Accueil

Quis, quid, cur, quomodo, quibus auxiliis?

De plus en plus de gens utilisent l'outil informatique au quotidien, sans pour autant avoir acquis les bases de cette discipline, et se trouvent souvent désemparés ou en difficulté vis-à-vis de systèmes ou d'outils de plus en plus complexes, parfois inutilement, sans que les informations ou les formations auxquelles ils peuvent avoir accès ne répondent fondamentalement à leur besoin ni ne résolvent durablement leur problème.

Les pages qui suivent sont nées de l'idée que l'acquisition d'un minimum de connaissances basiques et de quelques principes - tels qu'on les apprend au début des études que l'on suit quand on veut être informaticien de métier - pouvaient aider les utilisateurs à trouver leurs marques dans la jungle des messages commerciaux ou jargonnants, à démystifier les produits clinquants et pléthoriques, en bref à aborder l'usage de cette technique avec plus de rationalisme et de sérénité. De la même manière que savoir en gros comment fonctionne une voiture permet de mieux l'utiliser (ex. passer les vitesses au bon régime, sans faire peiner ni hurler le moteur) et de faire soi-même un minimum d'interventions (ex. vérifier les niveaux, changer une ampoule) sans pour autant avoir un CAP mécanique auto.

Certes un ordinateur est un outil plus complexe qu'une voiture, et on peut se douter qu'il sera moins facile à utiliser par un débutant que ladite voiture. Néanmoins, cela n'a rien de magique, et les principes qui sous-tendent les ordinateurs et les logiciels qu'ils hébergent, sont souvent les mêmes derrière des façades aux apparences diverses. Ainsi, l'idée de ce site est de ne pas se limiter aux détails d'apparence de tel ou tel outil ou logiciel (comme le font souvent les ouvrages grand public), et de revenir aux principes, et ainsi permettre à l'utilisateur de s'y retrouver peu ou prou quel que soit l'outil. Mais que l'on ne se méprenne pas : il ne s'agit pas ici de se retrousser les manches et de plonger les mains dans le cambouis, seulement de soulever le capot et de jeter un oeil sur ce qu'il y a dessous.

Ainsi, les rubriques qui constituent ce document ont l'ambition, à travers une présentation des divers organes d'un système informatique et des utilisations courantes de l'informatique personnelle, de donner au lecteur ces bases qui lui permettront de reconnaitre les fonctions derrière les produits, de s'y retrouver dans le jargons des sigles, termes techniques ou commerciaux, d'appliquer les outils adéquats en fonction des données manipulées, et ainsi moins souffrir devant un ordinateur.

Dans la suite, des noms de marques ou de produits seront cités à titre d'exemple, sans que cela puisse être considéré comme une quelconque forme de publicité. Néanmoins, il pourra être fait état d'une préférence pour des outils implémentant des standards, ainsi que pour des logiciels libres, dans la mesure où il ne s'agit pas de produits ou d'activités à but lucratif.

Enfin, ce document à vocation vulgarisatrice ne prétend pas à l'exhaustivité, et s'il reflète une expérience professionnelle de plus de 30 ans dans le domaine, peut toujours contenir quelques erreurs. Aussi, les remarques, corrections, compléments, sont les bienvenus, de même que les demandes d'éclaircissements ou de compléments, si le propos ne paraissait pas suffisamment clair au lecteur.

Bonne lecture,

André Laurens

Creative Commons License L'informatique c'est pas magique by André Laurens est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité-Pas d'Utilisation Commerciale-Partage des Conditions Initiales à l'Identique 2.0 France.