Clients et serveurs

Le modèle client-serveur

On désigne par ce terme un modèle de communication utilisé de manière très répandue dans l'informatique professionnelle, mais qui prend une importance particulière depuis la généralisation des communications réseau. En effet, c'est sur ce modèle que fonctionnent tous les échanges d'information sur Internet. Le principe en est le suivant.

Les parties prenantes en sont le serveur - celui qui propose un service - et le client - celui qui sollicite le service.

Exemples de serveur :

La caractéristique principale est que le serveur est à l'écoute des requêtes des clients, et qu'il n'y a pas de transmission d'information tant qu'un client n'a pas émis de requête ; la réponse à une requête n'est bien sûr envoyée qu'à l'émetteur de la requête.

Un serveur est configuré pour servir un certain nombre de requêtes simultanées, qui n'est pas infini, ce qui peut occasionner des cas de saturation du serveur.

Le mode broadcast

Le modèle client-serveur fonctionne à l'inverse du mode broadcast qui est le modèle de diffusion de la radio et de la télévision.

En mode broadcast, un émetteur envoie des informations en permanence, sans se préoccuper si elles sont utilisées ou non. Des récepteurs écoutent les émissions quand ils le désirent, sans possibilité de rétroagir sur l'émetteur. N'importe quel récepteur peut écouter n'importe quel émetteur, sauf si un mécanisme de cryptage avec clé de décodage (payante ou privée) a été mis en place (ex. Canal+).

Nature des serveurs et clients

Sur Internet, un serveur est généralement situé sur une machine connue par une adresse IP, ou un nom DNS, et est constitué :

Le mot client, selon le contexte, peut représenter :

En effet, outre les logiciels nécessaires à la communication sur le réseau (cf.Réseaux, protocoles), l'utilisateur mettra en œuvre des logiciels de la couche application pour générer les requêtes dans le format attendu, et visualiser/traiter les données renvoyées par le serveur. Quelques exemples :