Fiches Android - Fonctions avancées

André Laurens - Café’in Numérique - octobre 2023

Paramètres de configuration d'un mobile

L’utilisateur a la possibilité de régler tout un tas de paramètres lui permettant d’utiliser au mieux son mobile. Ils sont accessibles via l’application “Paramètres” identifiable par l’icône “roue crantée” picto_roue_crantee .

Pour un mobile Android, on y trouve peu ou prou les mêmes rubriques générales, présentées ci-après, même si elles peuvent être présentées de façon - ou organisées selon une arborescence - différente d’un mobile à l’autre, d’une version d’Android à l’autre. En particulier, on pourra constater des “accès croisés”, un élément d’une rubrique pouvant pointer vers une sous-rubrique d’une autre rubrique. On trouvera en plus des rubriques propres au constructeur ou au modèle.

Il est à noter que des commandes très souvent utilisées - comme activer / désactiver le wifi - disséminées dans les paramètres de configuration aux rubriques afférentes, sont regroupées dans le tableau de bord des connexions (cf. fiches Bases - Manipulations des boutons et de l’écran tactile et Communiquer - Comment communique un mobile ?)

Les points de paramétrage sont nombreux et leur signification n’est pas toujours intuitive. Pour autant, il n’est pas inutile de s’y pencher : en effet, si certains sont effectivement relatifs au fonctionnement même du mobile, d’autres relèvent de l’accès du système ou des applications à des données ou actions spécifiques, voir de la captation d’informations par le système ou les applications.

Il est donc de bonne pratique que de ne pas faire confiance a priori dans les réglages prédéfinis par le système et les applications, et prendre le temps de vérifier et corriger au besoin les réglages, en faisant jouer son esprit critique et son bon sens.


Sommaire :


Réseau et internet

C’est là que l’on va trouver les paramètres de configuration relatifs aux fonctions qui permettent au mobile de communiquer avec le reste du monde :

Fonctions utilisant la liaison téléphonique

(rubriques généralement absente sur tablette)

Le réseau mobile proprement dit

Les paramètres en sont en général prépositionnés par le vendeur en boutique, car il s’agit de ceux relatifs à l’opérateur auprès duquel l’utilisateur a souscrit son abonnement (ou “forfait”) :

Il n’y a en général pas besoin d’y toucher.

Les données mobiles

C’est la fonction qui permet de communiquer sur Internet à travers la liaison téléphonique. On peut :

L’itinérance est le nom donné au dispositif qui, suite à des accords entre les opérateurs, permet à un utilisateur de se connecter (pour le téléphone, les accès internet) au réseau d’un autre opérateur quand celui auprès duquel il a souscrit n’est pas disponible. Le basculement s’opère de façon automatique, éventuellement avec un message l’indiquant. C’est ce qui se produit en particulier quand on change de pays. Si les appels téléphoniques et les SMS peuvent en général être passés sans limitation particulière ni supplément de coût, ce n’est pas toujours le cas pour les données mobiles, d’où l’intérêt, si l’on n’en est pas sûr, d’inhiber les données en itinérance pour éviter de mauvaises surprises.

Les “doubles SIM”

Certains téléphones peuvent recevoir 2 cartes SIM2, ce qui est très pratique pour pouvoir utiliser 2 forfaits sur un même téléphone, typiquement un forfait (et un numéro) personnel et un forfait (et un numéro) professionnel.

Si tel est le cas, il va être possible d’en configurer l’utilisation, en particulier quelle carte SIM sera utilisée par défaut pour les appels voix, pour les SMS, pour les données mobiles.

Outre ces réglages globaux, on pourra préciser pour chaque contact avec quelle carte SIM (donc avec quel numéro) l’appeler.

L’appel wifi

Très utile quand on se trouve dans une zone blanche ou dans de mauvaises conditions de réception du réseau mobile, et que l’on dispose en revanche d’un liaison wifi, cette fonction consiste à passer les appels voix et les SMS à travers la liaison wifi.

Elle n’est disponible que sur les smartphones compatibles avec les appels wifi (c’est une caractéristique technique mentionnée sur la fiche descriptive du téléphone).

Si tel est le cas, on trouvera généralement dans la rubrique “Téléphone” une option dénommée “Appels wifi” ou “Téléphone wifi” qu’il suffit de sélectionner pour activer la fonction.

Il n’y a rien à faire d’autre car dès l’activation, un protocole de dialogue se déroule avec l’opérateur pour rerouter les appels entrants et sortants via le wifi en lieu et place du réseau mobile (GSM).

Le wifi

C’est la liaison radio de proximité à haut débit, qui permet de connecter le mobile à une box, et ainsi communiquer sur Internet à travers la connexion ADSL ou fibre de la maison.

Dans cette rubrique on peut :

Le partage de connexion

C’est une fonction qui permet d’offrir une connexion à internet via les données mobiles, à un autre appareil (ordinateur, tablette) qui ne peut se connecter à Internet que via le wifi ou une connexion au réseau par câble, et que ni l’un ni l’autre n’est disponible. Pour “connecter” le mobile et l’autre appareil, 3 possibilités :

Le point d’accès wifi

Principe : le mobile déploie une bulle wifi, et l’autre appareil s’y connecte.

Principaux réglages disponibles :

L’USB

Principe : relier les deux appareil avec un câble USB (cf. fiche Communiquer - L’USB).

En général, pas de réglage compliqué :

Le Bluetooth

Principe : l’autre appareil se connecte au mobile via la liaison Bluetooth (cf. plus bas).

Le principal réglage disponible consiste à activer / désactiver la fonction, l’appareil client devant se connecter au mobile via le menu Bluetooth pour bénéficier du service.

Le point d’accès wifi est de loin la formule la plus commode : plus performante que le Bluetooth qui est une liaison bas débit, pas besoin d’un câble comme avec l’USB dont la connexion n’est pas toujours possible avec une tablette (cf. fiche Communiquer - Echanger des fichiers entre mobiles et ordinateurs).

Appareils connectés

Cette rubrique permet de configurer les connexions via les liaisons de proximité que sont le Bluetooth et le NFC (elles sont décrites dans la fiche Communiquer - Comment communique un mobile ?, ici ne sont présentés que leurs paramètres de configuration) ainsi que les connexions à d’autres dispositifs.

Le Bluetooth

Le premier réglage est l’activation / désactivation de la fonction. Une fois activée, il est possible d’effectuer l’une des grandes catégories d’actions suivantes :

Rechercher dans le voisinage de nouveaux appareils Bluetooth auxquels se connecter :

Dans ce cas, un balayage radio, qui peut durer un certain temps, va permettre au mobile de découvrir les appareils du voisinage, et une séquence d’appairage (pairing en anglais) peut être nécessaire selon le périphérique concerné :

Ce balayage ne permettra de découvrir que les appareils à portée (quelques mètres), qui ont leur Bluetooth activé (certains périphériques très simples l’ont en permanence), et (pour les appareils évolués comme les ordinateurs, smartphones, tablettes) qui ont coché l’option “Rendre cet appareil visible aux autres appareils”. La découverte peut donc échouer s’il n’y a pas d’appareil à proximité remplissant ces conditions.

Se connecter à un appareil auquel on s’est déjà connecté :

Dans ce cas, il suffit de choisir dans la liste (qu’il faut parfois faire apparaître en appuyant sur “+” ou autre symbole équivalent) le périphérique à reconnecter. La connexion échouera si ne sont pas remplies les mêmes conditions que pour la découverte.

En face de chaque périphérique de la liste en question, l’icône picto_roue_crantee permet :

Préférences Bluetooth :

NFC

Le principal réglage consiste à activer / désactiver la fonction.

Autres dispositifs

On pourra trouver aussi dans cette rubrique les paramètres de connexion à des appareils comme :

Réglages relatifs aux organes matériels du mobile

La localisation

C’est la rubrique qui va permettre d’activer, désactiver, paramétrer le fonctionnement et l’usage de la localisation, basée sur le GNSS (cf. fiche Communiquer - Comment communique un mobile ?) :

La batterie et la gestion de l’énergie

Outre des informations comme le niveau de charge de la batterie, le profil de consommation depuis la dernière charge, les applications ou fonctions qui ont le plus consommé d’énergie, on y trouvera des réglages relatifs à la gestion de l’énergie :

Les modes d’économie d’énergie :

Plus on va demander à un mobile d’être performant et réactif, plus il va consommer d’énergie. Pour en augmenter l’autonomie, il est possible de définir (ou de sélectionner parmi ceux prédéfinis) des modes de fonctionnement destinés à “régler le curseur” entre performance et autonomie. En général, on trouvera :

Les conditions de mise en veille influent aussi sur l’activité donc la consommation d’énergie : elles sont en général définies dans la rubrique “Ecran” (cf. plus bas).

Les applications consommant de l’énergie :

Certaines applications peuvent consommer plus d’énergie que d’autres parce qu’on leur demande d’être plus actives :

Les réglages possibles consistent à :

L’écran et l’affichage

On y trouvera le plus souvent les réglages suivants :

Le son

On y trouvera le plus souvent les réglages suivants :

Ne pas déranger

Dans cette rubrique ou dans une rubrique séparée, on trouvera les réglages du mode “ne pas déranger” :

Ne pas confondre le mode “ne pas déranger” avec le “mode avion” : ce dernier coupe les communications mais n’empêche pas par exemple une sonnerie de réveil ou un rappel de calendrier de fonctionner.

L’accessibilité

Derrière ce vocable se cachent tous les réglages destinés à améliorer l’utilisation du mobile par des personnes handicapées, mal entendantes ou mal voyantes. Éminemment variables d’un modèle à l’autre, on y trouvera essentiellement :

Réglages relatifs aux logiciels et au système d’exploitation

Les applications

Dans cette rubrique, on trouvera toutes les applications installées sur le mobile, qu’il s’agisse :

Les réglages possibles sont les suivants :

Une liste plus complète des autorisations peut être trouvée ici : https://www.kaspersky.fr/blog/android-8-permissions-guide/10995/

Le système d’exploitation

Le système d’exploitation (operating system ou OS en anglais) est la couche de programmes qui fait l’interface entre le matériel et les applications.

Pour les ordinateurs personnels, les OS les plus répandus sont Windows de Microsoft, MacOS d’Apple, et Linux, logiciel libre issu d’Unix.

Pour les mobiles, il existe des OS dédiés, les plus répandus étant Android de Google (en fait développé à partir de Linux par une startup sponsorisée par Google et depuis rachetée par Google) pour la plupart des mobiles non Apple, et iOS d’Apple pour les iPhone et iPad.

La plupart des constructeurs de mobiles Android ajoutent par-dessus le coeur d’Android une surcouche qui a minima se contente de modifier le look pour rendre la marque reconnaissable, mais plus souvent amène des applications préinstallées qui doublonnent les applications de service native d’Android, à des fins commerciales (détourner l’utilisateur des fonctions natives, l’habituer à l’univers de la marque et à le fidéliser). Cela va avoir entre autres pour effet de modifier l’organisation des rubriques de configuration, et aussi d’encombrer la mémoire interne du mobile.

Les réglages relatifs au système d’exploitation couvrent principalement les points suivants :

Sauvegarde et réinitialisation

Ces réglages relèvent en grande partie du système, bien qu’ils figurent souvent dans une rubrique dédiée.

Sauvegarde :

Cela concerne la sauvegarde des données de l’appareil comme :

et ce sur un espace dans le cloud, par défaut celui associé au compte Google de l’utilisateur. Les réglages associés sont :

En général la sauvegarde est automatique, c’est-à-dire qu’elle s’effectue périodiquement sans que l’utilisateur ait à intervenir, et très souvent est activée par défaut à l’achat du mobile. Il incombe donc à l’utilisateur de l’inhiber s’il ne veut pas voir ses données confidentielles partir chez Google.

Réinitialisation :

Attention : il s’agit là d’actions irréversibles, à n’utiliser qu’en connaissance de cause (ex. effacer toute trace avant de vendre le mobile d’occasion) ou en cas désespéré (ex. plus rien ne fonctionne alors on tente ça avant de jeter le mobile). Deux types de réinitialisations sont possibles :

Réglages relatifs à la sécurité et aux services

Réglages de sécurité

Ils concernent tout ce qui touche de près ou de loin à la capacité d’utiliser le mobile par quelqu’un d’autre que son propriétaire :

Comptes et services

Ces rubriques concernent le paramétrage des différents comptes que l’utilisateur a souscrits et qu’il utilise sur le mobile, comme typiquement :

Il s’agit alors essentiellement :

Le compte Google

En ce qui concerne le compte Google, une rubrique spécifique est consacrée à son paramétrage : arborescence aux ramifications labyrinthiques, il faudrait un document dédié pour la décrire, et encore cela ne couvrirait pas les nombreuses variations inhérentes aux différentes versions d’Android, aux différents modèles de mobile, au fait qu’il s’agisse d’un smartphone ou d’une tablette (i.e. sans accès au réseau mobile). Pêle-mêle, on y trouvera :

Il est donc est important de patrouiller cette rubrique, pour détecter avec son bon sens les paramètres sensibles et désactiver les options qui peuvent favoriser la captation ou la fuite de données personnelles.

Rubriques optionnelles

Selon la marque et le modèle de mobile on pourra trouver des paramètres de configuration supplémentaires, relatifs à :

 

 


1 il s’agit des pages web consultées, des photos et messages échangés sur les messageries et les réseaux sociaux, des e-mails et leurs pièces jointes, des vidéos et musiques écoutées en streaming, des émissions de radio écoutées en podcast, etc.
2 la carte SIM est un petit circuit, logé dans un petit tiroir situé sur la tranche du téléphone, qui permet d’authentifier l’appareil vis-à-vis de l’opérateur pour autoriser la connexion au réseau mobile. A une carte SIM correspond un numéro d’appel.
3 une fois le wifi activé, si le mobile se trouve dans le périmètre de connexion de l’un d’entre eux, il s’y reconnectera .automatiquement
4 ensemble de fonctions initialement conçu pour permettre aux services informatiques des entreprises de configurer correctement les smartphones de leurs employés à distance, depuis leur lieu de travail, sans avoir à leur courir après physiquement