color:[[ColorPalette::TertiaryDark]]; border-left:1px solid [[ColorPalette::TertiaryMid]]; border-top:1px solid [[ColorPalette::TertiaryMid]]; border-right:2px solid [[ColorPalette::TertiaryDark]]; border-bottom:2px solid [[ColorPalette::TertiaryDark]];}
.popup hr {color:[[ColorPalette::PrimaryDark]]; background:[[ColorPalette::PrimaryDark]]; border-bottom:1px;}
.popup li.disabled {color:[[ColorPalette::TertiaryMid]];}
.popup li a, .popup li a:visited {color:[[ColorPalette::Foreground]]; border: none;}
.popup li a:hover {background:[[ColorPalette::SecondaryLight]]; color:[[ColorPalette::Foreground]]; border: none;}
.popup li a:active {background:[[ColorPalette::SecondaryPale]]; color:[[ColorPalette::Foreground]]; border: none;}
.popupHighlight {background:[[ColorPalette::Background]]; color:[[ColorPalette::Foreground]];}
.listBreak div {border-bottom:1px solid [[ColorPalette::TertiaryDark]];}

.tiddler .defaultCommand {font-weight:bold;}
.firstletter { float:left; width:0.75em; font-size:400%; font-family:times,arial; line-height:60%; } 
.shadow .title {color:[[ColorPalette::TertiaryDark]];}

.title {color:[[ColorPalette::SecondaryDark]];}
.subtitle {color:[[ColorPalette::TertiaryDark]];}

.toolbar {color:[[ColorPalette::PrimaryMid]];}
.toolbar a {color:[[ColorPalette::TertiaryLight]];}
.selected .toolbar a {color:[[ColorPalette::TertiaryMid]];}
.selected .toolbar a:hover {color:[[ColorPalette::Foreground]];}

.tagging, .tagged {border:1px solid [[ColorPalette::TertiaryPale]]; background-color:[[ColorPalette::TertiaryPale]];}
.selected .tagging, .selected .tagged {background-color:[[ColorPalette::TertiaryLight]]; border:1px solid [[ColorPalette::TertiaryMid]];}
.tagging .listTitle, .tagged .listTitle {color:[[ColorPalette::PrimaryDark]];}
.tagging .button, .tagged .button {border:none;}

.footer {color:[[ColorPalette::TertiaryLight]];}
.selected .footer {color:[[ColorPalette::TertiaryMid]];}

.sparkline {background:[[ColorPalette::PrimaryPale]]; border:0;}
.sparktick {background:[[ColorPalette::PrimaryDark]];}

.error, .errorButton {color:[[ColorPalette::Foreground]]; background:[[ColorPalette::Error]];}
.warning {color:[[ColorPalette::Foreground]]; background:[[ColorPalette::SecondaryPale]];}
.lowlight {background:[[ColorPalette::TertiaryLight]];}

.zoomer {background:none; color:[[ColorPalette::TertiaryMid]]; border:3px solid [[ColorPalette::TertiaryMid]];}

.imageLink, #displayArea .imageLink {background:transparent;}

.annotation {background:[[ColorPalette::SecondaryLight]]; color:[[ColorPalette::Foreground]]; border:2px solid [[ColorPalette::SecondaryMid]];}

.viewer .listTitle {list-style-type:none; margin-left:-2em;}
.viewer .button {border:1px solid [[ColorPalette::SecondaryMid]];}
.viewer blockquote {border-left:3px solid [[ColorPalette::TertiaryDark]];}

.viewer table, table.twtable {border:2px solid [[ColorPalette::TertiaryDark]];}
.viewer th, .viewer thead td, .twtable th, .twtable thead td {background:[[ColorPalette::SecondaryMid]]; border:1px solid [[ColorPalette::TertiaryDark]]; color:[[ColorPalette::Background]];}
.viewer td, .viewer tr, .twtable td, .twtable tr {border:1px solid [[ColorPalette::TertiaryDark]];}

.viewer pre {border:1px solid [[ColorPalette::SecondaryLight]]; background:[[ColorPalette::SecondaryPale]];}
.viewer code {color:[[ColorPalette::SecondaryDark]];}
.viewer hr {border:0; border-top:dashed 1px [[ColorPalette::TertiaryDark]]; color:[[ColorPalette::TertiaryDark]];}

.highlight, .marked {background:[[ColorPalette::SecondaryLight]];}

.editor input {border:1px solid [[ColorPalette::PrimaryMid]];}
.editor textarea {border:1px solid [[ColorPalette::PrimaryMid]]; width:100%;}
.editorFooter {color:[[ColorPalette::TertiaryMid]];}

#backstageArea {background:[[ColorPalette::Foreground]]; color:[[ColorPalette::TertiaryMid]];}
#backstageArea a {background:[[ColorPalette::Foreground]]; color:[[ColorPalette::Background]]; border:none;}
#backstageArea a:hover {background:[[ColorPalette::SecondaryLight]]; color:[[ColorPalette::Foreground]]; }
#backstageArea a.backstageSelTab {background:[[ColorPalette::Background]]; color:[[ColorPalette::Foreground]];}
#backstageButton a {background:none; color:[[ColorPalette::Background]]; border:none;}
#backstageButton a:hover {background:[[ColorPalette::Foreground]]; color:[[ColorPalette::Background]]; border:none;}
#backstagePanel {background:[[ColorPalette::Background]]; border-color: [[ColorPalette::Background]] [[ColorPalette::TertiaryDark]] [[ColorPalette::TertiaryDark]] [[ColorPalette::TertiaryDark]];}
.backstagePanelFooter .button {border:none; color:[[ColorPalette::Background]];}
.backstagePanelFooter .button:hover {color:[[ColorPalette::Foreground]];}
#backstageCloak {background:[[ColorPalette::Foreground]]; opacity:0.6; filter:'alpha(opacity:60)';}
/*}}}*/
!Ingrédients
* pommes, poires, pêches (de vigne par exemple)
* vanille en gousse
* sirop de canne
* 2 bouchons de rhum blanc
* anis vert en grains
* 20 gr. de beurre
!Préparation
Peler les pomme et les poires. 
Au fond du plat à tajine, déposer les pommes coupées en morceaux, les pêches coupées en 2, et les poires coupées en 4.
Arroser avec le sirop de canne.
Parfumer avec la vanille (ouvrir les gousses et égrener), le rhum, l'anis. Répartir le beurre en copeaux.
Couvrir et faire cuire à feu doux, en ajoutant un peu d'eau de temps en temps, si nécessaire.
Manger tiède ou froid.
!Ingrédients
* pâte brisée
* pommes coupées en quartiers et pelées
* beurre
* sucre
!Préparation
Mettre dans le fond d'un moule, le beurre et le sucre. Ajouter alors les pommes sur le gaz tout doux jusqu'à que ce soit caramélisé.
Etaler la pâte au rouleau, puis l'étendre par dessus les pommes.
Enfourner le moule, thermostat à 5-7 (a vista de naç).
Enlever du four quand la pâte est cuite, sans être trop dorée. Démouler tout de suite, en retournant la tarte sur un plat plat.
Le conseil du goûteur : la tarte Tatin doit être servie ni trop chaude ni trop froide.
Faire fondre les oignons émincés dans l'huile d'olive.
Quand ils sont dorés, y faire revenir les lardons.
Etaler le mélange dans un fond de pâte feuilletée, parfumer avec du thym frais, un peu de tabasco doux, un file d'huile d'olive.
Faire cuire au four jusqu'à ce que la pâte soit cuite.
!Ingrédients
* 1 petit [[butternut|http://fr.wikipedia.org/wiki/Doubeurre]]
* oignons
* pommes
* 1 fond de de pâte feuilletée
* parmesan
!Préparation
Peler le butternut et le détailler en tranches fines.
Faire revenir les oignons dans un fond d'huile d'olive
Ajouter le butternut et les pommes. Laisser cuire jusqu'à ce qu'il soit tendre en évitant qu'il se transforme en purée.
Abaisser le fond de pâte dans un plat à tarte, et disposer dedans le parmesan en copeaux.
Garnir avec les légumes.
Enfourner et cuire jusqu'à ce que la pâte soit dorée.

Option : à la cuisson, parfumer les légumes avec de la coriandre en grain moulue
Cette recette est la libre interprétation que fait Julie d'une pâtisserie rencontrée par Bruno à Mont ~Saint-Aignan, et que tous ceux qui y sont allés ont dû goûter. Bien malin qui connait la version officielle ...
!Ingrédients
* pâte feuilletée
* pommes Golden
* beurre
* œufs
* sucre
* crème fraîche liquide
* Calvados
!Préparation
Eplucher les pommes et les couper en petits morceaux.
Les mettre dans une poêle avec du sucre et du beurre et faire cuire doucement. Au dernier moment, ajouter un peu de Calvados.
Mettre la pâte feuilletée dans un moule et garnir avec les pommes.
Battre ensemble les œufs, la crème et le sucre. Couvrir les pommes de cette sauce. Mettre au four.
!Ingrédients
* un fond de pâte feuilletée
* 2 oignons
* 1 douzaine de figues violettes fraîches du jardin
* thym frais
* beurre
* fleur de sel, poivre du moulin, sucre en poudre
!Préparation
Faire fondre les oignons dans le beurre. Ajouter un peu d'eau pour qu'ils cuisent sans brûler.
Déposer dans le fond de pâte quelques noix de beurre, 1 c. à soupe de sucre en poudre, et les figues coupées en deux, côté chair sur le fond, et espacées.
Saupoudrer le thym effeuillé, répartir l'oignon cuit dans les trous.
Cuire à four 200° le temps que la pâte dore.
!Ingrédients :
* pâte à pizza toute faite achetée au rayon traiteur de votre grande surface habituelle
* fromage frais à tartiner type St Moret
* épinards surgelés
* fromage râpé
* sel, poivre, huile d'olive
!Préparation :
Etaler la pâte à pizza sur la plaque à four. Tartiner de St Moret.
Décongeler les épinards au croonde et les égoutter.
Les étaler sur la pâte.
Saler, poivrer, mettre un filet d'huile d'olive, et parsemer de fromage râpé.
Cuire au four à 210° jusqu'à ce que la pâte soit cuite.
!Ingrédients
* oignons
* raisins secs
* pignons
* thym
* pâte feuilletée
!Préparation
Faire fondre les oignons dans un peu d'huile d'olive, ajouter les raisins secs, les pignons, le thym, faire compoter.
Découper la pâte de manière à foncer des plats à tarte individuels en laissant dépasser de 2 cm environ tout autour.
Garnir les tartelettes avec le mélange à base d'oignon, replier les bords de pâte.
Faire cuire à four 6 jusqu'à ce que la pâte soit dorée.
Manger tiède ou froid (pour un pique-nique).
<<tagging [[tarte salée]]>>
<<tagging [[crêpe salée]]>>
<<tagging [[crêpe]]>>
!Ingrédients
* os de bœuf à moelle, coupé en tronçons par votre boucher
* une flûte de pain
!Préparation
Couper la flûte en tranches d'un centimètre d'épaisseur.
Avec un couteau, sortir la moelle de l'intérieur de l'os.
Faire légèrement griller le pain.
Répartir la moelle crue sur les tartines, saler, poivrer et remettre le tout sous le gril du four pour faire fondre la moelle sans qu'elle se colore.
!Ingrédients
* 4 aubergines
* 6 tomates
* 3 oignons frais
* thym, romarin
* huile d’olive
* 1 c. à soupe de sirop de canne
* sel, poivre
Pour la pâte brisée
* 250 gr. de farine
* 150 gr. de beurre ou de margarine
* 1 pincée de sel
* 3 c. à soupe d’eau
!Préparation
Mettre de l’huile dans le plat à tarte. Y déposer :
* les oignons émincés
* les aubergines coupée en rondelles
* les tomates coupée en rondelles
Disperser thym, romarin, sel, poivre. Arroser d’huile et de sirop de canne.
Mettre au four (thermostat 5-6), et faire cuire jusqu’à ce que les tomates et aubergines soient confites.
Pendant ce temps préparer la pâte brisée, réserver au frais.
Quand les légumes sont cuits, étaler la pâte dessus. Remettre au four, pendant 30 min.
Retourner avant de servir.
!Ingrédients
* clémentines
* orange(s), citron(s)
* sucre
* vanille
* farine
* beurre
!Préparation
!!1.pour confire les clémentines
Couper les clémentines en 2 selon l'équateur, en tapisser serré le fond de la bassine à confiture, côté peau vers le haut; arroser généreusement de sucre et du jus des agrumes pressés; parfumer avec de la vanille en poudre; faire cuire à feu très doux pendant 4 à 5 heures en évitant surtout que ça brûle : le jus de cuisson dont se concentrer, devenir poisseux, mais pas vraiment caraméliser.
!!2.pour la Tatin
Disposer les clémentines dans le plat à tarte doublé de papier sulfurisé, côté peau dans le fond du plat, les mouiller avec le jus de cuisson; faire une pâte sablée en ne lésinant pas sur le beurre; s'il reste assez de jus de cuisson des clémentines, l'incorporer à la pâte pour parfumer; étaler grossièrement la pâte brisée sur les clémentines; faire cuire au four jusqu'à ce que la pâte soit cuite mais ni dure ni sèche
!!3.pour la manger
Servir avec une crême anglaise ou de la glace à la vanille
!!4.pour boire avec
* Champagne (ça marche toujours)
* un blanc moelleux pas trop sucré
* un Muscat léger (genre Lunel ou, top du top, un Rivesaltes de [[Croix Milhas]])
* un vieux Banyuls (la Rolls : le [[Macéré tuilé]] de la coopérative de l'Etoile) 
//Il faut tout d'abord noter que Soize fait les Tatin avec joie et facilité depuis qu'elle a découvert (et acheté) l'ustensile adéquat : un plat à revêtement anti-adhésif, ressemblant à une poêle sans queue, qui va au feu et au four, et qui est fourni avec un plat de service. On fait cuire la garniture dans le plat de cuisson sur le feu, puis on pose la pâte dessus, on enfourne le tout pour la cuisson finale. On démoule en posant le plat de service sur le plat de cuisson et en retournant l'ensemble.//
!Ingrédients
* bananes
* pignons de pin
* beurre, sucre, vanille (poudre, mais aussi quelques morceaux de gousse), rhum
* pâte feuilletée
!Préparation
Dans le fond du plat à Tatin, faire fondre un peu de beurre et mettre une légère couche de sucre, de la vanille, les pignons de pin. Déposer en vrac les bananes coupées en rondelles, suos forme d'une couche assez épaisse. Arroser de rhum et remettre de la vanille et du sucre.
Laisser cuire 5 à 10 mn suivant la formation du caramel. Si nécessaire, éteindre le caramel avec un peu d'eau.
Sortir du feu et déposer la pâte feuilletée bien froide  en rentrant les bords dans le plat. Enfourner et cuire jusqu'à ce que la pâte soit dorée.
Démouler dès sortie du four.
!Ingrédients
pour 6 personnes
* 900 gr de thon dans le ventre découpé en gros morceau.
* 2 grosses poignées de moules
* 100 gr de rondelles d’encornets
* 4 navets jeunes
* 200 gr de fèves fraîches
* 1 tête d’ail (fraîche si possible)
* 1 gros oignon frais
* huile d’olive,sel, thym (si possible frais et encore meilleur fleur de thym), poivre, gingembre râpé, grains d’anis vert
* 1/4 de verre de vin blanc sec
Pour cuire utiliser une cocotte en fonte ou, mieux, en terre qui va sur le gaz (poterie espagnole).
!Préparation
!!Ouvrir les moules :
Nettoyer les moules et les faire ouvrir dans de l’eau dans une casserole; (2/3 de la hauteur des moules) Réserver.
Préparer les légumes :
Eplucher tous les légumes. Couper les oignons et les navets en fines rondelles. Faire revenir les oignons dans un fond d’huile, puis y rajouter les navets. Quand ceux-ci commencent à dorer compléter avec les fèves. Mettre un peu de farine sur les légumes. Remuer. Mouiller avec l’eau des moules et intégrer les moules sans la coquille. Ajouter le sel, le poivre, le thym, l’anis et le vin. Quand les navets sont à peine croquants rajouter le thon et les encornets. 
Cuisson :
Laisser cuire 10 mn maximum. (En fait arrêter dès  que le thon n’est plus rose).
Pour servir rajouter du persil par-dessus (ou dans les assiettes)
!Ingrédients
pour 2 personnes :
* un beau pavé de thon (environ 400 g.)
* mélange d'épices cajun
* graisse de canard (parce qu'on n'avait plus d'huile d'olive, mais au résultat c'est très bien comme ça!)
!Préparation
Découper le pavé de thon en bâtons d'environ 1 x 3 cm d'épaisseur. Saupoudrer avec les épices.
Faire fondre la graisse dans une poêle. Y saisir (tourné retourné) les morceaux de thon.
Servir aussitôt.
!Ingrédients
* aubergines
* oignon
* ail (frais ou semoule)
* thym frais
* huile d'olive
* gros sel, poivre
* tomme de brebis à pâte pressée
!Préparation
Equeuter et laver les aubergines, les découper dans la longueur en lamelles d'1/2 cm d'épaisseur environ.
Peler et émincer l'oignon.
Badigeonner d'huile le fond de la lèchefrite.
Y déposer les lamelles d'aubergine en couches superposées. Entre chaque couche, saler, poivrer, parsemer abondamment de thym, d'oignon et d'ail (écrasé s'il est frais), et remettre un filet d'huile.
Faire cuire une bonne heure à four 7, en mouillant de temps en temps avec un peu d'eau ou de bouillon, afin que les aubergines dorent et fondent sans brûler.
Vers la fin de la cuisson, disposer sur le dessus la tomme de brebis en fines lamelles, et ré-enfourner jusqu'à ce que le fromage soit fondu.
Servir bien chaud directement dans la lèchefrite, par exemple avec une viande rôtie.
//Adaptation de diverses recettes de chefs//
!Ingrédients
pour 10-12 personnes :
* 500 gr de mascarpone
* 8 oeufs
* 200 gr de sucre
* 5-6 oranges bio (a minima non traitées)
* environ 40 biscuits à la cuillère pâtissiers (Brossard, Mousse d'Or, ...)
* confiture d'oranges douces ou de clémentines
* écorces d'orange confites
* 1 verre à madère de Cointreau
!Préparation
Séparer les blancs et et les jaunes d'oeuf.
Monter les blancs en neige.
Battre les jaunes avec le sucre et faire mousser. Incorporer le mascarpone.

Presser le jus des oranges, râper le zeste.
Mélanger le zeste râpé à l'appareil, puis incorporer les blancs en neige.

Ajouter le Cointreau au jus d'orange, y tremper les biscuits et les ranger dans un plat adéquat.
Déposer sur chaque biscuit une c. à café (pas à dessert) de confiture.
Couvrir avec l'appareil, et parsemer de petits dés d'écorces d'orange confites.

Laisser prendre au frigo 2-3h.
A la poêle bien sûr !
!Ingrédients
* chair à saucisse
* œufs
* pain dur
* ciboulette
* tomates rondes plutôt grosses
!Préparation
Faire une farce avec la chair à saucisse, les œufs entiers, le pain dur râpé en chapelure et la ciboulette coupée en fins morceaux ; saler.
Pétrir avec les mains.
Enlever le pédoncule des tomates, les couper en deux. conserver le jus et les pépins dans un bol. Les saler.
Bien remplir de farce chaque tomate.
Mettre de l'huile dans la poêle, et dorer les tomates coté farci.
Les sortir de la poêle. Mettre à la place le jus mis de côte et salé. Ajouter de l'eau, et remettre les tomates avec le farci sur le dessus. Laisser cuire doucement, en contrôlant le niveau de liquide dans la poêle. Si nécessaire rajouter de l'eau.
!Ingrédients
* beaucoup d'ail (7 à 8 grains pour deux personnes)
* eau
* thym
* sel
* poivre
* un œuf
!Préparation
Eplucher l'ail et le couper en tranches fines
Mettre de l'huile d'olive dans une casserole et la faire chauffer. Quand elle est chaude, mais avant qu'elle ne fume, sortir la casserole du feu et y ajouter l'ail, qu'il faut remuer toujours avec une cuillère jusqu'à qu'il devienne tendre sans avoir du tout roussi (l'ail doit rester blanc).
Ajouter dans la casserole l'eau, le sel le poivre, du thym. Faire cuire une demi heure en laissant bouillir. Ensuite passer le liquide puis écraser l'ail. Remettre le tout dans la casserole avec du vermicelle et un blanc d'œuf sans le délayer. Quand le vermicelle est cuit délayer le jaune d'œuf à part dans un peu de bouillon, puis verser le mélange dans le bouillon sans jamais le cuire.
Ne pas préparer pour un repas avec Bastien.
!Ingrédients
* 2 pâtes feuilletés
* roquefort
* comté
* 1 jaune d’œuf
!Préparation
Mettre la 1ère pâte dans un plat à tarte.
Etaler une couche de roquefort.
Couper le comté en lamelles et en faire une couche.
Répéter plusieurs fois jusqu’à remplir le plat.
Recouvrir de la 2e pâte et étaler le jaune d’œuf dessus.
Mettre au four. Servir chaud.
!Ingrédients
Pour 8 personnes :
* 750 gr de pâte feuilletée ou brisée
* 300 gr de lard fumée
* 1,5 kg de pommes de terre
* 2 échalotes
* 2 gousses d'ail
* quelques branches de persil
* quelques branches de cerfeuil
* quelques branches de ciboulette
* 20 cl de crème fraîche
* 20 gr de beurre
* 1 jaune d'œuf
* sel, poivre
!Préparation
Abaisser la pâte au rouleau en deux disques égaux et tapisser une tourtière à bords hauts préalablement beurrée, avec l'un deux.
Eplucher, laver, sécher et couper les pommes de terre en rondelles.
En disposer la moitié en couches sur la pâte. Saler et poivrer.
Peler et hacher les échalotes et l'ail. Ciseler finement les herbes lavées. Mélanger les deux hachis et en parsemer la moitié sur les pommes de terre.
Couper le lard en bâtonnets ou en dés. En répartir la moitié sur les pommes de terre.
Alterner à nouveau un couche de pommes de terre salées et poivrées, un couche d'aromates et une couche de lardons.
Poser le deuxième disque de pâte en couvercle et bien le souder avec la pâte de dessous, en pinçant.
Dessiner un cercle au centre de la pâte, à l'aide d'un verre ou d'un emporte pièce, mais sans trop appuyer.
Badigeonner la surface de la pâte au pinceau avec le jaune d'œuf battu.
Enfourner à mi-hauteur. Laisser cuire pendant 1 h à four chaud (220°, thermostat 7/8) dès que la surface de la tourte est bien dorée, la recouvrir d'un morceau d'aluminium.
Au sortir du four, faire sauter avec un couteau le cercle de pâte pré dessiné et verser par l'orifice la crème tiédie à part.
Incliner la tourte dans tous les sens pour que la crème s'écoule bien entre les couches de pommes de terre, puis démouler sur un plat rond. Servir chaud ou froid.
~Saumur-Champigny 2011

Philippe et Geoarges Vatan
49400 ~Dampierre-sur-Loire
[[www.domaine-hureau.fr|http://www.domaine-hureau.fr]]
!Ingrédients
* 2 fonds d'artichaut surgelés par personne
* 1 boîte de crabe "Chatka"
* oignon, [[aillet|Ingrédients]]
* sel, poivre, épices douces
* concentré de tomate
* thym
* rhum blanc
* crême fraîche
!Préparation
Dans la cocotte minute, saisir l'oignon et l'aillet émincés. Ajouter, les fonds d'artichaut, le sel, le poivre, les épices, le thym. Couvrir d'eau, fermer la cocotte, et laisser cuire 15 mn après mise en rotation de la soupape. Si après cuisson il ne reste pas assez d'eau, en ajouter et faire reprendre un bouillon.
En paralèle, ouvrir la boîte de crabe, l'égoutter, et séparer les pattes des miettes.
Mélanger la moitié des miettes dans un bol avec un peu de rhum blanc. Réserver.
Mélanger l'autre moitié des miettes dans un autre bol avec la crême fraîche et un peu de concentré de tomate pour la couleur. Réserver.
Avant de servir, mixer la soupe, incorporer les miettes parfumées au rhum.
Servir la soupe dans des bols et y répartir les pattes de crabe.
Laisser les convives ajouter de la crême au crabe à leur convenance.
<<tagging [[viande]]>>

Des vins qu'on a aimés, souvent achetés par hasard ou découverts au restaurant, et notés scrupuleusement sur le petit carnet moleskine noir.

Ils sont listés ci-après par leur nom, mais on peut y accéder par les tags indiquant l'appellation, le terroir ou les cépages et le type de vin (rouge, rosé, blanc, liquoreux, etc.).
Sont indiqués autant que possible la cuvée, le millésime, le producteur, ses coordonnées.

Les blancs secs :
<<tagging [[blanc]]>>
Les blancs doux :
<<tagging [[blanc doux]]>>
Les rosés :
<<tagging [[rosé]]>>
Les rouges :
<<tagging [[rouge]]>>
Les vins doux naturels :
<<tagging [[doux naturel]]>>
Les vins à bulle :
<<tagging [[bulles]]>>
Tous les vins :
<<tagging [[vin]]>>
Mise en bouteilles François VILLARD
42410 St Michel sur Rhône
!Ingrédients
pour 4 personnes
* 8 vol-au-vent
* 1 morceau de saumon, du saumon fumé, 8 crevettes pelées
* anis vert
* 1 pot de crème fleurette, 1 blanc d’œuf, Un peu de thym
* Piment d’Espelette
* Poudre de type curry
pour la béchamel :
* beurre, lait, un cube de bouillon de légume
!Préparation
!!Cuisson du saumon
Mettre le saumon au four avec de l’anis vert. Saler, poivrer et mettre un peu de piment d’Espelette.
!!Préparation de la béchamel
Faire une béchamel pas trop liquide, en remplaçant une partie du lait par du bouillon de légume. Epicer la béchamel avec du curry, du piment, du thym.
!!Préparation des vols au vent
Réchauffer les vols au vent au four. Mélanger pendant ce temps le saumon émietté dans la béchamel. Garnir les vols au vent avec ce mélange. Tenir au chaud dans le four (thermostat 3).
!!Faire une chantilly
Battre la crème fleurette très froide avec un blanc d’œuf, un peu de sel et du curry.
Au moment de servir
Décorer les vols au vent chauds avec une crevette, du saumon fumé, et napper de crème chantilly.
//Adaptation personnelle de diverses recettes//
!Ingrédients
par personne :
* 100 gr de Maroilles
* 2-3 tranches fines de lard fumé
* 1 tranche épaisse de pain dense, pas blanc (genre pain complet, ou aux céréales, ou au son...)
* 1 oeuf
plus :
* bière du Nord (une Jeanlain ambrée, ça le fait)
* moutarde
* poivre au moulin
* une peu de fromage râpé (Comté, Beaufort...)
!Préparation
Placer les tranches de pain dans des plats individuels (ou assiettes creuses) allant au four, et les imbiber de bière.
Saisir les tranches de lard dans la poêle sèche ou sur le grill en fonte, puis les déposer sur les tranches de pain.
Battre les oeufs en omelette.

Enlever la peau du Maroilles et le découper en petits morceaux.
Faire chauffer un peu de bière dans une sauteuse ou un wok et y mettre le Maroilles à fondre en tournant à la cuillère de bois. Quand le mélange est lisse, assaisonner avec le poivre et la moutarde, bien mélanger.

Hors du feu, incorporer les oeufs battus, et aussitôt napper les tranches de pain avec ce mélange.
Parsemer de fromage râpé et mettre à gratiner au four.

Vue la charge protido-lipidique de ce plat, on pourra désobéir à la tradition qui veut qu'on le serve avec des frites, et les remplacer par une salade d'endives (c'est Ch'ti aussi!).
Bien sûr, comme boisson, la même bière que celle qui a servi à la préparation!